Des élèves de 6e d’Aigle se sont rendus à la bibliothèque, pour discuter du “Maître des estampes” et rencontrer Malina qui donne des cours de calligraphie chinoise.
Après un échange sur le sens de l’album et la signification de la citation sur les deux vies du papillon, Malina leur a présenté les 4 trésors du calligraphe :
–  1er trésor : la brosse
Il y avait celles en poils durs de cheval, de chèvre, vache ou loup, celles en poils souples de mouton. Et bien sûr toutes sortes d’épaisseurs et longueurs de brosses. Elle a démontré la manière de manier le pinceau à deux doigts et la façon de le tenir vertical sur la feuille.
– 2e trésor : le bâton d’encre. Plusieurs sortes d’encres en bâton et en bouteille, noire et de diverses couleurs.
– 3e trésor : la pierre d’encre dans laquelle on frotte le bâton en y ajoutant parfois une goutte d’huile.
– 4e trésor : le papier de riz dont le choix est important, selon que l’on souhaite qu’il pompe plus ou moins rapidement l’encre.
Les élèves ont été invité à dessiner quelques traits et ont pu se rendre compte de la difficulté à tenir le pinceau, à répartir l’encre, à ne pas trembler, etc. Que de travail avant de maîtriser les outils, sans parler du sujet !
Le riche mandarin à tête et caractère de cochon a finalement dû se rendre à l’évidence car dans cette histoire, c’est bien l’artiste à tête de chien qui est le maître !


Dominique Grob – Aigle (Suisse)