Past & Present & Future

carnet des lectures, Past & Present commentaire »

Au collège Boris Vian de Talant (21) lors de la rencontre du 9 juin avec des 6e et des aînés, la classe de CM2 a présenté une interprétation « pêchue » du catalogue d’objets dessinés dans Past & Present.

Trois tables : celles du passé, du présent et du futur.
Derrière chacune, annoncé par un jingle typique d’une époque, apparaît successivement un duo déguisé à la mode de l’époque qui sort un objet et en fait théâtralement  la promotion, vantant les avantages du produit et donnant les conditions d’acquisition : nom de la boutique, prix en francs, en euros et en monnaie imaginaire.

Voila le progrès technique concrétisé et prolongé dans le futur  par la robotique. Exemples : un moule à beurre, une plaquette, un robot  qui tire directement le beurre de la vache –  une paire de sabots, des chaussures, des tennis dorés et ailés – un collier de cheval de trait, un tracteur, un robot, etc…

Comme je félicitais les jeunes, l’enseignante m’a avoué qu’elle était dubitative en découvrant cet album. La chance a voulu qu’il y ait une exposition sur le Talant d’autrefois. Elle y a emmené ses élèves. De là leur est venue l’idée de cette théâtralisation particulièrement réussie avec pour preuve ces photos de groupe prises à l’issue de la représentation.

past 300present300future300

Depuis cette rencontre, j’ai appris que les  participants à l’atelier lecture du collège de Selongey avaient, par binôme, imaginé un objet du futur dont les dessins et textes ont été exposés aux portes ouvertes du collège et dont les mérites ont été vantés aux résidents de  l’Ehpad partenaire sous forme d’un télé-achat, parait-il, inoubliable.

selongey1ptselongey2ptselongey3pt

VML

A Talant (21), un chariot de desserts pour Marcel & Giselle !

carnet des lectures, Marcel et Giselle commentaire »

Un millefeuille, un framboisier, des macarons, des chouquettes, des churros … des douceurs en papier, carton,  plastique et mousse inspirées des pâtisseries d’Armande, préparées par les 6e du collège de Talant (21) .

IMG_2163 IMG_2166 IMG_2165

On avait tant de plaisir à les admirer qu’on en aurait oublié leur appétissant buffet de vrais gâteaux préparés pour la rencontre avec les CM2 et des seniors, parrains et marraines de lecture.
IMG_2159IMG_2161 IMG_2160

Imagine la maison des autres

carnet des lectures, Les maisons des autres enfants commentaire »

Au collège de la Plaine de l’Ain à Leyment (01), 1, 2, 3 albums a relié élèves et enseignants de cinq classes : deux de CM2, deux de 6e et une classe Ullis.

Les maisons de Marie Anne Wettstein (scénographie) et celles des enfants italiens dessinées par Claude Palmarucci (La maison des autres enfants) ont inspiré les adultes qui ont proposé aux élèves de :
– choisir une photo de maison qui intrigue ou qui fait rêver
– fabriquer une maquette inspirée de cette maison
– imaginer qui y vit et comment
– présenter son projet au CDI
– écrire un article pour le blog du collège

Lena raconte comment elle a imaginé la vieille maison de Jacques et Colette à partir d’une photo de maison traditionnelle en pierre.

maison moderne 1maison moderne 2maison moderne 3

Laura a fait la maquette d’une maison moderne construite à la campagne par un jeune couple qui veut élever ses enfants au grand air. « Il n’ont pas de chien car les parents sont allergiques, mais en revanche ils ont un perroquet qui répète tout ce qu’ils disent ! »

Citations du docteur Korsack mises en image

carnet des lectures, Le dernier voyage commentaire »

korsack2Après la découverte pleine d’émotions et de questions du Dernier voyage, des élèves de 6e du collège de Talant (21) ont lu des textes du célèbre pédagogue polonais, le docteur Korsak.

Encadrée par Sylvie Mérabti, professeur-documentaliste, ils ont utilisé un logiciel gratuit de création graphique (pablobybuffer ou canva) pour mettre en avant une parole ou un droit qui les touchait en y associant une image de leur choix. Exemple : « Il y a un peu d’enfant chez tout vieillard ».

Un groupe a fait la même démarche à partir des discours de Malala.

Un arbre tactile inspiré de Klimt

carnet des lectures, Le gardien de l'arbre commentaire »

A l’IME du Mail, à Sens, une artiste, Nathalie Butté, intervenait pour la première fois dans l’établissement.

arbre1000Elle a proposé à un petit groupe de lecteurs touchés par Le gardien de l’arbre de faire une mosaïque en partant du dessin de l’arbre fait par Klimt pour la salle à manger du palais Stoclet.
Chacun a pris part aux différentes étapes de la réalisation qui demandait constance et application minutieuse :
– Agrandissement du visuel
– Transfert par papier carbone sur une plaque de médium
– Sculpture sur le médium
– Peinture acrylique
– Ponçage du fond
– Collages divers

Pour inciter les futurs observateurs de l’œuvre à la toucher, l’artiste, elle-même créatrice d’oeuvres tactiles, fait, après des exercices, écrire en braille le nom et la taille de l’œuvre originale sous la mosaïque et le prénom des jeunes artistes entre les branches. braille3Les jeunes peuvent être fiers de leur œuvre, la plasticienne de son accompagnement pédagogique et artistique.
VML

