VIGILANCE : Le 7 novembre, on a chargé la voiture en pointant tout sur une check-list. Ne rien oublier pour le dégustalivres, le buffet, les dossiers. On doit donner envie de lire les albums : on répète la scénographie et on se trouve face une galère technique avec des visuels qui glissent. OUF ! A 20h30 dans la salle du CG où se déroulera la rencontre, on a trouvé la solution. On se doit d’être en forme : pas de sortie nocturne dans Auxerre !

                                

EXCITATION : Ce premier lancement du 7e voyage, on l’attend depuis juin. Il faut bien quatre mois pour tout préparer : la sélection (« félicitations au comité » dixit une future voyageuse), la communication (supports papier, mails, blog), la scénographie (création et réalisation). Sans compter les heures pour monter les dossiers de subvention. On est contente de retrouver des voyageuses conquises (mais où sont donc les hommes ?) et on se demande combien de nouvelles vont les rejoindre.

GLANAGE : Les albums font sortir de chez soi
Parmi les échos généreux et émouvants qu’on ne manquera pas de partager sur le blog, celui d’une bibliothécaire de Sens qui a proposé les albums dans le portage à domicile. Au printemps, les bénéficiaires ont été conviés à la bibliothèque adulte. Un monsieur est venu à la rencontre finale alors qu’il ne sort jamais de chez lui.
Véronique-Marie Lombard