Sagesse des anciens de Semur-en-Brionnais dont les définitions individuelles forment naturellement une belle liste. La belle vie, c’est :
– des choses simples
– rester chez soi
– pouvoir se déplacer seul
– une famille bien réunie
– voyager et vivre le plus longtemps possible
– voir de beaux paysages
– rester en bonne santé- vivre le plus longtemps à deux
– être heureux
Même s’il y des hauts et des bas, la belle vie, c’est de rester philosophe. On s’aperçoit que l’on a une belle vie quand on la perd.

Au collège de Pont-de-Vaux, efficace association lettres-arts plastiques.
Delphine Nauche, professeur de lettres, a posé la question suivante à ses élèves : quels sont les petits moments ou les choses insignifiantes qui vous rendent heureux au point de dire : « Ah ça, c’est la belle vie  » ! Parmi les réponses, parfois touchantes, données par les jeunes :
– La belle vie, c’est quand ma sœur n’est pas là
– La belle vie, ce serait d’avoir un père pour me consoler et pour me disputer quand je fais une bêtise.
Le professeur d’arts plastiques a pris le buste des élèves en photo de profil. Les silhouettes obscurcies sont mariées aux textes tapés par les jeunes. Les productions exposées sur les murs du collège remportent un vif succès,  les autres collégiens cherchant à reconnaître leurs camarades et s’interrogeant à leur tour sur les instants de bonheur.  La  même démarche a été proposée aux ainés de la MARPA.

pdv2pdv1