Certains « grands voyageurs » accros à 1, 2, 3 albums s’inquiètent de notre silence. Qu’ils ne s’inquiètent pas, nous préparons très activement, mais discrètement, la nouvelle saison. Vous allez recevoir un mail d’infos et les plaquettes couleur une fois passé le rush de la rentrée.

Sachez que :
– La liste des albums et l’agenda des lancements sont en ligne sur le blog.
-Toutes les pages du blog (menu horizontal sous le bandeau du haut) ont été actualisées, avec notamment, dans « Etapes », le déroulement du projet et dans « Bagages », la liste des outils mis à disposition.
– La scénographie sera facile à monter, les lectures épicées sont bien avancées.

Beaucoup de nouveaux, même un lycée togolais, s’intéressent à 1, 2, 3 albums  ! C’est encourageant !

VML

Je n’hésite plus à m’investir en tant que professeur de Lettres dans le projet 1, 2, 3 albums.

D’abord, et comme je l’ai déjà précisé dans un précédent article, il est aisé d’établir des liens entre le contenu des albums et les quatre thématiques au programme des lectures au collège.

Ensuite, les lectures épicées, fournies chaque année par Livralire, mêlant illustrations empruntées aux albums, textes habilement abrégés ou recomposés et lecture à voix haute, constituent un soutien à l’apprentissage de la lecture tel que nous le conduisons en classe. Par ce biais, les élèves, quelles que soient leurs difficultés, se trouvent bel et bien en situation d’exercer leur compréhension, comme Véronique et nos partenaires de la maison des seniors à Chalon-sur-Saône ont pu s’en rendre compte l’année passée.

Ces lectures épicées ont également l’avantage de pouvoir être conduites de manière aussi informelle que peu coûteuse en temps, une préoccupation constante chez tout professeur. Informelles parce que les échanges qui les prolongent sont essentiellement conduits à l’oral, permettant ainsi des prises de parole spontanées, développant et affinant les interprétations. Peu coûteuses en temps, parce que le temps d’une lecture correspond à celui d’une séance.

Enfin, ces mêmes lectures épicées fonctionnent comme des relais, des repères : elles permettent de mettre en mémoire des récits, des situations, des personnages qui annoncent ou rappellent celles et ceux à découvrir ou à retrouver dans les lectures au programme. Au cours d’une année scolaire, elles contribuent donc à élaborer et/ou consolider un réseau toujours plus serré de connaissances indispensables aux lecteurs en devenir que sont nos élèves.

Emmanuel Delorme, professeur de lettres à Chalon /Saône (Collège Camille Chevalier) et formateur en Bourgogne.

La sélection du 14e voyage-lecture intergénérationnel 2019-2020 (visuels des albums ci-contre) est présentée sur le site Livralire.

Ce pack de 8 titres parus en 2018 et 2019, d’une valeur de 125,85 € (prix public sans remise collectivité), a été constitué par un comité de professionnels attentifs et exigeants.

COURGEON Rémi : Tiens-toi droite ( Milan)
DEDIEU alias Kuro Jiki : La femme du potier (HongFei)
FERRIER Paule : La princesse au don perdu (De la Martinière)
MAROIS André : Moi, c’est Tantale (Isatis)
MIM : Philémon et Baucis (Didier jeunesse)
SCARPELLI Giacomo : Le voyage de Darwin (Sarbacane)
SEONNET Michel : Un jour particulier (L’Elan vert, le pont des arts)
TORTOLINI Luca : L’inventaire des jours (Passepartout)

Proposer leur lecture aux publics les plus variés, permettra à ceux-ci de :
– voyager en Afrique, en Asie, en Amérique du Sud jusqu’aux îles Galapagos
– aller à l’usine, sur un bateau, dans un palais, une masure en montagne, au bord d’un puits, chez un potier
– rencontrer des enfants, des couples, des familles
– croiser des gens généreux, courageux, curieux, confiants, mais aussi des personnes épuisées, colériques, roublardes…
– aborder le thème du travail : celui des paysannes françaises au 19 siècle, celui des enfants du 21e siècle, employés encore aujourd’hui dans des mines et des usines
– cerner une démarche scientifique
– évoquer la question du sexisme
– dénombrer les dons de chacun
– faire l’inventaire de leurs journées agréables, mémorables, surprenantes, détestables…

VML