Ça y est, nous avons embarqué avec deux classes de 6ème du lycée français de Lomé (Togo).

Nous avons pris la liberté de remplacer Pas l’ombre d’un loup par Tiens-toi droite qui se passe dans le pays voisin. Les élèves sont enthousiastes et lisent déjà avec gourmandise les albums proposés.

Après lecture des albums, ils prépareront à leur tour le prélude et le présenteront à la bibliothèque associative Akplanou et aux élèves de 5e du collège de notre quartier.
Mathilde, documentaliste

Joie, exprimée par mail, pour l’éditeur québécois de savoir la famille Meilleur arrivée jusqu’en Afrique !
Bonheur pour nous tous de nous savoir reliés par la lecture au-delà des frontières.
Véronique ML

Pour lire en groupe, Livralire crée pour chaque album, une lecture dite « épicée », c’est-à-dire une lecture à voix haute, intégrale ou aménagée (partielle ou/et découpée), brute ou mise en scène, dynamique et coopérative (plusieurs voix possibles), inspirée par des éléments visuels ou narratifs qu’elle souligne ou éclaire.

Les lectures épicées aident à la compréhension, apportent du piquant, donnent une place active aux auditeurs, cadencent les rencontres, varient les séances.

C’est un tremplin pour la lecture individuelle intégrale ou ça la remplace pour ceux qui n’ont pas les compétences nécessaires, l’album papier étant à portée de main des auditeurs.

C’est une trame dont peuvent s’emparer les lecteurs pour passer l’histoire à d’autres, comme narrateurs principaux ou voix secondaires.  « Chaque classe engagée  (6e et CM2) est responsable d’une lecture épicée « .   » Notre classe Ulis prépare une lecture épicée pour les parents, une pour une autre classe « .   » Les ainés en préparent une, les jeunes une autre « .

C’est un produit durable.  » Pas une semaine au CDI où je ne ressorte une lecture épicée  des années précédentes et l’album qui lui correspond pour étayer une thématique  travaillée par un prof ou pour un accueil de classe « .

C’est un moyen de faire connaître le projet et de faire tomber les a priori sur les albums autant chez les bibliothécaires adultes que les enseignants qui cette année succombent avec les Petites nouvelles de la révolution : ils rient avec les frites sans patate ou sont émus par Nour et ses sept sœurs (page 8 et 23)

Pour la 16e édition, Livralire fournit aux participants les canevas et les visuels qui permettront :
– des lectures « racontage » polyphoniques de huit histoires pour Petites Nouvelles de la Révolution
– des lectures de type kamishibaï sur pupitre pour Ashoka et la flamme sacrée, Héros ordinaires
une lecture théâtralisée pour Pas l’ombre d’un loup
des lectures mises en scène pour Le Meilleur (jeu de cartes), On nous appelait les mouches (randonnée sur table), Christine de Pizan (lettrines)
– une lecture observation individuelle (sous forme d’une chaîne de lecture) puis collective pour Forêt des frères.

Nota bene : Les lectures épicées des titres en bleu ont été filmées et seront mises en ligne sur le blog.

VML

La nécessité rattrape ma négligence. Pour la saison 16, nous n’avions pas fourni de modèle d’invitation. Marie-Christine la présidente de Livralire me dit en avoir besoin pour les résidents du foyer-logement où elle rassemble chaque mardi dix d’entre eux. Pour élargir l’audience, elle les glissera plus largement dans toutes les boites à lettres.

C’est chose faite avec la complicité technique de Marie-France et la reprise d’un décor dessiné par Marie Anne Wettstein pour le prélude. Pour appâter les destinataires, au verso de l’invitation de format A5, une grille de mots mêlés où sont glissés huit noms d’objets. Charge aux participants à la rencontre de les retrouver dans les albums au moment du feuilletage.

Le modèle avec texte modifiable et grille vierge est disponible sur le drive, dossier divers.

