Cette année, au collège (France), les heures d’AP (aide personnalisée) réunissent pendant une heure des élèves venus de différentes classes de 6ème. J’ai profité de ce dispositif pour lancer au cours des sept dernières semaines (entre les vacances d’hiver et celles de printemps) un atelier centré sur la découverte de la sélection d’1, 2, 3 albums.

Dans le cadre de cet atelier et en accord avec mes deux collègues professeurs-documentalistes, j’ai réuni chaque semaine les élèves au CDI. Les albums ont été découverts de différentes façons :
– lectures individuelles silencieuses
– lectures à voix chuchotée assurées à tour de rôle par chacun des membres du petit groupe concerné
– lectures épicées menées par les trois adultes. Ces dernières se sont révélées être les plus efficaces : lors d’un sondage effectué au cours de la dernière séance, ce sont les albums présentés et lus à voix haute qui ont emporté l’adhésion des jeunes lecteurs. Le recours à ces lectures épicées nous a permis de nous familiariser progressivement à la lecture d’albums en classe. Par manque de pratique, il faut avouer que nous les redoutions un peu.

Notre envie de nous lancer à nouveau dans l’aventure l’année prochaine, et cette fois-ci de manière encore plus ambitieuse, dit assez les bénéfices qu’on peut retirer d’une telle collaboration. Nous profiterons de la rentrée de septembre pour communiquer sur le blog un compte-rendu plus étoffé de cette expérience : ses modalités de mise en œuvre, des pistes pour la rendre encore plus opérationnelle.

Emmanuel Delorme, professeur – formateur de lettres, collège Camille Chevalier – Chalon/ Saône