Au collège du Fort, à Sucy en Brie, les appâts mis sur les vitres où devait se tenir la présentation des albums ont intrigué jeunes et adultes.

La scénographie a été jouée 10 fois à 6 classes de cinquième et à quatre  classes de sixième.

On a entendu des élèves  chercher à deviner le lieu où se déroulait le récit. Voyant la maison de Wei,  ils s’exclament : Ah c’est en Chine !  Par contre, ils prennent la cabane perchée du gardien de l’arbre pour une fusée !

Les musiques sont vraiment bien choisies. Grand succès pour Malala. Beaucoup se mettent à danser dessus. Il reconnaissent la musique de Jean de Fer, et s’invectivent quand ils ne sont pas d’accord sur le compositeur, ils rigolent sur la musique de Wei et de Marcel et Giselle, ils écoutent celle du Dernier voyage

sucy lancementLes professeurs qui ont assisté trouvent cela très beau et notre principal adjoint qui nous a fait l’honneur d’assister à une séance, nous a même dit qu’on était une belle équipe !  Les élèves se jettent sur les albums.
Au retour des vacances d’hiver, place sera faite à des lectures individuelles, par petits ou grands groupes (lectures épicées à la pause méridienne) et à des ouvertures avec plusieurs enseignants partants.
Cécile Beyer, documentaliste