(Solution du jeu ici)
VML

Avant les vacances, avec la complicité de deux élèves de 5e Kathy, documentaliste avait offert aux 6e de son collège le prélude et deux petites nouvelles de la Révolution. La généreuse idée lui vient ensuite de faire goûter ces histoires aux résidents de la MARPA (résidence pour seniors autonomes) de son village de l’Ain, en cadeau de nouvel an.
Le directeur est dubitatif : « ils sont fatigués. Ils ne seront pas nombreux. »

Kathy persiste. Elle embauche son compagnon et un couple d’amis. Ils préparent des jeux (quiz musical, diaporama avec des intrus) et trois lectures. Elle dépose une fourchette sur chaque accoudoir. Les ainés s’en saisissent et scandent : « Tout sauf des patates » (page 8).
Ils applaudissent quand la petite américaine commence à compter les étoiles, ces millions de veilleuses que jamais son père ne pourra éteindre (page 20).
Ils ont ri avec Malicka et son oncle Malick (page 35).

Les résidents étaient nombreux, attentifs et joyeux.

Kathy emboitait le pas à Elodie qui avait raconté au lancement à Mâcon comment elle partageait les albums hors de sa sphère professionnelle. Puissent d’autres les imiter !

VML

Portes entrouvertes, accès limité, regroupement interdit, confinement imposé…
Renversons les contraintes ! Prenons des risques !
Sortons les livres des rayons des bibliothèques et des maisons.
Préparons des petits sacs de livres ou des cagettes à histoires.
Distribuons les autour de nous. Lançons des chaines de lecture.
Offrons aux reclus des voyages immobiles.
Ouvrons-leur des fenêtres artistiques et culturelles sur le monde.

Illustration  : Marie-Anne Wettstein

Invités lors des lancements d’automne à partager leur expérience, des adeptes d’1.2.3 albums conseillent aux nouveaux inscrits de :

Prendre du plaisir.

Ne pas vouloir tout faire.

Adapter à sa situation pour ne pas être stressé.

Ne pas se mettre la pression. Etre indulgent avec soi-même.

Ne pas attendre d’être au top pour démarrer.

Faire confiance à son public.

Coller au maximum à l’agenda proposé par Livralire.

Aller régulièrement sur le blog.

Ne pas être seul.e

S’assurer que ses partenaires ont compris de quoi il s’agissait.

Croiser avec d’autres projets. Exemples : le quart d’heure lecture au collège / le crédit de livres aux élèves de 3e.

Proposer ponctuellement un album à une autre classe que celle embarquée dans le voyage lecture.

Ne jamais arrêter les lectures.

Pour présenter la sélection 2022 au public, Livralire a créé un prélude de 7 minutes mis à disposition de tous les animateurs du projet.
Joué cet automne à chaque lancement départemental, il a :
fait son effet. Les spectateurs ont admiré les dessins de Marie Anne Wettstein, inspirés de ceux des illustrateurs et illustratrices et apprécié le choix de deux lignes graphiques différentes, une pour les décors, une pour les personnages.
atteint son but. Chacun.e avait envie de lire au moins un album.
soulagé tous ceux qui trouvaient chronophage la préparation des belles scénographies de 20 minutes. Moins de temps de montage et de répétition en amont, c’est du temps gagné pour préparer les lectures de groupe dynamiques, dite lectures épicées, fournies par Livralire.
inquiété les animateurs du projet : comment organiser les « embarquements » d’une heure avec cette promo efficace mais ramassée ?

En réponse et pour exemple, le déroulement prévu pour la première rencontre intergénérationnelle à la maison des seniors à Chalon, en janvier.
Après le prélude, répartition en petits groupes : chacun sera invité à dire quels albums (1 à 3 maxi) il aimerait lire en premier, et à le noter sur le carnet de voyage remis à l’occasion.
S’en suivra une mise en commun puis le feuilletage des albums.
En clôture, il est prévu la lecture épicée du chien loyal Hachiko (Héros ordinaires).
On verra en juin, au moment du vote, si les 3 albums préférés correspondent toujours  à ceux qui attiraient en janvier !

Le prélude peut être joué par les adultes ou/et les jeunes comme au collège de Saint-Trivier-de-Courtes dans l’Ain d’où la documentaliste, Kathy Dupré, nous a envoyé le texto suivant : « Embarquement réussi pour les 6e et les collègues ! Prélude joué par deux élèves de 5e, fidèles de « on se la raconte ! » au CDI l’an passé. Lecture par moi de deux Petites Nouvelles de la Révolution : Les frites (page 8) et La grève des mots (page 16). Parfait ! »

VML