Façon  « Pont des arts », de Kandinsky à Réglice

carnet des lectures, cartes postales, Le gardien de l'arbre commentaire »

Cette année avec la réforme et la réduction des heures de français en 6e (on est passé de 6h à 4h30 de cours) nous n’avons pu mener le projet comme les autres années et n’avons pu partager la lecture avec la MARPA de Pont-de-Vaux, ce que nous regrettons.

Ceci dit, les élèves ont été particulièrement sérieux dans la lecture des albums qu’ils ont appréciés. J’avais encore une fois préparé un questionnaire qui les aidait à comprendre et à s’interroger sur les albums, ce qui était essentiel pour certains d’entre eux, notamment Le Dernier Voyage. Des élèves n’avaient pas compris quel était leur dernier voyage…

Début mai,  inspirées  par le Gardien de l’arbre, nous avons lancé un projet en commun avec le professeur d’arts plastiques, Stéphane Boulet-Burgan, et avec l’aide précieuse de Marie-Aline Bérardet, la documentaliste

Nous avons proposé aux élèves un diaporama avec différents tableaux (Kandinsky, Le Douanier Rousseau, Monet, Munch, Botero, Van Gogh…). A partir d’un tableau, les élèves, par groupe de deux, ont écrit un récit, merveilleux de préférence, et ont produit deux illustrations en reprenant la technique de l’artiste.

Pour exemple, la réalisation de Paul et Mathis à partir d’un tableau de Kandisky.

Delphine Nauche, professeur de lettres au collège Antoine Chintreuil à  Pont-de-Vaux (01)

Un arbre tactile inspiré de Klimt

carnet des lectures, Le gardien de l'arbre commentaire »

A l’IME du Mail, à Sens, une artiste, Nathalie Butté, intervenait pour la première fois dans l’établissement.

arbre1000Elle a proposé à un petit groupe de lecteurs touchés par Le gardien de l’arbre de faire une mosaïque en partant du dessin de l’arbre fait par Klimt pour la salle à manger du palais Stoclet.
Chacun a pris part aux différentes étapes de la réalisation qui demandait constance et application minutieuse :
– Agrandissement du visuel
– Transfert par papier carbone sur une plaque de médium
– Sculpture sur le médium
– Peinture acrylique
– Ponçage du fond
– Collages divers

Pour inciter les futurs observateurs de l’œuvre à la toucher, l’artiste, elle-même créatrice d’oeuvres tactiles, fait, après des exercices, écrire en braille le nom et la taille de l’œuvre originale sous la mosaïque et le prénom des jeunes artistes entre les branches. braille3Les jeunes peuvent être fiers de leur œuvre, la plasticienne de son accompagnement pédagogique et artistique.
VML

L’arbre, fruit d’une création commune à Déols (36)

carnet des lectures, Le gardien de l'arbre commentaire »

Dans le sillage de la lettre  adressée par les  ado-lecteurs  en  avril 2014 à  l’arbre Toujours debout, Sandrine, animatrice de la maison d’enfants de Déols (36), a de suite repéré dans la  11e sélection, le Gardien de l’Arbre  pour sa thématique pleine de promesses avec des  enfants qui passent l’essentiel de leur temps au foyer : la nature, la famille, les liens, les ramifications, etc.

Elle a organisé deux ateliers.
Groupe des enfants de niveau primaire
Avec l’invitation à venir écouter la lecture, les enfants ont reçu  deux graines : une vraie et une en carton.  La lecture a eu lieu en deux temps, du début jusqu’à la dégustation du fruit, puis la fin de l’histoire. Les vraies graines ont été plantées. Les graines en carton ont été collées sur une feuille. Les enfants, en toute liberté,  inventent, dessinent et embellissent leur graine qui pousse peu à peu jusqu’à devenir arbre. dessins aplat

Groupe des  ados (+16 ans)
016 arbregd
La création porte sur un arbre géant destiné à porter des feuilles représentant tous les participants. Au départ, les jeunes forment le tronc et les branches par découpage et collage de grandes feuilles « barbouillées » de peinture. Le contour de l’arbre sera ensuite découpé, le but étant que chacun y mette sa « patte », comme une mosaïque. En parallèle, un  ado réalise, façon mosaïque, un gigantesque portrait du gardien de l’arbre.

pousse de la graineporteAprès les vacances d’avril, ce sera au groupe des 10- 12 ans de créer. Le projet mûrit et grandit comme la graine pousse et l’arbre se développe… Les activités hebdomadaires s’appellent  « l’atelier 1, 2, 3 albums ». Une pièce débarras a été déblayée pour accueillir ce grand bazar créatif ! La production artistique sera exposée pour la fête de fin d’année, en juin.

Sandrine s’occupe plus particulièrement de grands ados, mais elle voit dans 1, 2, 3 albums l’occasion de réunir tous les âges autour d’une même histoire, d’une même thématique, pour créer des souvenirs, un vécu et une œuvre commune.  En 2017, ce sont donc les arbres qui sont au cœur de la maison des enfants !
Véronique Lottaz (BM Déols)

De la graine au fruit, du fruit à l’arbre 

carnet des lectures, cartes postales, Le gardien de l'arbre commentaire »

klimtgenlisA la résidence mutualiste du parc à Genlis (21), Charlène et Aurélia, animatrices, ont fait, avec une bibliothécaire de la ville, la lecture épicée du Gardien de l’arbre. Charlène raconte l’activité qui a suivi.

Après la lecture polyphonique, nous avons organisé un jeu d’associations : Sur quel arbre pousse ce fruit ?

Les résidents devaient tour à tour :
–  piocher dans un sac en tissu l’image d’un fruit surtout à coque, comme dans le conte : noix de coco, gland, noix, noisette, châtaigne, noix de pécan, amande, pistache, cacao, marron d’inde ou des fruits peu connus : pignon, nèfle, faine, kaki.
panneaugenlisL’idéal aurait été d’avoir eu les fruits en vrai, mais comme pour certains c’était difficile, on a opté pour des photos.
– identifier le fruit
– dire s’il était comestible ou non
– donner le nom de l’arbre
reconnaître l’arbre sur l’un des grands panneaux à hauteur des yeux des résidents, les images de chaque arbre avec leurs feuilles ayant été grossies et numérotées.

Les résidents ont beaucoup apprécié ce jeu qui a suscité l’échange et le dialogue.

Carte d’identité « Le gardien de l’arbre »

Le gardien de l'arbre commentaire »

klimtsite

Titre : Le gardien de l’arbre
Auteur : OUYESSAD Myriam    
Illustrateur : KLAUSS Anja
Editeur : Cambourakis © 2016

 

Djalil va régulièrement voir Minoa dans sa cabane perchée. La vieille femme solitaire lui fait découvrir le monde à travers des histoires. Un jour, elle lui confie une graine mystérieuse qui ne correspond à aucun arbre. Pendant sept ans, l’enfant veille sur son trésor. Puis il part avec un faucon apprivoisé chercher derrière les montagnes l’endroit idéal pour faire pousser l’arbre qui se révèlera vraiment unique. Histoire inspirée à l’auteur par un tableau de Gustav Klint.


WP Theme & Icons par N.Design Studio - Traduction : WordPress tuto -Modifié par mfv
Flux RSS des articles Flux RSS des commentaires Connexion
Get Adobe Flash player Plugin by wpburn.com wordpress themes