A  Chalon, la rencontre entre des 4ème 5 de Saint Dominique et les aînés de la résidence Lauprêtre a inspiré ce poème à Marie -Christine DEFAUT,  spectatrice et présidente de Livralire :

groupelaupIls sont venus à pied
Dans la salle ils se sont installés,
A côté d’eux, des chaises vides
Attendaient des spectateurs curieux, avides.
Les résidents sont arrivés très discrètement,
Ils se sont dit bonjour presque timidement.
Alors le gong a résonné
Et le voyage a commencé :
Deux garçons visiblement très motivés
2presentDe tous les albums les pages ont tourné
Et les mystères se sont un à un révélés.
Leurs complices musiciens dans la salle dispersés
Ont su de l’auditoire capter tout l’intérêt.
Le public attentif ouvrait grand ses «quinquets».
A l’issue de la présentation,
Sourires, applaudissements vibraient à l’unisson.
Est venu ensuite le moment du partage
Et peu importaient les différences d’âge !
Des têtes rapprochées les regards convergeaient
echangelaupVers l’album que dans leurs mains les résidents serraient.
Ensemble ils ont regardé les textes et les illustrations,
Fait des commentaires parfois avec passion,
Leurs conversations plus profondément se sont établies,
Du passé au présent ils se sont enrichis.
Ils ont ensuite croqué dans un excellent goûter
Que les hôtesses des lieux avaient, gentiment préparé.
Et quand il a fallu, enfin se séparer
Une élève a dit « vous allez nous manquer ».
Voilà comment une fois de plus en somme
A opéré la magie de 1,2,3 albums !

Les élèves attendent avec impatience la prochaine fois, car cette fois , les résidents viendront au collège pour échanger sur leurs lectures respectives.