Déjà cinq rencontres ont eu lieu à Macon, Bourg, Lausanne, Dijon et  Villeneuve sur Yonne.

200 personnes ont assisté à ces demi-journées.

D’anciens voyageurs accueillant les nouveaux ont témoigné de leur(s) aventure(s) précédente(s), partageant difficultés et  bonheurs.
Il en ressort que :
– chaque groupe doit impérativement disposer de son nécessaire à voyage : le pack de 10 albums. Les premiers mécènes donnent un coup de pouce à certains.
– la lecture partagée d’albums est vraiment l’affaire de tous même chez les plus dépendants. Ils sont
bercées par la musicalité de la langue, émerveillés par des images et leurs familles empruntent les livres qui ont circulé dans le service.
– ce qui fait lire, ce n’est pas tant de recevoir des livres que d’être acteurs de lecture. D’où l’intérêt du projet qui permet à des « sans lecture » au départ,  de présenter,  après qu’ils les aient lus eux-mêmes,  les livres à d’autres selon de multiples combinaisons : des jeunes entre eux ; des ados à des ainés mais aussi des ainés à des jeunes; des « adultes apprenants » à des
scolaires ; des apprenants à des lecteurs inscrits en bibliothèque adulte ; des élèves à leurs professeurs ; des patients à des soignants, etc.
Immense merci à tous ces témoins qui dynamisent déjà le 5e voyage lecture intergénérationnel que l’on souhaite à tous, débutants ou vétérans,  surprenant, cordial et enrichissant.
Véronique-Marie Lombard (Livralire)