Dans cet album, on nous montre bien la réalité de la Chine au temps de Mao en passant par l’enfance d’un personnage qui voit les changements qui lui font du mal avec les humiliations et les envois dans des camps de rééducation. Aussi on remarque que les caractères chinois écrits sur les tableaux des salles de classe sont réels et ne comportent pas de fautes.
On a donc une belle passerelle entre la réalité et les questions qu’un enfant se posait.

Fanny – Ecole Jean Raveau – 19 janvier 2010