Avant les vacances, avec la complicité de deux élèves de 5e Kathy, documentaliste avait offert aux 6e de son collège le prélude et deux petites nouvelles de la Révolution. La généreuse idée lui vient ensuite de faire goûter ces histoires aux résidents de la MARPA (résidence pour seniors autonomes) de son village de l’Ain, en cadeau de nouvel an.
Le directeur est dubitatif : « ils sont fatigués. Ils ne seront pas nombreux. »

Kathy persiste. Elle embauche son compagnon et un couple d’amis. Ils préparent des jeux (quiz musical, diaporama avec des intrus) et trois lectures. Elle dépose une fourchette sur chaque accoudoir. Les ainés s’en saisissent et scandent : « Tout sauf des patates » (page 8).
Ils applaudissent quand la petite américaine commence à compter les étoiles, ces millions de veilleuses que jamais son père ne pourra éteindre (page 20).
Ils ont ri avec Malicka et son oncle Malick (page 35).

Les résidents étaient nombreux, attentifs et joyeux.

Kathy emboitait le pas à Elodie qui avait raconté au lancement à Mâcon comment elle partageait les albums hors de sa sphère professionnelle. Puissent d’autres les imiter !

VML

Portes entrouvertes, accès limité, regroupement interdit, confinement imposé…
Renversons les contraintes ! Prenons des risques !
Sortons les livres des rayons des bibliothèques et des maisons.
Préparons des petits sacs de livres ou des cagettes à histoires.
Distribuons les autour de nous. Lançons des chaines de lecture.
Offrons aux reclus des voyages immobiles.
Ouvrons-leur des fenêtres artistiques et culturelles sur le monde.

Illustration  : Marie-Anne Wettstein

Invités lors des lancements d’automne à partager leur expérience, des adeptes d’1.2.3 albums conseillent aux nouveaux inscrits de :

Prendre du plaisir.

Ne pas vouloir tout faire.

Adapter à sa situation pour ne pas être stressé.

Ne pas se mettre la pression. Etre indulgent avec soi-même.

Ne pas attendre d’être au top pour démarrer.

Faire confiance à son public.

Coller au maximum à l’agenda proposé par Livralire.

Aller régulièrement sur le blog.

Ne pas être seul.e

S’assurer que ses partenaires ont compris de quoi il s’agissait.

Croiser avec d’autres projets. Exemples : le quart d’heure lecture au collège / le crédit de livres aux élèves de 3e.

Proposer ponctuellement un album à une autre classe que celle embarquée dans le voyage lecture.

Ne jamais arrêter les lectures.

Pour présenter la sélection 2022 au public, Livralire a créé un prélude de 7 minutes mis à disposition de tous les animateurs du projet.
Joué cet automne à chaque lancement départemental, il a :
fait son effet. Les spectateurs ont admiré les dessins de Marie Anne Wettstein, inspirés de ceux des illustrateurs et illustratrices et apprécié le choix de deux lignes graphiques différentes, une pour les décors, une pour les personnages.
atteint son but. Chacun.e avait envie de lire au moins un album.
soulagé tous ceux qui trouvaient chronophage la préparation des belles scénographies de 20 minutes. Moins de temps de montage et de répétition en amont, c’est du temps gagné pour préparer les lectures de groupe dynamiques, dite lectures épicées, fournies par Livralire.
inquiété les animateurs du projet : comment organiser les « embarquements » d’une heure avec cette promo efficace mais ramassée ?

En réponse et pour exemple, le déroulement prévu pour la première rencontre intergénérationnelle à la maison des seniors à Chalon, en janvier.
Après le prélude, répartition en petits groupes : chacun sera invité à dire quels albums (1 à 3 maxi) il aimerait lire en premier, et à le noter sur le carnet de voyage remis à l’occasion.
S’en suivra une mise en commun puis le feuilletage des albums.
En clôture, il est prévu la lecture épicée du chien loyal Hachiko (Héros ordinaires).
On verra en juin, au moment du vote, si les 3 albums préférés correspondent toujours  à ceux qui attiraient en janvier !

Le prélude peut être joué par les adultes ou/et les jeunes comme au collège de Saint-Trivier-de-Courtes dans l’Ain d’où la documentaliste, Kathy Dupré, nous a envoyé le texto suivant : « Embarquement réussi pour les 6e et les collègues ! Prélude joué par deux élèves de 5e, fidèles de « on se la raconte ! » au CDI l’an passé. Lecture par moi de deux Petites Nouvelles de la Révolution : Les frites (page 8) et La grève des mots (page 16). Parfait ! »

VML

 

 

En guise de cadeau de fin de trimestre, une documentaliste d’un collège de l’Yonne a lu à trois classes de 6e la lecture mise en scène par Livralire du beau conte de Noël écrit par Timothée de Fombelle Quelqu’un m’attend derrière la neige.

Une réussite, qui a également permis, dit-elle, de faire découvrir les lectures épicées à une professeur de lettres et de la conquérir !

Au printemps 2021, Livralire avait proposé aux BDP partenaires qui le souhaitaient d’embarquer de façon autonome comme le faisait celle du Tarn depuis un an et sur une journée. Notre équipe de l’Yonne a choisi cette formule ce qui a étonné plus d’une voyageuse aguerrie le jour du lancement, dans les agréables locaux de l’INSPÉ d’Auxerre, gracieusement mis à disposition : pas de Véronique Lombard aux manettes, plus de scénographie mais le prélude et un atelier des lectures épicées, animés par nos soins. Les inconditionnelles ont apprécié que tout soit regroupé sur une seule journée et les novices, enthousiastes, sont prêtes à se lancer dans l’aventure.

ECHOS :

« Pour embarquer les maisons de retraite, il faut parfois s’accrocher. Le personnel chargé de l’animation bouge régulièrement et, à chaque changement, il faut convaincre à nouveau. Mais heureusement, au bout de quelques années, il y a toujours quelqu’un à l’accueil ou à la direction, qui nous connaît et facilite le projet. »(Laurence , bibliothécaire bénévole)

« Dans mon collège, je parle du projet aux élèves en début d’année et leur glisse la liste des albums. L’année dernière, quelques familles ont décidé d’acheter un titre et les élèves concernés ont volontiers prêté leurs albums à leurs camarades. Ces exemplaires sont venus s’ajouter au pack acheté par le CDI en début d’année et ont permis de faciliter les lectures et les échanges. » (Marie-Jo, documentaliste)

« Il faut bien préparer les écoliers aux rencontres avec d’autres publics. Certains enfants n’ont pas l’habitude de côtoyer des personnes handicapées, par exemple. Il y a quelques années, la première rencontre entre des enfants et des adultes d’un foyer a mal débuté. Heureusement, les adultes sont parvenus à briser la glace en instaurant un dialogue sincère avec les écoliers. Ceci dit, les moments d’échange autour d’1.2.3 albums sont toujours très forts et émouvants. » (Valérie, bibliothécaire)

Ce n’est pas l’équipe de la médiathèque de Sens qui dira le contraire : « 1.2.3 albums permet de tisser des liens très forts avec les différents groupes qui participent… et entre nous aussi ! Pour faire connaître ce merveilleux projet à tous nos lecteurs et lectrices, nous envisageons une exposition en fin d’année. »

Marlène François, bibliothécaire BDY

 

Et oui ! L’album On nous appelait les mouches remporte un vif succès !

Plus d’exemplaires disponibles.

Il faudra attendre le 21 mars 2022 pour se le procurer.

Patience aux retardataires ou aux nouveaux qui s’inscriront ce mois de décembre à 1.2.3 albums.