Ce livre est poétique. J’ai ressenti une grande tristesse en elle. Elle n’a que son lapin avec son jardin et son arrosoir pour s’occuper.
de la Bibliothèque de Précy /s Thil (21)