Le progrès technique, une chance ou pas ?

carnet des lectures, cartes postales, Past & Present commentaire »

A Saint Rémy (71), lors de la présentation aux seniors des activités possibles sur la commune, Jeanne, animatrice en service civique à la médiathèque, a parlé d’1, 2, 3 albums. Elle a fait appel à des volontaires pour faire des lectures épicées à des CM2 voyageurs. Quatre dames se sont proposées. Deux rencontres intergénérationnelles ont eu lieu.
A celle à laquelle j’ai assisté, les jeunes ont eu la chance de voir Malala sur grand écran, parlant à l’ONU.

L’animation pour Past & Present s’est déroulée en plusieurs étapes.

petpenfants1/ le jeu d’association des objets du passé et du présent sur la base d’un visuel par élève.

2/ une analyse collective du changement. L’objet d’aujourd’hui relève-t-il  de la technologie, de la mode ou des mentalités ?

Un élève montre une paire d’images, on discute, puis le meneur de jeu range les visuels sous le fanion correspondant. La plupart de ceux proposés ce jour là seront  jugés résultats du progrès technique.

petpfanion3/ une évaluation du progrès. L’évolution est-elle bonne ou mauvaise ? Avec le même principe de fanion. Pas facile de trancher. Souvent, c’est une question de point de vue. Exemples : Pour fixer un RDV, un SMS c’est  pratique. Pour dire son affection, une carte postale c’est encore drôlement bien ! L’autoroute fait gagner du temps mais est payant et on ne profite pas autant du paysage que sur les routes secondaires. Etc.

petpobjets4/ une vitrine d’objets anciens. Andrée et Odile, les raconteuses du jour, ont apporté des objets de leur jeunesse : une corne pour appeler le bétail à la traite, un moulin à poivre, une cafetière, le réveil que le grand-père mettait dans une soucoupe pleine de petits cailloux pour mieux entendre la sonnerie , la lessiveuse avec des explications sur son fonctionnement. Comme une élève disait que plus personne ne lavait dans une bassine, une élève lui a dit, que si, en Algérie ! Quand on demande aux aînées quelle est pour elles l’invention la plus révolutionnaire, elles répondent en choeur : la machine à laver.

VML

Associer les futurs lecteurs à la réalisation des affiches

carnet des lectures, cartes postales commentaire »
affichedeols3en190 affichedeols4en190
affichedeols1en190 affichedeols2en190

A la maison des enfants de Déols (36), la présentation de la scénographie par les bibliothécaires de la ville est, chaque année, très attendue car elle donne un bol d’air à la vie du foyer.

Cette année, Sandrine, l’animatrice a eu l’idée d’associer des ados pour la 3e voix et de leur faire faire les affiches. Cette implication artistique en amont a fait de l’effet : on comptait plus de jeunes et d’animateurs que l’an passé.

Une bonne idée à adopter l’an prochain ici et là pour inviter à la scéno ou  dès cette année, pour le scrutin fin mai,  avec un slogan de son choix du style Je lis, je choisis.
(Cliquez sur les affiches pour découvrir les talents des artistes).
Véronique Lottaz (BM Déols) et VML (Livralire)

1, 2, 3 albums jusqu’en Polynésie Française

cartes postales commentaire »

Après des années de travail au collège de Chagny (71) avec moultes idées et actions diverses pour encourager la lecture, Fabienne Bourjon, documentaliste, est partie pour une île de Polynésie, avec dans ses malles maritimes, les 8 albums offerts par un mécène via Livralire. Premier écho.

polynesie 3 400Ici, à Afareaitu, à Moorea, le projet 1,2,3, albums est tout nouveau, les élèves n’en n’ont bien sûr jamais entendu parlé. Je comptais beaucoup sur cette surprise de la nouveauté.
La scénographie s’est faite une première fois face aux élèves du club lecture, ravis de cette présentation en petit comité, juste pour eux. Ils se sont jetés sur les livres, frustrés à la sonnerie de devoir les laisser !

Puis ce fut le tour d’une classe de 6ème. Comme quelques élèves font partie du club lecture, la professeure de français et moi les avons embauchés comme complices de la présentation : deux lecteurs dans le public et un responsable musique. Ils étaient très fiers et s’en sont sortis comme des chefs !

polynesie 1 400L’auditoire a été très attentif, ce qui n’était pas forcement acquis dans une population peu favorisée et peu attirée par les livres. Et ici, on écoute, assis par terre sur des pe’ue (prononcer péoué). Le lancement est donc prometteur. Deux classes doivent encore voir la présentation, dont une classe de 4ème « à profil ». Espérons que l’accueil sera aussi positif. A suivre…

De la graine au fruit, du fruit à l’arbre 

carnet des lectures, cartes postales, Le gardien de l'arbre commentaire »

klimtgenlisA la résidence mutualiste du parc à Genlis (21), Charlène et Aurélia, animatrices, ont fait, avec une bibliothécaire de la ville, la lecture épicée du Gardien de l’arbre. Charlène raconte l’activité qui a suivi.

Après la lecture polyphonique, nous avons organisé un jeu d’associations : Sur quel arbre pousse ce fruit ?

Les résidents devaient tour à tour :
–  piocher dans un sac en tissu l’image d’un fruit surtout à coque, comme dans le conte : noix de coco, gland, noix, noisette, châtaigne, noix de pécan, amande, pistache, cacao, marron d’inde ou des fruits peu connus : pignon, nèfle, faine, kaki.
panneaugenlisL’idéal aurait été d’avoir eu les fruits en vrai, mais comme pour certains c’était difficile, on a opté pour des photos.
– identifier le fruit
– dire s’il était comestible ou non
– donner le nom de l’arbre
reconnaître l’arbre sur l’un des grands panneaux à hauteur des yeux des résidents, les images de chaque arbre avec leurs feuilles ayant été grossies et numérotées.

