lancementaigleptLa scénographie 2015 a été présentée la semaine du 2-6 février à la médiathèque de la ville d’Aigle (6 séances). Nous y avons reçu 5 classes de 8P (11-12 ans) et une classe de DEP (10 élèves en difficultés de 11-13 ans). Pour la première fois un collègue masculin qui m’avait accompagnée à Lausanne se lance avec bonheur et nous accompagne Sandra et moi-même dans la présentation des albums.

Les collègues nous remercient et soulignent la complicité entre les présentateurs ainsi que la dynamique de la scénographie. La magie de celle-ci opère à chaque fois. Les élèves sont attentifs et calmes. Au fur et à mesure que les albums sont posés sur les cagettes, certains tendent leurs bras vers un préféré. On les sent impatients de se lancer dans la lecture.  On leur demande à la fin de la scéno vers quels albums ils se sentent attirés, beaucoup d’entre eux sont nommés, les élèves expriment leur choix sans se laisser influencer par leurs voisins. « Elle est où la ligne« , « Un verre« , « La guitare de Django« , « Le casque d’Opapi » sont souvent cités.

 Pour la première fois, nous collaborons avec une classe d’adolescents (15-16 ans) de la Fondation Verdeil, école d’enseignement spécialisé. Ils sont 12 avec chacun un bagage émotionnel très grand. Suite au « Dégustalivres », un texte comme « Elle est où la ligne ? » les a tout de suite interpellés. Un pack de 10 albums reste en classe. Certains textes comme « Un verre » et « Les malfoutus » seront partagés en classe. Chaque mercredi, par demi-groupe, des textes seront lus et animés à la bibliothèque. 

Pour les autres classes, les animations-lectures commencent cette semaine par groupes de demi-classes à la salle de « Dégustalivres » du collège. Certaines animations auront lieu également à la médiathèque où nous serons reçus par Sandra Jacquemet, sa responsable.

Nous nous réjouissons de vous donner des nouvelles de nos lectures partagées, à bientôt.
Dominique (Aigle-Suisse)