A Sens, 250 voyageurs-lecteurs réunis pour clore 1, 2, 3 albums

cartes postales commentaire »

A Sens, la médiathèque est désormais trop petite pour réunir les voyageurs-lecteurs de plus en plus nombreux au fil des saisons d’1, 2, 3 albums.

gateau giseleC’est dans une salle municipale que les bibliothécaires adulte et jeunesse ont reçu début juin tous les groupes engagés dans le projet. arbre250 personnes reliées par la lecture des mêmes livres, réunies pour voter et pour partager des créations : vocales, plastiques, (arbre de l’IME du Mail + arbre de Klint – article 6 juin et portrait de Malala- article 3  juin), théâtrales et même culinaires avec le gâteau en chamalow de Marcel & Gisèle.

Des jeunes de 4e du collège Saint-Etienne reprennent la scénographie qu’ils jouent par groupe de trois ou ombres 2quatre et par cœur. Sitôt finie la mise en bouche d’un album, avec  maison,  personnage et objet, des CM2 de l’école Jeanne d’Arc jouent en ombres chinoises un « précipité » de l’histoire en trois ou quatre tableaux, avec des postures et des accessoires significatifs de sorte que si on les avait vus isolément, on aurait très certainement reconnu les personnages des albums. Très belle idée, bien travaillée et bien exécutée.

En attendant les résultats du vote, sont servis à chacun un verre d’eau et une chouquette. Je profite de la coupure pour discuter avec une dame assise à mes côtés. Rosine est venue avec les résidents de la pension de famille. Elle me dit : « Avant 1, 2, 3 albums, je ne lisais jamais. Maintenant, ça m’intéresse. Les bibliothécaires nous font de si belles lectures On y croit. J’ai pris ma carte de bibliothèque et j’emprunte des textes courts que les bibliothécaires ont sélectionnés et mis dans une boîte. En ce moment, c’est Le Petit prince. Le début c’est facile. Ensuite, ça se complique. Alors je reviens en arrière. Mais c’est beau ! Surtout maintenant qu’on connaît des albums, avec mes voisins à la pension, on peut parler d’autres choses que de bouffe, car vous savez on ne parle que de ça ! »
VML

Les lecteurs d’1, 2, 3 albums plébiscitent Past &Present, Malala et Jean de Fer

cartes postales commentaire »

Les trois albums préférés du 11e voyage-lecture intergénérationnel :
un catalogue d’objets : Past & Present
une histoire vraie : Malala pour le droit des filles à l’éducation
un conte : Jean de Fer

pastandpresentsite malalasitejean-de-fersite

Tous les albums ont eu des voix, chaque récit parlant différemment aux uns et aux autres selon son âge, son histoire, le contexte de lecture et les activités qui ont été proposées.

Trois livres font le pont entre les générations :
Past & Present a permis aux seniors de témoigner du quotidien de leur enfance et aux jeunes de mesurer le progrès technique.
Malala, aimée autant des jeunes que des adultes pour son courage et la force de son message.
Le dernier voyage, prisé surtout des aînés, mais aussi des collégiens particulièrement émus après la lecture « épicée », quand elle leur a été faite.

Les cinq autres albums ont également rencontré leur public.
La magie du conte a opéré avec Jean de fer.
La maison des autres enfants  a permis d’évoquer des souvenirs ou des rêves, de s’intéresser à l’architecture.
Te souviens-tu de Wei, d’apprendre une page de l’histoire de France, de parler de nos racines.
Le gardien de l’arbre, de faire de la botanique, de peindre ou simplement de contempler.
Marcel et Giselle, de faire du théâtre, de relire des contes.

 

En Ehpad, le vote, une étape à ne pas manquer

cartes postales commentaire »

A ceux qui doutent de l’intérêt du vote avec des grands aînés,  on peut dire que ce moment est très attendu si on en fait une étape à part entière du voyage-lecture.

