En feuilletant  à nouveau les albums, j’ai trouvé des points communs au niveau des images avec des objets, des postures, ou des angles de vue très proches d’un livre à l’autre. Si j’en avais le droit, je  créérai  même des tableaux avec ces dessins en miroir.
Par exemple :
– les papillons grisés des photos de l’ogre et le couple bleuté des amants papillons ;
– le poisson enfermé dans l’immeuble (L’ogre) et  la girafe derrière les barreaux (La lune perdue) ;
– les visages de profils des personnages du Manteau rouge comme ceux des Amants papillons.
– la silhouette du Samouraï  prêt au combat avec sa lance et celle d’un soldat angolais dans le pays de Dieu Merci;
– le manteau blanc de Maoko (Les amants papillons) et le rouge d’Akupaï (Manteau rouge);
– les arbres dans L’arbre, les bambous et conifères sous la neige des pages de garde du Samouraï, les branches de la dernière page des Amants papillons, les troncs tronqués dans le Manteau rouge.

Si vous trouvez d’autres rapprochements, merci de les partager.

Véronique-Marie Lombard