lauspresentMercredi 16 novembre, retrouvailles avec des voyageurs fidèles et accueil de personnes nouvelles.
Nous sommes :

AMUSÉS 
Deux bibliothécaires, voyageuses au  long cours, veulent avoir les mêmes surprises que leurs futurs lecteurs à qui elles joueront la scénographie. Elles assistent à la mise en bouche, en n’ayant volontairement pas lu les albums qu’elles ont pourtant achetés. Nous sommes rassurés, ça a fonctionné. Elles ont très envie de lire.

EPATÉS
A Fleurier, des élèves en difficulté prennent en charge la scénographie dont ils apprennent le texte par cœur et qu’ils jouent pour 300 élèves du collège et pour leurs parents.

RAGAILLARDIS
A Fréverenges, 123 albums est un outil de valorisation de la bibliothèque scolaire. La scénographie est jouée devant des enseignants plutôt méfiants rapport à l’objet album. Malgré tout, beaucoup apprécient la parenthèse colorée et découvrent les possibilités de prêt et de coopération avec la bibliothécaire.

ATTENDRIS
Dans plusieurs « homes », les grands aînés oublient ce qu’on a partagé et pourtant ils sont heureux dans l’instant. A leur contact, on apprend la valeur du présent.

CAPTIVÉS
A la Chaux de Fonds, choc culturel entre des jeunes migrants et des aînés qui assistent à une présentation faite par ces primo-arrivants sous le regard ému de leur professeur.
– un jeune demande au prof : ils sont vraiment vieux, est ce que je peux leur demander leur âge ? «
– un vieux monsieur confie à un Comorien: Je ne suis pas d’ici. Je viens de Virey. C’est loin d’ici. (En fait, 15 km ! )

EMBALLÉS
A  la bibliothèque de Montriond-Lausanne, les albums ont une vie au delà du voyage. Textes courts et contenus forts en font d’excellents supports pour les adultes étrangers.