A la résidence, la première lecture épicée a eu lieu vendredi 27 mars autour du Casque d’Opapi devant quatorze participants si calmes lors de la lecture que je me suis demandé si cela les  intéressait. Le silence était en fait signe de grande attention. J’ai complété la lecture par un extrait d’un livre de témoignages de poilus.

S’en est suivie une assez longue discussion sur la première guerre mais aussi sur la seconde et puis sur les événements récents autour du fanatisme. Le plus difficile sur ce sujet a été de rester positif et d’espérer en la paix. Mais cela a été riche de témoignages et de partage notamment grâce à la présence d’un fils d’une des résidentes présentes.

Quand j’ai demandé si quelqu’un voulait prendre les deux livres, une résidente a proposé de les emprunter pour les lire aux personnes qui ne peuvent plus bouger ou qui n’avaient pas souhaité venir.  Cette lectrice spontanée  a lu  Le casque d’Opapi à une dame dans sa chambre et lui a, du coup, donné envie de venir à la prochaine séance collective.

Arnaud GINIONS, animateur à  Ehpad Notre Dame de Marloux (71)