Heureusement, il y a encore quelques (très) bons albums !

cartes postales commentaire »

La sélection pour la prochaine saison d’1, 2, 3 albums est disponible sur demande à asso [at]livralire.org avant d’être présentée en détail en septembre.

On doit avouer que le choix a été rapide à faire.

Le nombre d’albums parus entre septembre 2018 et juin 2019 répondant aux critères n’a jamais été aussi bas : dix-huit titres contre une trentaine les premières années. Le suivi de la production se fait toujours au plus près des parutions avec la librairie La Mandragore  (Chalon-sur Saône) et les services de presse des éditeurs. Mais le nombre de nouveautés d’albums « grand large » diminue et la qualité laisse souvent à désirer.

 

 

 

 

 

Le comité a sélectionné quatre titres à l’unanimité. Pour les autres, la discussion s’est engagée sur les qualités littéraires et graphiques autant que sur les ouvertures pédagogiques et culturelles possibles.

La liste finale se doit d’être la plus diversifiée et riche possible avec des histoires vraies (les préférées des lecteurs), au moins un conte et un album catalogue à imiter ou à compléter. Par chance, un de ce type, publié par un petit éditeur, s’est  présenté à nous fin mai.

La sélection 2019-2020, à l’accent féministe, s’avère pleine de promesses et nous espérons que les animateurs d’1, 2, 3 albums s’en empareront, l’esprit ouvert et créatif, comme nous avons commencé à le faire pour préparer un kit d’animation de qualité.

Véronique M Lombard et les membres du comité : Martine, Emmanuel, Véronique, Marie-Christine, Marie-France, Catherine, Annie.

Des voyageurs-lecteurs de 6e, colporteurs d’albums dans leur ancienne école.

cartes postales commentaire »

Au collège de Matour (71), 22 élèves de 6e sur les 59 embarqués dans 1, 2, 3 albums se sont portés volontaires pour aller lire un album à leurs anciens camarades d’école primaire et pour certains à un frère ou une sœur.

Les 6 lectures se sont déroulées dans cinq classes primaires de Matour, Montmelard, Tramayes et Brandon.

Elles ont été précédées d’une mise en place pour donner le contexte – un puzzle pour Ruby tête haute, un pictionnary pour Mille dessins dans un encrier – ou suivies d’un quizz sur les façons d’être princesse pour La princesse aux mille et une perles.

Ces ateliers-lecture très conviviaux contribuent à la liaison CM2 – collège tant au niveau des élèves que des enseignants. Les enfants de primaire qui avaient visité le collège la semaine précédente en ont profité pour interroger les collégiens.
RDV est pris pour l’an prochain.

Estelle ROMANO, professeur documentaliste au collège de Matour (71)

Le maître d’école fait classe à la bougie

cartes postales, Le Maître d'école commentaire »

Dans les années 1950, dans les villages reculés italiens, l’électricité était encore un rêve. Qui dit que Don Lorenzo avait pu l’installer dans son école à Barbiana ? Sans doute les enfants lisaient-ils à la bougie ou à la lampe à pétrole.

Pour mettre leur public adulte dans l’ambiance de l’époque et du cadre, Mado et Yasmine, organisatrice d’1, 2, 3 albums au centre social d’Ambérieu (01) ont fait la lecture du Maître d’école dans leur espace habituel, agencé pour l’occasion en salle de classe éclairée aux bougies. Nul ne s’étonnera que la discussion ait porté sur la fée électricité et sur l’affirmation formulée à la fin de l’album : « la lumière, c’est mieux que l’obscurité ».

De la lecture à l’écriture

cartes postales commentaire »

A Chalon-sur-Saône (71), les adultes qui suivent l’atelier intergénérationnel, se sont mis dans la peau des héros des albums. Ils ont rédigé des invitations à destination de 6equi devaient deviner qui les attendait !  C’était une façon d’évoquer les albums avant le vote. Exemples :

Nous n’avons pas beaucoup d’argent, mais il y aura toujours du délicieux pudding à la banane à partager avec vous. On vous dira peut-être d’éviter de me fréquenter, de me parler, de jouer avec moi, mais j’ai très envie de tout partager avec vous, je ne supporte plus d’être mise à part à cause de la couleur de ma peau. Ruby tête haute

A votre arrivée, les serviteurs vous apporteront des rafraîchissements et des pâtisseries sucrées : loukoums, cornes de gazelle et baklavas. Je vous raconterai le grand voyage que j’ai fait dans le royaume, ma rencontre avec les paysans, les pêcheurs et comment les animaux m’ont aidée à garder ma place de régnante gagnée perle à perle. La princesse aux mille et une perles.

