1.2.3 albums est ouvert à tous ceux qui souhaitent partager des lectures, ponctuellement ou régulièrement, avec des personnes de 10 à 100 ans, isolées ou en groupe dans un établissement ou atelier culturel, scolaire, sanitaire et social, en France et ailleurs.

Le jumelage intergénérationnel et/ou le partenariat culturel avec une bibliothèque n’est pas une condition de participation. Une classe, un Ehpad, un service de soins, un centre social, un IME, peut s’inscrire seul.

Participation/ Inscription
L’inscription, ouverte du 1er septembre au 31 décembre, est gratuite en Bourgogne Franche-Comté, dans les départements partenaires (Ain, Allier, Indre, Tarn). Ailleurs en France et à l’étranger, la première inscription est gratuite. Les années suivantes une participation est demandée à ces voyageurs dits « satellites »

Boite à outils très fournie
L’inscription donne droit à des bagages conséquents : des supports de communication, des tutos d’animation, un vade-mecum, l’accès à un padlet participatif, et un suivi  par mail. Le kit pédagogique peut servir à d’autres animations que celles du voyage-lecture : accueil de groupe ponctuel, Nuit de la lecture, Fête du livre, etc.

Agenda voyage-lecture
Septembre à décembre 2021 : les préparatifs
Achats des albums,  9 lancements-présentations, inscriptions, diffusion du kit d’animation, préparation des « lectures épicées ».

Janvier à juin  2022 :  La lecture partagée des albums, encouragée par des animations ponctuelles ou menées régulièrement, avec en clôture à la mi-juin, un vote individuel pour ses 3 albums préférés.

Présentations publiques à l’automne 2021
Pour ceux et celles qui ont la chance d’être dans un département partenaire ou limitrophe. Sur réservation et sans engagement, convocation sur demande.

MÂCON (71)
vendredi 12 novembre / Médiathèque, 23 rue de la république

DIJON (21)
mardi 16 novembre / Canopé, 3 avenue Alain Savary

BOURG-EN-BRESSE (01)
vendredi 19 novembre / BDP, 31 rue Juliette Récamier

MOULINS (03)
mardi 23  novembre  /CNCS, Quartier Villars, Route de Montilly.

NEVERS (58)
jeudi 25 novembre
/ Canopé, 3 rue Lamartine

BELFORT
mardi 30 novembre / Hôtel du département, 6 place de la révolution française

CHÂTEAUROUX (36)
vendredi 3 décembre / BDI, 100 rue Montaigne

AUXERRE (89)
mardi 7 décembre /  INSPE, 24 rue des Moreaux

ALBI (81)
jeudi 9 décembre / BDT, 1 rue Francisco Goya

Parrainage
Trois albums (On nous appelait les mouches, Le meilleur, Ashoka et la flamme sacrée) seront offerts à tout ancien voyageur qui, lors d’un lancement et, à côté de ses partenariats locaux, s’engagera à aider, au titre de parrain/ marraine, un.e collègue d’un établissement d’une autre commune, nouvellement inscrit.e.

Fiche d’inscription, agenda, descriptif, argumentaire, renseignements disponibles par mail et téléphone : asso[at]livralire.org / 06 68 38 14 44
Avec relais assuré par les BDP partenaires.

Une quarantaine d’enseignants spécialisés (SEGPA, ULIS, IME, ITEP, EREA) ayant engagé en 2020-2021 leurs classes d’enseignement adapté dans le voyage-lecture proposé par Livralire, ont souligné quatre atouts d’1.2.3 albums :

1/ Une sélection riche et ouverte
Les huit albums proposés sont des beaux livres « dont l’entrée peut se faire par l’image, ce qui supplée la difficulté de compréhension de l’écrit ».
Ils abordent des sujets forts, parfois inattendus, qu’on peut relier :
– à des matières du programme : histoire-géographie, art visuel, éducation civique, etc
– aux apprentissages : lecture, oralité, écriture, numérique (avec notamment des padlets interactifs)
– à l’actualité et à la vie.

