Des toits pour nous : cabane à lire et maisons de rêves

carnet des lectures 2014-2015, Un toit pour moi commentaire »

Il n’y a pas que Philodolphe Pépin (Un toit pour moi) qui dessine des plans de maison.

cabaneA Sens (89), les ados du lycée professionnel Ste Colombe, font des plans d’habitat puis décident de mettre en commun leurs capacités et de fabriquer une cabane à lire écologique construite en  matériau de récupération : 360 briques de lait exactement !

A Semur en Brionnais (71), dans le cadre de leur rencontre intergénérationnelle régulière, un des participants propose d’écrire un texte autour d’Un toit pour moi. C’est avec plaisir et fierté qu’il le lit aux enfants, toujours très heureux et enthousiastes de revoir les aînés. A la fin de la lecture, les élèves dessinent la maison de leur rêve. Deux semaines plus tard, les nombreux dessins sont offerts aux résidents. On admire la maison papillon, la maison des cœurs, la maison à oreille ou encore la maison bonbon. Au retour à l’EHPAD un temps d’échange est programmé avec les autres résidents pour leur faire partager ces bons moments et leur montrer les beaux dessins. C’est un bon moyen de reparler du livre en question, de le feuilleter encore une fois….

Les lecteurs débutants aspirent à un monde meilleur

carnet des lectures 2014-2015, Et si on redessinait le monde ? commentaire »

Au collège Paul Eluard à Evry (91), ce sont les élèves allophones qui ont embarqué en solitaires pour ce premier voyage. Nous avons modestement caboté, au gré des lectures, selon le nombre d’élèves à bord lors de chaque séance. J’ai effectué les lectures épicées. A la charge des élèves de résumer ce qu’ils avaient compris et de coller un smiley de couleur sur un tableau commun selon leur ressenti par rapport à l’histoire. Les jeunes avaient également la possibilité d’emprunter chez eux et, pour chaque album lu, de relever un mot qu’ils ne connaissaient pas et d’en trouver la définition.

Pour finir, chaque élève a essayé de dessiner son propre monde, influencé par sa vie quotidienne, dont le cours n’est pas toujours tranquille. Voici quelques propositions:
Bilal : Je veux dessiner un monde où tout le monde se respecte.
Banuha : Je dessinerais un monde avec des arbres, des maisons, une école, l’hôpital…
Youssouf : Je dessinerais un monde gentil, sans racisme et sans violence.
Mohammed : Je veux un monde où il y a des transports même à la campagne, il n’y a pas de terroristes ni de pays pauvres.
Yusuf : Je ferais la fraternité pour tous les pays. Je ferais l’égalité pour les femmes et les hommes. Je ferais la sécurité pour mon pays.
Rony et Galya : Dans mon monde, il y aura des écoles pour les orphelins et les enfants qui vivent normalement.
Yaya : Je veux aider les gens pauvres et les gens qui ne mangent pas bien
Younès : Je dessinerais un monde avec des voitures qui volent.

 Nathalie Peresse, professeur-documentaliste

Une vie de gens en prolongement des lectures

carnet des lectures 2014-2015 commentaire »

Jules, Jim, Nicolas, Jérémie, Mohamed, Kelly et Antoine sont élèves de l’IME Sainte Béate à Sens. Ils ont voyagé dans les albums avec Isabelle GENTILLY, éducatrice spécialisée et Marie-Jeanne GERARD, enseignante. Pour la rencontre plénière à la médiathèque où étaient invités pour le vote tous les voyageurs de la ville, ils ont fait une astucieuse prestation. Ils ont créé une mini-histoire en utilisant un indice par album. Ils l’ont baptisé  » la vie des gens » pour faire le lien avec l’album tant aimé de la saison précédente.

roulotte6Il était une fois un GITAN qui jouait de la musique. Un jour il entend
le son d’une clarinette6CLARINETTE.
avion6A ce moment-là  un AVION passe. Il pense qu’il transporte des vacanciers.
casque6
Mais non, ce sont des MILITAIRES qui puent qui pètent, qui prennent leur cul pour une trompette.
 monstres6En  COLERE, le gitan hurle : stoooop ! sandwich6
Arrêtez ce TRAIN qui va trop vite. Je dois aider une veille dame à traverser.
dame6
C’est une DAME un peu bizarre  mais qui se plie toujours en quatre pour rendre service aux autres.
baobab6
Comme par exemple ses deux petites protégées qui vivent loin là-bas en AFRIQUE.
nid6
Elles habitent dans un NID douillet qu’elles adorent……
Seulement voilà, elles ne rêvent que d’une chose : redessiner le monde . . . . .