Au collège de Pont-de-Vaux (01), Delphine Nauche, professeur de lettres, a fait faire à chaque voyageur-lecteur de 6e un carnet de voyage illustré, en donnant des canevas d’écriture différents selon les albums : abécédaire, recherche documentaire, rédaction d’un souvenir.
En clôture, chacun était invité à écrire une lettre à la personne à qui il destinait son album préféré.

 

(D’un clic vous pouvez lire les lettres)

 

 

1, 2, 3 albums cuvée 2019 : le trio des préférés

cartes postales, Le Jardin du dedans dehors, Mille dessins dans un encrier, Ruby tête haute commentaire »

Chaque voyageur-lecteur a été invité à désigner 1, 2 ou 3 titres de la sélection 2019 qui l’ont particulièrement touché. Tous les albums ont eu des voix.

Ruby tête haute est le préféré des préférés ! Il caracole en tête devant Mille dessins dans un encrier suivi du Jardin du dedans-dehors, ce qui fait deux titres des Editions des éléphants sur le podium !

 

La princesse aux mille et une perles les suit à quasi égalité avec Liberté à Congo square, plébiscité par les jeunes alors que les adultes ont été marqués par Une somme de souvenirs et Le maître d’école.

Le labyrinthe de l’âme arrive en dernière position. Il a pourtant été un excellent tremplin à la création et un formidable support d’échanges mais les choix individuels se portent plus volontiers sur les récits linéaires.

Ce hit-parade sert d’indicateur aux responsables du projet et rappelle :
– L’intérêt de la diversité
– L’appétence pour les histoires vraies
– La portée de la médiation. En effet comment expliquer le succès du Jardin du dedans-dehors, magnifique album, pas facile à « vendre » sans  la lecture épicée ludique et coopérative ?

Merci aux auteurs et aux illustrateurs talentueux.
Merci aux éditeurs généreux qui nous ont donné les moyens de promouvoir par la voix et l’image ces albums « grand-large ».
Merci à tous les animateurs du voyage qui ont fait et feront encore lire, parler, écrire, dessiner, chanter, déclamer, jouer, et se rencontrer des gens si différents, pour la grande majorité éloignés des bibliothèques.
Véronique Marie LOMBARD

1, 2, 3 albums : un projet efficace pour des jeunes en difficulté de lecture

cartes postales commentaire »

Nous avons embarqué une classe Ulis (Unité localisée pour l’inclusion scolaire) du collège de Réalmont dans le Tarn, en étroite collaboration avec l’enseignante référente et la documentaliste.

A l’issue de la première rencontre de présentation des albums avec la scénographie, nous leur avons prêté 6 albums.

A la deuxième rencontre, nous avons fait la lecture épicée des deux albums restants : Une somme de souvenirs et Mille dessins dans un encrier. Les jeunes ont joué un extrait du Maître d’école.

De leur propre initiative, les douze jeunes ont proposé de garder trace de leurs échanges et découvertes sur des panneaux qu’ils ont apportés à la médiathèque.

Nous avons été agréablement surprises de l’intérêt des élèves pour les albums présentés. Nous les avons même encouragés à les présenter à d’autres. Le partenariat avec les enseignants étant solide et fructueux, ça va se faire d’ici les grandes vacances.

Cette aventure est pleine de promesses. A la médiathèque, nous allons élargir l’offre aux ainés. A l’Education nationale, d’autres classes Ulis du Tarn voudraient s’emparer de ce canevas novateur et singulier pour aborder la lecture.

Pascale JOUGLA, bibliothécaire (Réalmont -81)

Le vote 1, 2, 3 albums, occasion d’éducation citoyenne

cartes postales commentaire »

J’ai profité de la présence des élections européennes pour faire voter mes élèves et ceux des 2 autres classes (qui ont lu les livres), soit 70 jeunes,  dans les conditions d’une vraie élection. La mairie de Replonges avait laissé à notre disposition tout le matériel nécessaire au bon déroulement de l’élection (isoloir, urne, table, réglette pour signer, enveloppes) ainsi que des personnels de la mairie qui ont joué le rôle des assesseurs.

Chaque élève avait sa vraie carte d’électeur avec le tampon en couleur de la mairie de Replonges. J’avais également préparé les listes d’émargement (comme les vraies listes) et les bulletins de vote pour chaque livre. Il y avait 2 bureaux de vote (comme la veille) : le no 1 pour les CM1 et le no 2 pour les CM2.

 

En résumé, les élèves ont vu le déroulement d’un vote et ont même assisté au dépouillement, reporté sur des feuilles spécifiques faites à cette occasion.
Emmanuel PONCET, enseignant CM2 à Replonges (01)


WP Theme & Icons par N.Design Studio - Traduction : WordPress tuto -Modifié par mfv
Flux RSS des articles Flux RSS des commentaires Connexion
Get Adobe Flash player Plugin by wpburn.com wordpress themes