« Mine de rien les élèves élargissent leur vocabulaire, progressent en lecture, en écriture, voyagent, se découvrent les uns les autres. »

2/ Un agenda intéressant
La sélection est annoncée en juin. Le kit d’animation, créé par Livralire est présenté et partagé en novembre. Ce laps de temps permet aux adultes de rechercher des activités suggérées par les albums et surtout des entrées de lecture pour, le moment venu, accéder aux textes par analogie ou inférence.

 A l’automne, on anticipe en semant des graines pour qu’à la lecture des albums, les élèves qui ont peu ou pas de références culturelles puissent faire des liens.  Le voyage-lecture proprement dit se déroulant de janvier à juin avec le public.

3/ Des outils d’animation efficaces
Livralire met à disposition :
– une présentation originale du pack (les 8 livres)
– un padlet coopératif  avec ouvertures et livres cousins
– des canevas détaillés de lectures de groupe des albums, dites « lecture épicées » qui apportent du piquant, éveillent, aident à faire sens, varient les séances. Elles peuvent être jouées par les adultes en amont de la lecture individuelle, puis par des jeunes qui, connaissant l’histoire, veulent la transmettre à d’autres. 

« Les élèves nous ont dit que leur moment préféré était celui où ils avaient lu à haute voix ».

 4/ Des partenariats possibles
Chacun est libre de travailler en réseau avec :
– des collègues du même établissement ou d’autres
– les familles qui consultent les albums et suivent le voyage-lecture via un padlet
– des services culturels : une bibliothèque, Canopé, un musée

Pour aller plus loin, lire ou relire les témoignages partagées sur le blog au premier semestre 2021 :

Plein de progrès et d’émotions avec les albums  par Mmes Burret (UPE2A) et Gervasoni (ULIS ) : collège Roger Semet (Digoin (71)

Les albums, un support épatant en IME  par Anne Laure Marquis, enseignante Tournus ( 71)

Les albums, vecteurs pédagogiques, culturels et humains par Virginie Vaysse (Ulis, Albi)

L’imprégnation culturelle, préalable à la lecture  par Marilyne Pingaud  (Conseillère Pédagogique, SDEI Tarn) 

Voici le nouveau pack d’albums proposé pour la 16e saison d’1.2.3 albums dont un modèle de fiche de commande est disponible sur simple demande. Chacun a sa fiche individuelle de présentation en date du 30 août.

 

Huit livres mais beaucoup plus d’histoires encore, car deux en contiennent plusieurs :
Les héros ordinaire (TERRAL, La Martinière)6 récits de vie ou le destin de cinq hommes persévérants, dont le célèbre facteur Cheval, et un chien japonais d’une fidélité peu commune.
Petites nouvelles de la révolution (COUSSEAU, Sarbacane) : 16 saynètes recensant de par le monde les rêves et actions concomitantes de 16 enfants, qu’on pourra jouer ou lire à plusieurs voix.

Le Québec sera à nouveau présent avec :
Le Meilleur (EBRAHIMI), un album persan publié par Les 400 coups (Montréal) et racontant comment trouver sa place dans une famille.
– le retour de Gisèle et Marcel (1, 2, 3 albums 2017) dans Pas l’ombre d’un loup au Rouergue, version pétillante de notre célèbre Chaperon, dessinée et théâtralisée par Natali Fortier

Deux albums sur nos modes de vie :
On nous appelait les mouches  (CALI, Sarbacane) : une aventure dystopique (encore que des enfants qui vivent sur des décharges, ça existe malheureusement déjà) avec la découverte d’un drôle d’objet inconnu et apparemment inutile.
– La forêt des frères (NORITAKE, Actes Sud Junior) : un album grand format avec un texte minimaliste de type haïku sur la question du rapport de l’homme à la nature.

Deux albums pour emmener loin :
– dans le temps, avec Christine de Pizan (LOYER, Actes Sud junior), féministe avant l’heure (lien vidéo France 3)
– dans l’espace, avec le petit indien Ashoka et la flamme sacrée  (HAN, Actes Sud junior) dont il est responsable.

