Les aînés parleurs d’albums

Cartes postales 2010-2011, Le roi des sables, Le thé des nuages, Les chaussures, Les heureux parents commentaire »

Nous poursuivons, résidants et animateurs  notre petit bout de chemin autour des albums à l’EHPAD de Semur en Brionnais (71) avec les lectures du roi des sables, des heureux parents, des chaussures et du thé des nuages…..
Beaucoup d’émotions et de souvenirs encore partagés lors du « debriefing ». Les histoires plaisent, tous les trouvent joliment écrites, le thé des nuages donne les larmes aux yeux à certaines, relève du miracle pour d’autres ou encore rappelle au souvenir qu’il y a un au delà. Une dame va même jusqu’à comparer l’histoire à une bribe de son vécu où, après une grosse nuit d’orage et de grêle, ses haricots verts étaient restés intacts alors qu’aucune feuille n’avaient résisté : ce livre vient donc confirmer sa foi…..
Avec le roi des sables , chacun, nostalgique, reparle de son chez soi, de sa maison , des moments difficiles lorsqu’il a fallu partir, déménager et laisser vécu et souvenirs derrière soi.  » le roi, il est comme moi, attaché à sa région, j’en pleure voyez, ça rappelle bien des souvenirs… » »Quand on est attaché à son pays, on a envie d’y rester. Moi j’ai toujours aimé l’endroit où j’habitais car c’était près des bois…. »  
Avec les chaussures, on reparle ensemble du bon vieux temps où la majorité portait des sabots et où le métier de sabotier ou de cordonnier était très répandu…. Quelques petites phrases fusent ici et là: « sans godasse, comment on marcherait? »  »  il est important de  trouver chaussure à son pied… » Ce livre évoque pour beaucoup leur jeunesse, leur chaussure d’école. C’est aussi l’occasion de faire le point sur la façon dont chacun est chaussé, de savoir si on est bien dans ses baskets….
Avec les heureux parents, beaucoup d’émotions. Chacun repense ensemble aux vies de famille respectives,  se rémémore,  une fois encore avec une pointe de tristesse par rapport au temps qui passe trop vite, le style de parent qu’il était : occasion de plus pour faire le bilan d’une partie de son existence.
La scénographie a été présentée à quelques résidants d’un EHPAD avoisinant ; le but est de porter le projet à l’extérieur de la structure, d’entrainer les résidants dans la scénographie et de les rendre acteurs et porteurs des albums : lors de cette rencontre, le monsieur en photo seul a lu « le thé des nuages » aux autres personnes à haute voix ; il y a mis l’art et la manière en s’appliquant à bien articuler et à donner le ton…. Merci à lui pour ce bon moment!!!!
Et bientôt, place aux votes…..

Murielle et son équipe d’animation à Semur en Brionnais….

Des albums aux beaux livres (livre 4)

Le thé des nuages commentaire »

Album phare : Le Thé des nuages

Livre utilisé :  L’art du thé (Viola Van Wachendorf, Paragon)

Principejeu de senteurs
Matériel
: des boîtes de thé de parfums différents +  des services à thé de genre anglais et marocain  (et autres)
Voir aussi : http://laroute.duthe.free.fr/pays/accueilpays.html

Animation (conçue par Marie-Christine Defaut)…
Lire la suite →

Le portage à domicile au Creusot (71)

Cartes postales 2010-2011, Le thé des nuages commentaire »


La Médiathèque du Creusot anime 1, 2, 3 albums depuis trois ans avec différents publics.
Cette année, Françoise de la section adulte a aussi intégré les albums dans le portage. Elle en lit et en dépose. Lors d’un passage à domicile, une grand-mère a  ainsi  reçu en prêt Le  thé des nuages. Elle a partagé l’histoire  avec sa petite fille qu’elle accueillait pour les vacances. La  vieille dame a trouvé l’histoire très belle, très émouvante et magnifiquement illustrée. Et la petite fille a conclu : « Tu vois, Mamie, dans la vie, il faut toujours être gentil avec les autres car on est récompensé.« 

Milène Mariello, directrice de la Médiathèque du Creusot

Le thé des nuages : carte d’identité

Le thé des nuages commentaire »


Titre : Le thé des nuages

Auteur : Mal PEET et Elspeth GRAHAM

Illustrateur : Juan WIJNGAARD

Editeur : Tourbillon © 2010

Tashi se rend à pied chaque jour à la plantation de thé. Elle nourrit les singes descendus de la montagne tandis que sa mère et les femmes cueillent.
Un jour elle veut remplacer sa mère souffrante. Le contremaître se moque d’elle : elle est si petite. Voilà que les singes lui volent son panier et le remplissent avec des feuilles de qualité exceptionnelle.


WP Theme & Icons par N.Design Studio - Traduction : WordPress tuto -Modifié par mfv
Flux RSS des articles Flux RSS des commentaires Connexion
Get Adobe Flash player Plugin by wpburn.com wordpress themes