voeux2016en72gdQue le colportage assidu des textes et des images nous rapporte autant en découvertes, liens et émotions qu’il nous en coûtera en temps, énergie et patience.
Faisons confiance aux lecteurs.

Les enfants (pas seulement) sont capables de lire des choses difficiles qu’ils ne comprennent pas immédiatement. Si on les prive de cet effort là, en leur donnant seulement des choses faciles, très « sucrées », on les coupe de ce matériau qui travaille sur la longue distance. Yvanne CHENOUF, Sur la route de la voix. Actes de lecture 97.