Pas facile de lire un album à un groupe : dire le texte, montrer les illustrations, respecter le rythme du récit, faire entrer le public dans l’histoire. Pour donner à la lecture collective sa plénitude, Livralire crée  pour chaque album sélectionné un canevas original et différent. Cette lecture dite « épicée » est une  lecture intégrale ou aménagée (partielle ou/et découpée), visuelle et dynamique  à une ou plusieurs voix.

pastpresentblogCette année, 4 albums  sur les 8 sont présentés sous forme de jeu : jeu d’association pour Past & Present et pour La maison des autres enfants, jeu scénique avec une lecture théâtralisée pour Marcel & Giselle, marottes sur table pour Jean de fer.

marcelgiselleblogUne version particulièrement goûteuse de Marcel et Giselle (Hansel et Gretel à la mode québecoise) a été donnée à la médiathèque de Talant (21) lors de l’atelier financé par la Médiathèque Côte-d’Or, Sylvie, une des bibliothécaires de l’établissement ayant pris un  accent authentique pour jouer le personnage d’Eustache. Un régal !

maisons 1 blogLes grandes voyageuses ont apprécié cette façon de faire vivre les albums, inusitée jusqu’ici. Et en redemandent ! Sauf que … Les propositions sont le fruit de notre imagination titillée par la structure même de l’album. Ce qui est possible pour certains albums, ne l’est pas pour d’autres. Sans compter qu’on trouve de suite ou qu’on peine… On lit et relit jusqu’à ce que l’idée vienne. Pour Past & Present, un memory ou jeu d’association s’imposait. Mais il aura fallu 6 mois pour inventer la lecture épicée de La maison des autres enfants, qui parait si simple !
VML