Photo2pontdevA Pont de Veyle (01), la magie de la présentation, pourtant sans sacs, a opéré pour 11 classes (6°, 5° et 4°).
Des élèves dansent ou miment les instruments sur les morceaux de musique. D’autres froncent les sourcils, se concentrent, comptent et recomptent : « Madame, mais y’ en a que 9 !  » (Bien vu, nous n’avions pas Le Code de l’art). Les élèves sont invités à lire de suite un album. Une jeune fille émue garde Un Rêve sans faim serré contre elle. Après qu’elle l’ait lu, je l’invite à en choisir un autre, elle me dit :  » Non, celui-là il est trop beau, je vais pleurer ». 
Karine Pépin, collège George Sand à Pont de Veyle (01)