Vendredi 2 juin 2017 après-midi, on vote à l’Ehpad de Semur-en-Brionnais (71). Les résidents sont une quinzaine, installés devant le cru d’albums 2017 exposé devant eux. Un chapeau et les fiches de vote sont également à leur disposition. Sans oublier la cafetière et les petits gâteaux pour agrémenter ce moment aussi convivial qu’important.

vote semur 500Avant le vote, on résume ensemble les histoires lues, pour que chacun se remémore tout ou partie. On reparle de chaque album, on essaie de se souvenir ensemble du contenu, des impressions, des échanges, si on a aimé la lecture.
Certains sont impatients de voter car leur choix est déjà fait, d’autres hésitent et apprécient le résumé qui pallie la mémoire qui flanche.

Puis place au vote, chacun se voit attribuer une fiche de vote ainsi qu’un stylo. Nous laissons le temps aux participants, encourageons les hésitants, aidons aussi les incertains. Le chapeau passe de main en main, chacun glisse son bulletin. On compte les voix et on annonce les résultats. Les 3 albums préférés sont : MalalaLe dernier voyageTe souviens-tu de Wei ?  

Murielle Daumur et son équipe Ehpad

Malala fait un tabac

carnet des lectures, cartes postales, Malala pour le droit des filles à l'éducation commentaire »

Cet hiver, une bénévole en Ehpad avait retiré Malala de la sélection car, me disait-elle,  « comment voulez vous que  les résidents de chez nous s’intéressent à cette jeune fille étrangère… »
Quel dommage ces «  a priori » sur la réceptivité des lecteurs et auditeurs. Partout où son « grand portrait » (Rue du monde) a été présenté et lu, Malala a fait un tabac, cette histoire vraie apportant un formidable message d’espoir.

enfantmonde1Au foyer des Chêne Bertin (APEIS) à Sens, les résidents ont réalisé le portrait de Malala et de deux enfants du monde (ci-joints) avec des matériaux de récupération.
Les 3e du lycée professionnel Sainte Colombe (Sens) ont mené une enquête sur l’école d’ici et d’autrefois, collectant les souvenirs d’anciens, d’ailleurs et d’aujourd’hui, écoutant trois de leurs camarades venus d’Afrique. Ils ont réalisé un documentaire déroulant qui sera partagé prochainement sur ce blog.

malala

A l’IME Saint Béate (Sens), sept jeunes ont créé une chanson :
Ma Ma Malala /Ma Ma Malala/Ma Ma Malala
Elle veut aller à l’école /Elle veut être médecin
Mais dans son pays / Les filles n’ont pas le droit /Pas le droit de travailler
Alors elle se bat avec les mots /Pour les droits à l’éducation

 

enfantmonde2

A Semur-en-Brionnais, Murielle, animatrice à l’Ehpad, convaincue que le témoignage et la parole précieuse des anciens doivent être encouragés, valorisés et divulgués, raconte quel bon moment fut la lecture de Malala. Ce livre, en lien avec l’actualité, a suscité de vives émotions et a entraîné une discussion aussi intéressante que riche :
J’ai aimé tous les passages de ce livre. Le droit à l’éducation et le droit des femmes, c’est fondamental.
– Malala défend son pays et ses droits même si elle a frôlé la mort : quel courage !– Nous, femmes occidentales, nous avons beaucoup de mal à imaginer cette condition féminine, surtout à notre époque- – – Malala réfléchit sans cesse et fait travailler son cœur. Il faut savoir s’oublier et s’ouvrir aux autres, aux pauvres gens.
– Il faudrait beaucoup de femmes comme elle.
– Ce livre m’a fait repenser  à l’affaire Boko Haram en Afrique Noire il y a 3 ou 4 ans :  un groupe musulman extrémiste est entré dans un groupe scolaire, enlevant 280 jeunes filles dont la plupart étaient chrétiennes.

VML

D’ici l’été, offrir une lecture à quelqu’un

cartes postales commentaire »

Après le vote, à l’école, au collège ou au lycée, plutôt que de ranger les albums dans un bac ou sur des étagères, on peut proposer aux jeunes de :
– emprunter un album
choisir un adulte de l’entourage scolaire, familial, amical, social
– prêter l’album pour une soirée à la personne choisie
fixer un moment d’échange sur le livre, libre ou au besoin préparé à l’avance comme l’avait organisé un professeur de lettres, chaque élève devant rédiger trois questions pour, au besoin, nourrir  la discussion.

