Les bibliothécaires de Sens investies dans 1, 2, 3 albums avec le soutien inconditionnel de leur directrice peuvent être fières.

 

 

 

Elles ont réuni 200 de leurs voyageurs-lecteurs* de 10 à 95 ans un après-midi à la médiathèque pour voter et partager ** :
– une création plastique inspiré des albums :  une valise 1, 2, 3  albums, des boîtes à souvenirs, un gâteau, une galerie de portraits.
– un jeu autour des discriminations raciales qui a donné lieu à une scène mémorable entre un collégien et Maguy, une vieille dame cooptée, qui avait 80 ans ce jour-là.
– des poèmes et des chansons
– des mises en scène

Un goûter était servi dehors, au milieu d’arbres qui avaient revêtu des parures en laine réalisées par des dames du « Tambour d’argent » dont Mireille qui m’a confié sa double joie de lectrice et de tricoteuse, jouant des points et des couleurs pour traduire les émotions suscitées par ses lectures.

Hélène, leur animatrice, nous raconte avec émotion comment à la mort de Madeleine, dans l’Ehpad où elle travaillait précédemment, elle avait sauvé ses carrés de tricots  qu’elle a cousus puis noués pour l’occasion.

Cet « happy day » en préfigure d’autres car, comme le dit Roselyne, chanteuse du jour : « j’ai hâte d’embarquer dans le prochain 1, 2, 3 albums ».

Je conseillerai surtout aux bibliothécaires désabusées ou en quête de sens dans leur travail de s’inspirer de cette démarche payante qui consiste à :
– sortir des murs de son établissement pour aller vers les publics « au bord du monde »
– partager des histoires avec eux
– faire confiance aux accompagnateurs
– donner à chacun une occasion de s’exprimer et de créer
– diversifier les publics en bibliothèque

Véronique M Lombard

*d’autres groupes se sont retrouvés la semaine suivante dans un établissement scolaire.

**voir articles précédents sur ce blog : Ecrire une chanson à partir d’un album / Souvenirs mis en boîte.