Dans deux collèges, des 6e ont lu les albums  puis travaillé et présenté  la scénographie à des CM2. 
Au collège  Théodore Rosset à Montréal la Cluse (01), il y a eu ensuite des échanges autour des livrets à la manière de « Quelques unes des choses qui faudrait tout de même que je fasse ». Des surprises s’y sont glissées : un élève a avoué vouloir « faire sa déclaration d’amour à Emilie » et des merveilles en sont ressorties. Les CM2 ont vraiment apprécié la création (travail autour de cet album), et les instituteurs ont su l’intégrer dans le projet de classe (voyage à Paris, classe de mer, utilisation des TICE). Pour résumer l’engouement des élèves, citons une phrase de Yohan : «J’aimerais bien redoubler pour pouvoir participer encore à ce projet».
Au collège Jean Vilar à Chalon (71)
Des 6ème de l’atelier lecture (élèves en difficulté de lecture) ont accueilli les CM2 de l’école Pablo Neruda de Chalon-sur-Saône, au CDI du collège. Ils ont  fait la présentation scénarisée des albums : (3 voix sur 4 étaient celles d’élèves).  Ensuite, ils ont animé 4 ateliers-jeux pour que les CM2 découvrent les ambiances des albums, les personnages, les lieux.
atelier 1 : les personnages.  Les 6eme avaient préparé des phrases qui évoquaient les personnages des albums. Ils les lisaient aux CM2
Atelier 2 : cartes d’identité de chaque album lues par les 6eme.  Par exemple pour La bestiole : OU/dans un jardin / QUAND : au commencement du monde/QUI : le jardinier et sa femme, le maître/ QUOI : ils ont mangé le fruit interdit.
Atelier 3 : association titre et album.
Atelier 4 : bruitages. Jeu d’association entre des bruitages pris sur un site internet et les albums.
Delphine Bornard, documentaliste , Jean Vilar :   Les CM2 se sont  bien prêtés aux jeux, oui mais voilà ils voulaient lire les albums !! Ils n’ont pu que les feuilleter..  Nous n’avions pas prévu de temps de lecture sur place, au CDI ! Heureusement, les albums les attendaient à leur retour en classe !