Marie Desplechin, dans « Saltimbanques »,  raconte qu’en mai, Adrien Soie a  préparé son mariage. Le curé lui a prêté sa sacristie pour le vin d’honneur et le maire, la salle des fêtes pour la noce.  Elle n’évoque pas le costume des mariés.
Alors nous avons imaginé la robe de Cynthia.  La voilà ! J’ai réalisée la robe avec du voile d’hivernage, peu couteux, qui protège les plantes en hiver. Les élèves ont ensuite fabriqué les fleurs, surtout en papier crépon, mais aussi en papier cartonné, peint, pailleté, parfois même parfumé (un garçon timide a amené plein de ses créations en cachette). Certains ont collé des fleurs en plastique (dont j’espère que l’emprunt a été autorisé). Elle n’est pas finie, continue de recevoir des fleurs.
Pour cet album, nous avons, un prof de  lettres et moi, fait  la lecture à voix haute. Pour 7 ou 8 portraits. Les élèves ont énormément aimé ces histoires et les illustrations ont suscité beaucoup de bruits divers : exclamations, questions et commentaires !
A suivre… Avec deux classes, nous avons inventé le 13e  saltimbanque : texte de 10 lignes et dessin (contorsionniste, trapéziste, cracheur de feu, buveur d’eau, jongleur à quatre bras, etc).
Karine Pépin – collège de Pont de Veyle (01)