Les résidents ont beaucoup apprécié ce jeu qui a suscité l’échange et le dialogue.

Des smileys pour partager ses impressions de lecture

cartes postales commentaire »

Après chaque lecture, dans deux CDI et de deux façons différentes, les collégiens sont invités à matérialiser leur ressenti.

moulins affichage signet plan largeblogsignetmoulins

 

Au collège Anne de Beaujeu à Moulins (03), les marque-pages d’1, 2, 3 albums servent de tickets-lecture. Chaque élève appose son prénom dans la marge supérieure. Après chaque lecture,  il estampille la couverture du titre correspondant avec un tampon de smiley d’expression variable : très content, content, sans expression, ou pas content.

D’après Françoise, la documentaliste, ces grilles de marque-pages font beaucoup parler les élèves qui passent au CDI.

Autre possibilité (suggestion Livralire) : des stickers smileys ou des gommettes de couleurs collés dans la marge gauche ou droite en vis-à-vis des visuels.

mursucy

 

 

Au collège du Fort à Sucy-en-Brie (94), c’est un système graphique évolutif sur un mur qui est adopté. Une phrase commentaire est écrite sur un rond  de couleur correspondant à son  impression de lecture.  Vert : j’adore – Jaune : livre sans doute bien mais qui ne me touche pas énormément – Rouge : cet album m’indiffère.

 

Au tout début de l’installation du mur on pouvait voir :
3 smileys verts pour Le dernier voyage :detailmursucy
– Très émouvant et triste mais avec un grain d’espoir
– Livre magnifique mais triste. J’ai adoré !
– J’ai aimé le lien entre l’histoire et des illustrations

4 verts pour Past &Present
–  Il n’y a pas d’histoire mais ce n’est pas dérangeant, j’adore vraiment le concept des objets qui évoluent.
–  Super livre
– Le livre est vraiment drôle même si on ne comprend pas toutes les images.

1 rouge pour Marcel et Giselle
– Histoire copiée sur Hansel et Gretel. Question : le lecteur changera-t-il d’avis quand il aura joué ou vu la lecture théâtralisée que propose Livralire ?

Anecdote de Cécile, la documentaliste : comme j’expliquais à un élève qu’il n’était pas obligé de toujours mettre du vert, il m’a répondu : ça m’étonnerait beaucoup parce qu’ils ont tous l’air super, vos livres !
VML

Un jumelage lecture durable et dynamique (71)

cartes postales commentaire »

Pour la troisième année consécutive, neuf élèves du collège Saint Dominique (Chalon), aujourd’hui en classe de 4°2, ont retrouvé  les personnes âgées de la Résidence Lauprêtre pour vivre ce nouveau voyage-lecture dans les albums.

Récemment, cinq élèves se sont rendus à la résidence pour présenter deux albums de  la sélection 2017 : Past & Present de Orith Kolodn et Te souviens-tu de Wei ? de Gwenaëlle Abolivier et Zaü.

Le jeu d’association d’images des objets des années 1960 et de maintenant a permis de vifs échanges entre les jeunes et les anciens.

Les liens sont assez forts, les binômes jeune/aîné constitués depuis la 6e perdurant jusque dans la confection de gâteaux.

A chacune des prochaines rencontres, une par mois, deux albums seront présentés soit par les jeunes soit par les seniors.
Véronique Guyon, documentaliste


Montage photo réalisé par deux élèves – collège St Dominique-Chalon

Lectures ludiques

cartes postales commentaire »

Pas facile de lire un album à un groupe : dire le texte, montrer les illustrations, respecter le rythme du récit, faire entrer le public dans l’histoire. Pour donner à la lecture collective sa plénitude, Livralire crée  pour chaque album sélectionné un canevas original et différent. Cette lecture dite « épicée » est une  lecture intégrale ou aménagée (partielle ou/et découpée), visuelle et dynamique  à une ou plusieurs voix.

pastpresentblogCette année, 4 albums  sur les 8 sont présentés sous forme de jeu : jeu d’association pour Past & Present et pour La maison des autres enfants, jeu scénique avec une lecture théâtralisée pour Marcel & Giselle, marottes sur table pour Jean de fer.

marcelgiselleblogUne version particulièrement goûteuse de Marcel et Giselle (Hansel et Gretel à la mode québecoise) a été donnée à la médiathèque de Talant (21) lors de l’atelier financé par la Médiathèque Côte-d’Or, Sylvie, une des bibliothécaires de l’établissement ayant pris un  accent authentique pour jouer le personnage d’Eustache. Un régal !

maisons 1 blogLes grandes voyageuses ont apprécié cette façon de faire vivre les albums, inusitée jusqu’ici. Et en redemandent ! Sauf que … Les propositions sont le fruit de notre imagination titillée par la structure même de l’album. Ce qui est possible pour certains albums, ne l’est pas pour d’autres. Sans compter qu’on trouve de suite ou qu’on peine… On lit et relit jusqu’à ce que l’idée vienne. Pour Past & Present, un memory ou jeu d’association s’imposait. Mais il aura fallu 6 mois pour inventer la lecture épicée de La maison des autres enfants, qui parait si simple !
VML


WP Theme & Icons par N.Design Studio - Traduction : WordPress tuto -Modifié par mfv
Flux RSS des articles Flux RSS des commentaires Connexion
Get Adobe Flash player Plugin by wpburn.com wordpress themes