Deux fois par semaine, une demi-heure avant le déjeuner, Marie Christine (présidente de Livralire et belle-fille d’une résidente) lit à haute voix un portait des saltimbanques à une douzaine de  résidents des sept Fontaines à Givry (71). Ce rendez-vous lecture régulier est une facilitation pour  des mal voyants et une occasion de discussion pour le groupe. La directrice est étonnée de la présence assidue des hommes et dit qu’on commence à sentir des liens qui n’existaient pas avant.  entre les résidents. Ceci confirme l’importance de la régularité dans l’accompagnement de lecture.