Après la confection de notre jardin d’hiver (voir article du 15 février), la scénographie a été présentée 5 fois à un public toujours plus nombreux, à la fréquence d’une fois par semaine.
Chacun, installé en salle d’animation, assiste avec beaucoup d’attention à la mise en place du jardin très admiré. Un monsieur est associé pour la musique, un autre pour le texte.
Beaucoup de sourire, des regards insistants sur les couvertures des livres, et un silence presque inhabituel. Tous écoutent, même ceux qui baissent la tête. S’en suit une discussion.
– Une dame, qui est en institution depuis bientôt un an maintenant avec son fils en situation de handicap prend la parole et dit : « Moi, à chaque fois que vous parlez de la grande dame et du petit garçon, j’ai envie de le lire, ça me touche beaucoup car je pense à moi avec mon Alain…. »Son histoire pourrait évidemment être contée faisant place à un nouveau titre: « La pt’ite dame et son grand garçon. Le courage et le grand amour dont elle a fait preuve toute sa vie pour s’occuper de cet enfant font d’elle une grande dame avec un grand garçon.
– Un monsieur nous dit : « J’ai parfois du mal à tout suivre même si j’essaye, par contre, j’aime regarder les images sur les fleurs et sur les livres, elles sont jolies….. »
–  » Saltimbanques, il m’attire, moi, je lui aurai donné un autre titre « Les gens du voyage » et puis Jazyâa la tapageuse, j’ai hâte de l’entendre…. »
A la fin de la dernière scénographie, trois résidants ont choisi un livre et l’ont emmené pendant quelques jours dans leur chambre, pour le lire tranquillement.
A bientôt pour un nouveau point route et pour une belle surprise, imaginée par une vingtaine de résidants heureux de mettre à l’honneur ce beau voyage dans les albums.
Murielle et son équipe – Ehpad Semur en Brionnais