 

Bel exemple d`accompagnement soutenu de la lecture

carnet des lectures 2014-2015 commentaire »

L’équipe de la Bibliothèque Municipale de Loyettes (Ain) a invité trois classes de CM1/CM2 à voyager dans les albums « grand large ».
Pour la classe pilotée par deux personnes (la directrice et une enseignante), les séances se déroulent en trois temps à l’école :
– Le vendredi  pour toute la classe : lecture offerte de l’album par l’enseignante
– Le mardi suivant : trois ateliers successifs de trente  minutes pour les élèves répartis en trois groupes, menés chacun par un adulte différent : la bibliothécaire et les deux enseignantes.

1/ Discussion sur le sens de l’histoire. Explications. Notions de philosophie, d’histoire…
2/ Répétition de la scénographie en vue d’une passation aux familles courant mai.
3/Arts visuels avec techniques variées.  Les créations plastiques seront photographiées et projetées lors de la présentation de la scénographie aux parents et grands-parents des enfants.

Nathalie Bernard, bibliothécaire

Au fil des lectures

carnet des lectures 2014-2015, Et si on redessinait le monde ? commentaire »

saonept2Nous avons choisi de faire notre premier voyage 1, 2, 3 albums au fil de l’eau. Nos partenaires, le SESSAD de Trévoux et la maison de retraite de Clairval à Reyrieux habitant le long de la Saône, nous faisons voguer des bateaux à chaque lecture d’albums. Chaque auditeur vient poser dans un bateau un « billet sentiment » sur lequel il a écrit les émotions ressenties au fil de la lecture.bateaupt

Nous avons choisi de faire de ce voyage un moment unique où chacun s’exprime quand il en a envie. C’est pour cela que les lectures se font tantôt par un enfant, tantôt par une personne de la maison de retraite. En début de séance, les enfants sont timides, chacun reste dans son coin. Mais dès que la lecture commence, la magie opère, les regards se posent, les langues se délient et certains livres apportent leur lot de souvenirs que l’on échange avec bienveillance.trevouxpt

Pour l’étape sur l’album de Daniel Picouly Et si on redessinait le monde, on s’est posé  la question : Et nous le monde, on le voit comment ?  Réponse visuelle avec une fresque faite par les enfants et une par les résidents. Ces réalisations seront ensuite exposées dans la médiathèque La Passerelle.

 

Marie-Hélène et Jocelyn – Médiathèque de Trévoux (01)

Elle est où la ligne ? : lecture épicée (version abrégée)

carnet des lectures 2014-2015, Elle est où la ligne, vidéos commentaire »

Le Pilote et le Petit Prince : lecture épicée

carnet des lectures 2014-2015, Le Pilote et le Petit Prince, vidéos commentaire »

Les objectifs des lectures épicées sont atteints :
ça fait entrer dans l’album
Exemple. Au campus des métiers de Bobigny (93), Cécile et Claire ont joué 3 fois celle du Pilote et le petit prince à des Bac Pro carrossiers ou mécaniciens.
La plupart des jeunes ont apprécié cette lecture partielle :
– vivante : « les dames racontent bien » – « c’est bien présenté »
– captivante : « j’aime pas lire mais j’aime qu’on me raconte » – « on ne voit pas le temps passer »- « 20/20 »
– vécue : « j’aime bien parce que c’est une histoire vraie » – « j’aime les biographies »
– intéressante : « ça parle de la guerre » –  « l’aviation, ça m’intéresse »
– stimulante : « de la vie, plein de vie »
Quelques récalcitrants quand même, qui ont trouvé ça enfantin, long, soporifique.

ça conforte la lecture personnelle
« J’avais déjà lu l’album, mais de le voir mis en scène m’a donné une vue d’ensemble et m’a aidé à le comprendre » (une senior à Givry – 71)

VML


WP Theme & Icons par N.Design Studio - Traduction : WordPress tuto -Modifié par mfv
Flux RSS des articles Flux RSS des commentaires Connexion
Get Adobe Flash player Plugin by wpburn.com wordpress themes