Les filles qui dominaient en 2021 cèdent la place aux garçons.
Sans qu’on l’ait voulu, un fil porteur relie ces albums, celui de l’accomplissement. Les héros de la 16e saison sont des bâtisseurs. Puissent-ils communiquer leur vitalité féconde à ceux et celles qui les rencontreront par la lecture partagée.

VML

 

A l’heure où des Afghans doivent mettre à l’abri leur bibliothèque …
Alors que l’objet livre est au coeur de l’album de la sélection 2021-2022 On nous appelait les mouches
Il est bon d’entendre Patrick Weil, fondateur de L’ONG Bibliothèques sans frontières faire l’éloge du livre papier dans l’émission Boomerang (France Inter) du 28 avril 2021 :

« Très peu de temps après la création de Bibliothèques sans frontières, nous avons été confrontés avec Jérémy Lachal, son directeur, à une question difficile. Pour réduire les inégalités d’accès à la connaissance et à l’information en Afrique, ne devrait-on pas zapper les vieilles bibliothèques classiques emplies de livres, et se tourner directement vers la révolution technologique des liseuses, des ebooks, des smartphones ?

Après tout, persuadées de la fin du livre papier, certaines universités américaines avaient vendu leurs bibliothèques à des universités chinoises. Le débat nous agitait. Nous avons décidé de faire trancher la question par nos partenaires éditeurs, auteurs, bibliothécaires africains. On a donc organisé avec eux un colloque à Paris et ils nous ont dit la chose suivante : « Un dictateur peut couper l’internet en une seconde. Il ne peut pas confisquer, brûler tous les livres en une seconde. Le livre papier garantit mieux la liberté ».

Ils avaient raison. Le goût partagé de la liberté nous fait mettre des livres dans tous les programmes que nous développons dans le monde, y compris ceux où nous déployons les plus hautes technologies. Mais voilà que cette conversation de plus de dix ans a traversé la Méditerranée et nous revient comme un boomerang dans le monde d’hyper-technologie et d’hyper-connexion dans lequel nous nous enfonçons.

Le livre papier, le papier journal sont devenus aussi pour nous un espace de liberté. Quand vous lisez votre journal papier ou votre livre, aucun GAFA, aucun État ne peut repérer que vous vous êtes arrêté(e) à la page 18, ou que vous avez sauté un chapitre.
Le livre papier, c’est la liberté. »


Titre :
Le Meilleur
Auteur : Payam EBRAHIMI
Illustrateur : Reza DALVAND
Editeur : Les 400 coups
Parution : 2021
Prix : 14 €

Dans la famille Meilleur, chacun excelle dans un sport sauf Alex qui, lui, rêve de peindre. Comment faire sa place quand on est différent et qu’on ne veut pas faire de peine à ses proches ?

 

Titre : Petites nouvelles de la révolution
Auteur : Alex COUSSEAU
Illustrateur : Henri MEUNIER
Editeur : Sarbacane & Amnesty
Parution : 2021
Prix : 17,50 €

Des enfants et adolescents de 16 pays différents partagent chacun à leur tour le rêve d’une vie meilleure (nourriture, famille, droit…) sous forme d’une saynète dynamique (facile à jouer), doublée d’une illustration grand format inspirée d’affiches révolutionnaires russes, françaises, allemandes, cubaines.


Titre : Pas l’ombre d’un loup
Auteure-Illustratrice : Natali FORTIER
Editeur : Rouergue
Parution : 2021
Prix : 16,90 €

C’est l’anniversaire d’Eustache. Mamili n’est pas là et n’a pas donné de nouvelles. Le mieux serait que Marcel et Giselle, ses petits-enfants, qui ont du temps, aillent la voir. Le voyage risque d’être long et difficile car il va falloir traverser les saisons. Sans compter que le loup sera peut-être tapi dans l’ombre.