Malala fait un tabac

carnet des lectures, cartes postales, Malala pour le droit des filles à l'éducation commentaire »

Cet hiver, une bénévole en Ehpad avait retiré Malala de la sélection car, me disait-elle,  « comment voulez vous que  les résidents de chez nous s’intéressent à cette jeune fille étrangère… »
Quel dommage ces «  a priori » sur la réceptivité des lecteurs et auditeurs. Partout où son « grand portrait » (Rue du monde) a été présenté et lu, Malala a fait un tabac, cette histoire vraie apportant un formidable message d’espoir.

enfantmonde1Au foyer des Chêne Bertin (APEIS) à Sens, les résidents ont réalisé le portrait de Malala et de deux enfants du monde (ci-joints) avec des matériaux de récupération.
Les 3e du lycée professionnel Sainte Colombe (Sens) ont mené une enquête sur l’école d’ici et d’autrefois, collectant les souvenirs d’anciens, d’ailleurs et d’aujourd’hui, écoutant trois de leurs camarades venus d’Afrique. Ils ont réalisé un documentaire déroulant qui sera partagé prochainement sur ce blog.

malala

A l’IME Saint Béate (Sens), sept jeunes ont créé une chanson :
Ma Ma Malala /Ma Ma Malala/Ma Ma Malala
Elle veut aller à l’école /Elle veut être médecin
Mais dans son pays / Les filles n’ont pas le droit /Pas le droit de travailler
Alors elle se bat avec les mots /Pour les droits à l’éducation

 

enfantmonde2

A Semur-en-Brionnais, Murielle, animatrice à l’Ehpad, convaincue que le témoignage et la parole précieuse des anciens doivent être encouragés, valorisés et divulgués, raconte quel bon moment fut la lecture de Malala. Ce livre, en lien avec l’actualité, a suscité de vives émotions et a entraîné une discussion aussi intéressante que riche :
J’ai aimé tous les passages de ce livre. Le droit à l’éducation et le droit des femmes, c’est fondamental.
– Malala défend son pays et ses droits même si elle a frôlé la mort : quel courage !– Nous, femmes occidentales, nous avons beaucoup de mal à imaginer cette condition féminine, surtout à notre époque- – – Malala réfléchit sans cesse et fait travailler son cœur. Il faut savoir s’oublier et s’ouvrir aux autres, aux pauvres gens.
– Il faudrait beaucoup de femmes comme elle.
– Ce livre m’a fait repenser  à l’affaire Boko Haram en Afrique Noire il y a 3 ou 4 ans :  un groupe musulman extrémiste est entré dans un groupe scolaire, enlevant 280 jeunes filles dont la plupart étaient chrétiennes.

VML

Riche vitrine d’objets d’hier et d’aujourd’hui (71)

carnet des lectures, Past & Present commentaire »

C’est par deux bibliothécaires qu’a été lancé 1, 2, 3 albums à  l’Etablissement et Service d’Aide par le Travail ( ESAT) des Saugeraies (Mâcon), il y a trois ans.

Depuis, le voyage-lecture est mené par les animatrices de l’accueil de jour, Agnès et Rachel. Une salle, avec un bac d’albums bien fourni, est même dévolue à la lecture partagée qui réunit chaque lundi des adultes handicapés de ce centre avec un groupe de l’accueil de jour de l’Esat d’Hurigny, commune voisine, accompagnés de  Delphine, leur animatrice.

Après l’intérêt suscité par le jeu d’association des images de Past & Present, l’idée est venue de constituer des duos ou trios d’objets d’hier et d’aujourd’hui qui donneraient lieu à une exposition dans les deux accueils de jour et qui serait rattachée au « Printemps du handicap » en Saône et Loire.

 

Les deux expositions, bien mises en scène, ont permis :
– de faire participer les voyageurs-lecteurs autant que le personnel, chacun apportant des objets au fur et à mesure que le stock se constituait, un objet faisant penser à un autre qu’on aurait chez soi ou qu’on trouverait. Exemple, une machine à coudre à pédale trouvée sur une déchetterie, une gamelle en brocante.
– de faire remonter des souvenirs. Le jour même de ma visite, un handicapé avait apporté un tourne-disque et sa collection de vinyls dont l’écoute à l’atelier du matin a ravivé des souvenirs et ému aux larmes les présents.
– de faire connaître le projet 1, 2, 3 albums. A Hurigny, les travailleurs handicapés des ateliers (jardin, cuisine, blanchisserie..) sont venus visiter l’exposition, découvrant que l’accueil de jour de ceux qui ne sont plus capables de travailler n’est pas purement occupationnel.

Initialement prévue  pour 3 jours sur les deux sites, l’exposition est prolongée jusque fin mai aux Saugeraies, des écoles primaires ayant pris contact pour la visiter.

Tout ça à partir d’un petit catalogue, Past & Present, qu’on a failli ne pas connaître car publié en adulte !
VML


WP Theme & Icons par N.Design Studio - Traduction : WordPress tuto -Modifié par mfv
Flux RSS des articles Flux RSS des commentaires Connexion
Get Adobe Flash player Plugin by wpburn.com wordpress themes