encostumeMi mai, nous assistons, Marie France et moi, au collège Saint Dominique (Chalon) à une répétition de « Living bird ». Cet opéra américain (livret et musique de Clare Cook – adaptation Paul Marin) met en musique le conte d’Andersen : Le rossignol et l’empereur de Chine.
Thibaut Casters, Chef de choeur de la Maîtrise Saint-Charles dirige, au clavier, énergiquement et chaleureusement une trentaine d’enfants de 9 à 11 ans.
On retrouve les personnages de l’album : l’empereur, à ses côtés, le général et la servante, les courtisans qui forment le chœur, l’horloger. L’artiste a ajouté un médecin et un clown qui, comme l’horloger, n’ont pas réussi à rendre à l’empereur sa joie de vivre. Seul le vrai rossignol saura le faire. Une version musicale intéressante dont on aurait aimé faire profiter bien des lecteurs d’1, 2, 3 albums.

VML