Je reviens à l’instant de l’Ehpad La Providence après une séance lecture de 1h30. C’est toujours un grand moment d’échanges, d’émotion, de souvenirs partagés. On s’amuse aussi beaucoup. Le petit groupe est maintenant bien constitué et réceptif même s’il y a quelques assoupissements.

 Par l’intermédiaire de la lecture, les personnes âgées sont beaucoup plus dans la communication, dans la sensibilité. L’attention bienveillante qu’elles se portent les unes aux autres par  l’écoute des propos ou souvenirs évoqués est, me semble-t-il,  un gage de « réussite » du moment passé avec elles.

 Aujourd’hui, j’ai lu, Un verre et La guitare de Django avec en fond la musique de Django. Deux superbes lectures aux tonalités différentes mais où la sensibilité peut s’exprimer. L’une des résidentes a vécu à Paris où elle était couturière : j’ai vu son album photos avec les robes qu’elle avait cousues pour Edith Piaf. Elle était très émue car elle a connu le fils de Django.

 Voilà, il y aurait encore maintes choses à dire, d’anecdotes à raconter mais vraiment ce moment de lecture partagée me comble à chaque fois.

Dominique Metzger