Cinq élèves de 6e, Elsa, Clotilde, Héloïse, Méline et Quentin ont donné à leurs camarades la lecture épicée de Quelqu’un m’attend derrière la neige, qu’on avait préparée plusieurs lundis de suite aux pauses méridiennes.

L’auditoire a été attentif et conquis. Les lecteurs sont contents de leur expérience et le disent.

Méline aimerait en faire d’autres.

Héloïse trouve que cette lecture lui a appris à se concentrer face à un auditoire et que c’est super de travailler en petit groupe.

Quentin dit avoir progressé en lecture à voix haute. Il reconnait que c’est très impressionnant de lire devant ses camarades de classe et devant ses professeures, Madame Deguines et Madame Pereira.

Clotilde a apprécié le travail préparatoire, bon entrainement à l’oral.

Frédéric GILLOT – professeur documentaliste, collège Saint Joseph La Salle à Dijon.

 

Ceux qui ont pu, dans ce semestre agité, aller au bout du voyage-lecture, étaient invités à  nommer leurs trois livres préférés : ceux qu’ils aimeraient offrir, se faire offrir, ceux qui les ont marqués, ceux qui leur ont appris quelque chose, etc.

Je n’ai jamais dit caracole en tête. Il a pour lui un texte minimaliste, un sujet universel, un format duplicable. Les participants ont partagé des confidences, doté de secrets bien gardés des inconnus ou des personnages célèbres.

Suivent deux albums « robustes » et émouvants dont l’accès a été facilité par les lectures épicées : Trop bien, cette façon de nous raconter des histoires.

 Si je reviens un jour : J’ai failli pleurer. Je mesure la chance qu’on a de vivre aujourd’hui. Quelle belle famille soudée jusqu’au bout !

Quelqu’un m’attend derrière la neige : Quelle incroyable rencontre où chacun est sauvé par l’autre.

……..……..

Le barrage arrive en 4e position. Il a réveillé des souvenirs chez les aînés et conduit certains collégiens, notamment les Albigeois, à découvrir un vrai barrage. Les illustrations de l’album sont magnifiques.

Le 5e, Les rides, remporte la palme spéciale de créativité  (voir articles sur ce blog) : Je ne savais pas qu’on pouvait avoir tant de rides. Ce livre m’a apporté de bonnes ondes. Il y a de la beauté dans les rides.

Les trois derniers que d’aucuns auraient aimé  voir sur le podium :
Les dessins de Claire sont réconfortants : On peut réaliser son rêve même s’il nous manque quelque chose.

Les souliers usés : De l’action, de la magie, de l’amour !

Kini, le monde à bras le corps : Que ça fait du bien un livre qui parle de voyage quand on est en semi-confinement !

Longue vie à ces albums qui permettent des lectures coopératives, plurielles et intergénérationnelles !

* Les commentaires en italique sont ceux envoyés par les élèves du collège de Pont-de-Veyle dans l’Ain. Il faudrait des pages et des pages pour en partager d’autres.

 

Aventures autour de l’imagination
Lectures en toute liberté
Bonheur de découvrir « Le barrage »
Univers littéraires partagés autour d’un livre à lire chaque semaine
Merci pour ces moments littéraires
Merci pour ces mondes miraculeux de méditation
Merci pour ces magnifiques moments
Merci d’avoir créé 1, 2, 3 Albums

Les élèves de 6 ème du collège Saint – Théodard à Montauban

Mercredi 16 juin 21, notre groupe se retrouve pour choisir les albums de la saison prochaine parmi les 27 titres repérés depuis septembre 2020 par Véronique avec l’aide d’Odile de la librairie La Mandragore (Chalon/Saône). Les deux excusées ont communiqué leurs préférences.

On passe les albums en revue selon l’ordre alphabétique des auteurs.

Dès le premier tour, on en écarte 10 :  mal écrit /creux / tordu / ah non, pas encore la guerre / c’est une réédition / ça ressemble trop à un album de l’an passé.

On en adopte 2 à l’unanimité !

Il en reste 15 en lice pour 6 places ! On discute, on argumente, on compare, on rapproche des titres, on pense aux futurs lecteurs qui aiment les histoires vraies, les pas trop tristes, pas trop longues, les livres catalogue comme Je n’ai jamais dit, mais cette année il n’y en a pas !

On sait aussi que les accompagnateurs s’appuient sur les albums pour développer l’oralité, pour faire écrire, pour ouvrir à d’autres œuvres, des évènements, des figures…

Pas facile ! Emmanuel rappelle notre rôle : offrir des livres qui résonnent en chacun. On peut tout se permettre, sauf l’anecdotique !
Dur, dur ! Deux heures après, il y a d’un côté 8 albums « gagnants » pour une édition (bientôt dévoilée), avec de fait, le thème de l’accomplissement comme fil, et de l’autre les 9 qui ont raté le podium (photo jointe à agrandir en cliquant dessus). Puissent-ils être achetés aussi par ceux qui cherchent à enrichir leur fonds d’albums.

Le comité très féminin, Catherine, Nicole, Marie Christine, Martine, Annie, Véronique G et Véronique ML, heureusement complété par  l’irremplaçable Emmanuel.

 

Nous nous sommes de nouveau régalés avec les albums, bons supports de lecture, tremplins vers des activités (photos, vitraux, kamishibaï), occasions de découvertes (film d’Agnès Varda et JR, vitraux de l’église du village, etc.).

