Bonne idée : un carnet de liaisons littéraires (classe de 3e)

case à idées 2012-2013, Les 5 poches, Sans papiers commentaire »

Au collège Saint Dominique à Chalon sur Saône, Madame Myriam Boldrini, professeur de lettres a intégré la lecture des albums dans son projet pédagogique. Elle a demandé à ses élèves de 3e de dégager pour chaque album : le thème, la problématique et de tisser un pont avec une oeuvre classique. L’ensemble est mis en forme sous forme de carnet à spirales individuel.

Eva Leiros a accepté de partager ses propositions que l’on trouve particulièrement pertinentes. En voici deux sur les dix (cliquer pour agrandir) :

Douce France

Cartes postales 2012-2013, Sans papiers commentaire »

Nous nous sommes rappelé la lecture de Sans Papiers que nous avons beaucoup aimé. Du même coup, à la suite de l’héroïne de l’album, nous nous sommes demandé ce à quoi nous étions attachés aujourd’hui dans notre pays.
Des 6e du collège Camille Chevalier, Chalon-sur-Saône, le 10 juin 2013
Yasmine et Ebtihel
Nous connaissons
Les fables de La Fontaine.
Nous adorons
Le pain bien cuit,
Le poulet, les frites,
Et aussi le fondant au chocolat.
Nous aimons
Jamel Debbouze, Sexion d’Assaut, Maître Gims,
La mode, Dior,
Faire du shopping en ville,
Regarder la télé.

Léopoldine et Fatima
Nous connaissons
Colonel Reyel, Sexion d’Assaut,
La chanteuse Mylène Farmer,
« Notre-Dame de Paris » de Victor Hugo,
Les contes des frères Grimm,
Des fables de La Fontaine,
L’histoire de France.
Nous adorons
Nos amies,
Faire des balades au centre ville,
Nous promener dans les jardins publics.
Nous aimons
Les médecins car ils nous soignent.

Lire la suite →

Avec ou sans papiers, il y a plein de choses qu´on aime.

Cartes postales 2012-2013, Sans papiers commentaire »

L’album « Sans papiers », que nous relisons à voix haute, touche beaucoup les élèves de 6e. Pour lever les incompréhensions, nous revenons sur les phrases énigmatiques et commentons les images. On s’arrête longuement sur la liste de choses que connait et aime la petite fille. Chacun est invité à faire sa liste et son collage. Pas pour prouver qu’on est français, mais juste pour le plaisir de parler des bonheurs de tous les jours. Et ça fait du bien !
Karine Pépin, Collège de Pont de Veyle (01)

Cheminements de lecture

Cartes postales 2012-2013, Les (vraies) histoires de l'art, Sans papiers commentaire »

Le jeudi 28 mars, nous avons accueilli pour la seconde fois à la bibliothèque, les CM, des parents et quelques retraités du village pour un échange autour de deux albums :
« Sans papiers »
Après deux lectures, nous les avons invités à partager autour :
des mots ou expressions qu’ils ne connaissaient pas : Terre d’Asile, ressuscité, offensé.
des illustrations : « On ne voit pas les visages » « ce sont des fantômes oubliés des autres »
du titre en en créant d’autres comme : « Expulsion sans pitié » ou « Sans avenir ».
et nous avons eu le témoignage d’une maman : « Ce livre a fait resurgir les souvenirs de mon arrivée en France avec mon père, à la seule différence : nous avions nos papiers »

« Les (vraies) histoires de l’art »
Nous avons repris le jeu proposé par Livralire. Après observation, les réponses vont bon train. Par exemple :
– Le désespéré : Qu’a-t-il vu ?
Un fantôme – une attaque de virus – des morts-vivants – sa feuille d’impôts
Le feu : d’où vient-il ?
D’un volcan – d’un incendie – d’un barbecue – de la cheminée – du soleil – du cerveau, il a trop réfléchi – de l’enfer
– Le déjeuner des canotiers : que fêtent-ils ?
Une promotion – l’arrivée du beau temps – une nouvelle invention – le bon bulletin de leur enfant – les soldes

Puis nous leur avons montré dans notre fonds quelques livres d’artistes dont nous avions vu un tableau.
Chacun est reparti avec un dessin vierge du « Cri » à coloriser comme il veut. Nous les exposerons. Le prochain rendez-vous aura lieu le jeudi 11 avril 2013.
Les bibliothécaires de Bretenière (21)

Carte d´identité

Sans papiers commentaire »


Titre : Sans papiers

Auteur : RASCAL / Sandrine GENIN

Illustrateur : Jean-François MARTIN

Editeur : escabelle © 2012

 

Un père et sa fille ont quitté leur pays en guerre et ont trouvé refuge au pays des droits de l’homme. Aidé d’abord par des compatriotes, le père a trouvé des petits boulots. La fillette va à l’école. Elle se sent française : aime le poulet basquaise, récite des poèmes de Prévert, lit les contes de Perrault. Seulement la police a ordre d’arrêter les sans papiers, même enracinés.


WP Theme & Icons par N.Design Studio - Traduction : WordPress tuto -Modifié par mfv
Flux RSS des articles Flux RSS des commentaires Connexion
Get Adobe Flash player Plugin by wpburn.com wordpress themes