On peut rêver la même démarche avec des adultes en institution qui offriraient ainsi une lecture à du personnel de leur établissement !
VML

A Chagny (71),  un vote astucieusement organisé réunit 120 voyageurs

cartes postales commentaire »

Après plusieurs années à voyager dans les albums avec la bibliothèque, mais chacun de son côté, quatre groupes ont embarqué ensemble. Les 5e du collège ont présenté la scénographie aux 6e. Après lecture, les élèves de 6e de Catherine Bourgoin, professeur de lettres, sont venus à leur tour présenter les albums aux résidents de l’Ehpad municipal en deux séances, en invitant une classe voyageuse de niveau CM1.

groupechagnyCollégiens et aînés se sont revus ensuite deux fois pour échanger en demi-groupe sur un album, Malala ou Te souviens-tu de Wei ?. Pour clore l’aventure, ils se sont tous retrouvés le 9 mai après-midi dans la grande salle d’animation de la résidence pour un vote en deux temps, rencontre immortalisée comme les autres par deux jeunes du club photo du collège.

1/ Les coup de cœurs argumentés par classe
Les élèves ont indiqué les 2 albums préférés de leur classe en donnant tour à tour, micro en main, une dizaine d’arguments. ( Lire Jean de fer, leur préféré)

signetchagnybulletinchagny2/ Le vote individuel très bien organisé
– Les personnes présentes avaient préparé leur bulletin de vote avant : en classe ou en atelier avec Dominique, l’animatrice des aînés, chacun entourant ses 3 titres préférés, soit sur le ticket-lecture, soit sur la planche de visuels fournie par Livralire.

– Des élèves ont collecté les bulletins et les ont glissés dans une urne transparente.

votechagny depouillementchagny publicationchagny

– Trois assesseurs ont fait, devant le public et à voix haute, le décompte des votes qu’enregistrait Magali Baum, la bibliothécaire.
– Le trio des préférés a été dévoilé.

finalchagnyUn banc bourguignon et un goûter ont clos la rencontre. Une résidente a avoué qu’elle trouvait ça bruyant et qu’elle préférait les échanges en petit comité. D’autres, au contraire, ont dit combien ça faisait du bien de voir des enfants beaux et souriants. Une dame confiait à Dominique qui la raccompagnait en fauteuil roulant dans sa chambre : aujourd’hui, j’ai fait le plein de vie !  

Le bouche à oreille fonctionne : des enseignants de primaire ont demandé à la bibliothécaire de participer à la prochaine édition. Intégrer des nouveaux tout en maintenant la qualité des lectures solidaires, tel est le nouveau défi à Chagny.
VML

Pourquoi voter ?

cartes postales commentaire »

Le 11e voyage-lecture intergénérationnel se terminera en juin.
Chaque voyageur-lecteur est invité d’ici là à voter, un guide ayant été envoyé aux animateurs du projet pour organiser au mieux le scrutin.

affiche vote 17ptblogbord

 Pourquoi  voter ?
– pour clore l’aventure de lecture.
– pour dire quels sont les albums qu’on a préférés : ceux qu’on aimerait offrir à quelqu’un ou se faire offrir (1, 2 ou 3 maximum).
– pour avoir une occasion d’initiation citoyenne.
– pour rencontrer d’autres personnes qui ont lu les mêmes textes. Exemple, à Sens (89) où tous les voyageurs se retrouvent à la médiathèque pour voter et partager une interprétation de lecture.
– pour retrouver ceux avec qui on a partagé des moments de lectures et d’échanges notamment dans le cadre de jumelage

Quand organiser le vote ?
Le vote peut être organisé lors d’une rencontre spécifique ou réparti dans la structure sur une journée, une semaine (ou plus) en bibliothèque, voire proposé par correspondance, à moins qu’il n’ait été fait en continu (en bibliothèque adulte et centre de soins).

Quand et comment seront proclamés les résultats ?
Vendredi 9 juin 2017
sur ce  blog 123albums.livralire.org et sur www.livralire.org


WP Theme & Icons par N.Design Studio - Traduction : WordPress tuto -Modifié par mfv
Flux RSS des articles Flux RSS des commentaires Connexion
Get Adobe Flash player Plugin by wpburn.com wordpress themes