Des échos reçus récemment, trois illustrent bien ce qui fait le fondement d’1, 2, 3 albums à savoir la transmission des histoires : lire pour soi et lire pour les autres. Et pas toujours dans le sens qu’on croit. Se rappeler des témoignages de l’an passé où des patients lisaient aux soignants, et des lycéens à leurs professeurs.

Passation entre pairs
Campus des métiers à Bobigny (93). Les cordonniers ont fait, dans leur atelier, bobigny atelierune lecture collective du Casque d’Opapi à des Bacs pro carrossiers, en présence de leur professeur de pratique et de l’assistante d’éducation. Ils avaient invité personnellement les autres enseignants. Aucun n’est venu. Très tendus au départ, ils ont fait une lecture de grande qualité avec une mise en espace qui reprenait les éléments de la scénographie (Papi + enfant + casque ) et les 2 portraits d’Oskar et Emile proposés par Livralire pour la lecture épicée. Très belle écoute. Félicitations des carrossiers :  » Bravo les 1G1 vous êtes formidables ». Echanges et goûter dans l’atelier que les carrossiers découvraient à cette occasion. Les cordonniers sont repartis en serrant la main aux adultes et fiers comme des pierrots. L’un d’eux a dit qu’il a envie de recommencer : « Vous comprenez Madame, je lis jamais, j’aime pas ça. C’est bizarre ! « 

Passation des enfants aux ainés
Le Creusot (71). Après plusieurs répétitions en classe creusotverreavec la bibliothécaire, les enfants du CM de l’école de la Charmille sont allés à la rencontre des résidentes du Parc des Loges pour leur présenter Un Verre en lecture épicée. Le groupe des résidentes à beaucoup apprécié la venue de la classe, d’ailleurs l’une d’entre elles avait prévu un sac d’oeufs en chocolat pour les enfants. Tout le monde a trouvé ce temps de partage un peu trop court. C’est pourquoi pour la prochaine séance, les enfants présenteront deux albums : La guitare de Django et Le Pilote et le Petit Prince.

Passation des ainés aux enfants
Semur en Brionnais (71). Les ainés de l’ EHPAD Bouthier de Rochefort sont des voyageurs au long cours. semurecoleCette année, à l’initiative de leur animatrice, certains résidents sortent avec un album et le partagent avec les élèves de l’école au nom magique : l’Ile aux enfants. Deux messieurs sont venus avec Murielle présenter Un verre. Un autre jour, deux dames sont venues avec Les cinq malfoutus. Les personnages de carton, repris de la scénographie et faits par les ainés, vont ainsi petit à petit aller de la résidence à la classe. Au final, les jeunes viendront à l’EHPAD jouer un album.