Cette année, j’ai intégré les lectures à des ateliers tournants*. Les élèves ont beaucoup aimé ces moments. Lors du travail en autonomie, ils lisaient l’album de leur choix et complétaient une fiche pour chaque album pour garder des souvenirs de leurs lectures et noter leurs ressentis.

A cinq jours du scrutin, nous avons fait une séance de « cercles de lecture » pour permettre un moment de partage entre lecteurs à la manière de véritables jurys de prix littéraires.

Chaque élève a rédigé un petit post-it avec ses coups de cœur (ou non). L’ensemble est affiché dans le couloir de l’école pour une consultation libre des avis des uns et des autres avant le vote pour ses trois albums préférés.

Stéphanie CHABRIDON, Ecole de Saint-Ambreuil 

* Pour les ateliers tournants, je prends un groupe de 6-7 élèves sur un atelier guidé (en général, on travaille des stratégies de compréhension en lecture) et, pendant ce temps-là, deux autres groupes de 6-7 élèves travaillent en autonomie (un groupe sur 1, 2, 3 albums et un groupe sur autre chose (lecture suivie d’un roman ou d’un texte explicatif + questionnaire). Au cours de la semaine, je fais un temps d’ atelier le lundi, un autre le mardi et un troisième le jeudi. Le vendredi, chaque groupe est donc passé sur chaque atelier et nous faisons une séance de mise en commun soit sur une stratégie de compréhension, soit sur l’atelier autonomie sur le roman ou le texte explicatif… En 8 semaines, cela a permis aux élèves de passer 8 fois en atelier sur 1, 2, 3 albums et d’avoir lu tous les albums et d’avoir une fiche pour chaque album ( type de carnet de voyage). Ils ont beaucoup aimé ce fonctionnement…

 

 

 

A la médiathèque de Sens, chaque printemps, nous invitons les différents groupes de voyageurs, jeunes et adultes, le temps d’une après-midi, à partager une création inspirée d’un album et à voter pour ses 3 albums préférés. Après l’annulation du final en 2020, on espérait en organiser un, fin mai 2021. Seulement, à la date prévue, l’interdiction de mêler des groupes, même en extérieur, courrait toujours.

Les participants, jeunes et adultes, ont vu la scéno, ont profité en partie de nos lectures épicées, ont lu ou se sont fait lire les albums. On se devait d’aller au bout.

Les voyageurs-lecteurs ne peuvent venir à nous. Qu’à cela ne tienne, nous irons à leur rencontre, accompagnées d’un stagiaire d’IUT qui avait présenté des lectures épicées ! L’accompagnateur du groupe fixera le rendez-vous et préparera le vote avec son public. On apportera l’urne et les bulletins mis dans notre désormais célèbre valise 1, 2, 3 albums. On fera sur place le dépouillement partiel.

L’opération s’est déroulée sur 3 jours. Notre direction, favorable à cette animation, la seule en présentiel ce semestre nous a libérées de l’accueil au public, avec l’aval de nos collègues.

Nous avons reçu un accueil chaleureux. Notre venue était annoncée sur les tableaux, au milieu du planning de la classe ou de l’atelier. Le fait d’aller sur place, nous a permis de :
– sensibiliser à l’intérêt du vote
– mesurer l’impact des lectures collectives. Les votes sont très différents selon qu’il y ait eu ou non des lectures épicées, certaines entraînant un grand intérêt pour l’histoire, d’autres aiguisant l’envie de lire l’album.

 

Les lecteurs de la pension de famille Pierre de Coubertin avaient, comme chaque année, préparé un superbe et délicieux gâteau ainsi qu’une reprise de la chanson « Le temps des Cathédrales ». Roseline, déçue de ne pas avoir pu partager l’après-midi festif avec les autres groupes, a déclaré : « C’était NOTRE JOUR ! »

Nous espérons sincèrement pouvoir reprendre ce beau rituel habitude en 2022.

 

Christelle HEDIN avec Marie-Christine, Chantal et Lilian (Médiathèque Jean-Christophe Ruffin, Sens-89)

 

Les contraintes sanitaires ont perturbé le programme de lectures. Pourtant, nous maintenons le vote qui permettra aux scolaires de clore 1, 2, 3 albums avant les grandes vacances, les autres groupes pouvant toujours continuer à lire et se faire lire les albums de la 15e saison.

Le vote n’est pas obligatoire, mais c’est l’occasion :
– de consolider la mémorisation des lectures en revenant dessus à partir de musiques, des objets de la scénographie, d’indices (lieu, date, personnages, couleurs, etc), des thématiques.

– d’exprimer ses préférences et connaitre celle des autres, selon les critères suivants : l’album qu’on aimerait offrir à quelqu’un ( à qui et pourquoi ?), celui qu’on aimerait posséder pour le relire ou le partager, celui qui nous laissera des traces, etc..

– pour les plus jeunes, de faire l’expérience du vote

– de retrouver ou rencontrer d’autres personnes qui ont lu les mêmes albums

Le nombre de voix recueillies par chaque album devra être à transmis par mail aux correspondants départementaux avant le lundi 21 juin au soir.

Les résultats seront annoncés sur le blog le mercredi 23 juin au soir puis par mail.
Suivront la liste des 8 albums sélectionnés pour la 16e saison, avec les dates de présentation dans les départements partenaires.