Après la découverte de l’album Je n’ai jamais dit, j’ai proposé aux jeunes de 11 à 15 ans, intégrés à l’ITEP Le chemin à Albi, avec qui je voyageais pour la première fois de :
– dessiner un personnage dans un graphisme cousin de celui de l’album
– lui donner une identité : nom, âge, nationalité
– inventer sa confidence, l’écrire puis l’enregistrer
– utiliser un logiciel (découvert dans un atelier proposé par Canopé-Albi aux enseignants inscrits à 1, 2, 3 albums) pour animer le visage.

Sandra Clec’h, enseignante (Tarn)

Fait avec Padlet