La faim n`est pas un rêve

Un rêve sans faim commentaire »

Cécile Beyer est documentaliste au campus 93. Elle a lu Rêve sans faim à plusieurs groupes d’apprentis préparant un CAP gestion des déchets, petite enfance, agents de sécurité ou un bac Pro de carrossier.
Comme à chaque lecture d’albums, elle invite les auditeurs à matérialiser leur ressenti immédiat par un palmier vert, orange ou rouge.
Sort une majorité de palmiers verts assortis de commentaires :  » Belle histoire parce que vraie » – « J’aime la poésie du texte »- « J’aime même si je n’ai pas tout compris »- « Si bien lu » – « Très émouvant, je recommande ce livre ».
Mais aussi des palmiers oranges : « On parle de la faim des enfants mais pas de les aider » – « L’histoire est touchante mais trop triste » –  » Je préfère les sujets de divertissement ».
Quelques rouges :  » Quel intérêt » ! « Bof »

En prolongement sont proposées des créations de poésies individuelles dont les résultats sont décevants. Il aurait mieux valu animer un atelier collectif. Et oui on ne s’improvise pas poète même avec des consignes de départ intéressantes comme une phrase-modèle ou une série de mots inspirés par l’album : disette, espoir, famine, télé, mine, solidaire, amour, uni, partage, aider, prier, injustice, fraternité, enfants, parents, nation, humanité, inégalité, révolution, vie, mort, pluie, soleil, désert, nature, eau, nourriture, projet, écologie, solidarité, difficulté, cœur, terre, agriculture, abondance, souffrance, mobilisation, pleurs, sourire, maladie, épidémie.

Exemples : 

Dans notre drôle de société On n’ose plus rien partager
On préfère tout jeter
On ne connaît pas la solidarité
Mais il faut être ensemble sinon c’est raté
S’entraider, c’est pas une fragilité
L’espoir, c’est la générosité

ou

Qui va partager avec moi
Ce que je n’ai pas à manger ?
Qui va donner aux enfants
Un travail et de l’argent ?

Un professeur d’histoire-géographie prolonge la lecture en donnant un questionnaire sur l’ONG Sharana qui perçoit 1 euro par album vendu. Les élèves y répondent en consultant le site www.sharana.fr .
Autre activité : observation d’affiche de lutte contre la faim et réalisation d’un tract.
goinfrescreteil enfanttriste
VML

Carte d´identité

Un rêve sans faim commentaire »

reveidTitre : Un rêve sans faim

Auteur : François DAVID

Illustrateur : Olivier THIEBAUT

Editeur : Motus © 2012

Sécheresse, inondation, cyclone, guerre, pauvreté. Les mères trompent la faim des enfants avec une soupe au caillou. Elles marchent quatre heures pour remplir un jerrican d’eau. Quand trouveront-elles un peu de riz ou l’algue magique qui nourrit ? La terre est féconde et généreuse, pas les hommes. On consacre 1000 milliards à l’armement, 7 à lutter contre la faim. Il en faudrait 6 fois plus. Le changement est-il possible ? Faisons sans fin ce rêve.


WP Theme & Icons par N.Design Studio - Traduction : WordPress tuto -Modifié par mfv
Flux RSS des articles Flux RSS des commentaires Connexion
Get Adobe Flash player Plugin by wpburn.com wordpress themes