Fin de la saison 9, préparation de la saison 10

cartes postales 2014-2015 commentaire »

320 établissements de tailles très différentes ont participé au 9e voyage-lecture intergénérationnel. Dans chacun, un adulte a été responsable du projet qu’il a mené seul ou en partenariat avec des collègues : bibliothécaires, soignants, enseignants, éducateurs, animateurs.

Nous remercions :
– ceux qui ont soutenu  le projet : départements, financiers, éditeurs
– ceux qui ont animé le voyage avec énergie et assiduité
– ceux qui ont pris le temps de partager leur vécu, des ressentis, des idées pour animer des rencontres, prolonger les lectures, créer à partir de tel ou tel album
– ceux, qui, peu nombreux, ont répondu à nos questions de fin de voyage

Que reste-t-il de ce 9e voyage-lecture intergénérationnel ?
–  L’envie de revivre ce projet très riche et ambitieux
– Un grand investissement des lecteurs quand on leur donne la responsabilité de présenter ou passer les albums à d’autres

Avez-vous découvert  quelque chose ?
– Le livre est un bon outil de lien avec les ainés
– On découvre des albums que nous n’aurions jamais achetés
– Les jeunes et les adultes en difficulté sont en attente
– Les albums mettent des mots sur les thèmes philosophiques de la vie et ouvrent le débat
– Pour réussir, il faut anticiper

 Qu’est-ce que vous préférez dans le projet ?
– Le lancement et ses préparatifs : excitant et enivrant
– Les échanges entre les lecteurs

Qu’est ce qui vous semble à améliorer ?
– Prendre plus de temps
– Développer d’autres partenariats car toutes les possibilités qu’offre cette animation ne sont pas exploitées
– Encourager l’implication des adultes
– Disposer plus rapidement des lectures épicées

Pendant la trêve estivale, nous préparons le 10e 1, 2, 3 albums :
les supports de communication, la scénographie, les lectures épicées. La sélection, disponible sur demande, sera mise en ligne sur le site www.livralire.org le 1er septembre.

Les lancements auront lieu en novembre :
le 5 à Auxerre (matin)
le 10 à Châteauroux (matin)
le 13 à Mâcon (matin)
le 18 à Lausanne (matin)
le 20 à Bourg-en-Bresse (matin)
le 24 à Dijon (après-midi)
le 26 à Moulins (matin)

Opération spécial 10 ans : chaque animateur de voyage invite un ou une collègue de son établissement ou d’un autre à venir assister à un lancement.  L’entrée sera libre et sans engagement. Mi-septembre seront disponibles des plaquettes et des invitations. Pensez à en parler autour de vous.

VM Lombard et MF Vidal

Des petits lecteurs ados deviennent des grands passeurs d`albums

cartes postales 2014-2015 commentaire »

Pendant l’année scolaire 2014-2015, j’ai collaboré pour la première fois – pour une si longue durée – avec une classe d’élèves en difficulté : la classe de DEP2 d’Aigle, composée de 3 filles et 6 garçons. L’une des filles arrivée en automne 2014 de Côte d’Ivoire ne sait presque pas lire et une autre déchiffre.  Les autres présentent des retards scolaires divers et des situations familiales souvent difficiles.

Au 1er semestre, les élèves sont venus 20 fois dans ma salle de « Dégustalivres » accompagnés d’une de leurs deux enseignantes principales. Ils y ont découvert douze albums présentés de diverses manières et pour deux d’entre eux, ils ont pu visionner leur adaptation en film. Il s’agissait à chaque fois de lectures communes et partagées suivies d’une lecture individuelle silencieuse.  En avant première de 1,2, 3 albums 2015, ils ont reçu en livre surprise Les 5 Malfoutus  avec pour mission de me le présenter. Avec leur professeur de classe, ils ont su relever le défi en deux semaines en me le présentant sous forme théâtrale. J’ai été stupéfiée de voir comment chacun avait appris son rôle par cœur et s’était impliqué dans cette présentation.

aigledep2Au second semestre, la classe a assisté à la scénographie de 1, 2, 3 albums 2015. Ensuite les élèves se sont répartis en 5 groupes auxquels ont été attribués 2 albums. Chaque groupe était sous la responsabilité d’un enseignant de la classe : les 2 profs principales, l’enseignante de dessin, l’enseignant de musique et l’animatrice du « Dégustalivres ». Charge aux jeunes de présenter leur album préféré à la classe, avec si nécessaire aide de leur accompagnateur de lecture. Les choix se sont portés sur Halb, l’autre moitié,  Elle est où la ligne?, Un verre, Les soeurs Kouma, Le casque d’Okapi.

Lire la suite →

Que faire des albums après la fin du voyage-lecture ?

cartes postales 2014-2015 commentaire »

L’été est là. Les établissements scolaires sont fermés pas les maisons de retraite ni les établissements de soin ni normalement les bibliothèques. Les albums de la sélection 9 ont bien circulé. Ils sont au repos. Ne les laissons pas mourir, enfermés dans des bacs ou, pire, des armoires. Prévoyons-leur un avenir.

Exemples.
A la dernière rencontre intergénérationnelle (CM2 et aînés) à la résidence des Sept cousinsalbum9fontaines à Givry (71),  j’ai associé à chaque album de l’année un album cousin d’une année antérieure.
– Philodolphe Pépin cherchait un toit, il avait eu précédemment Une soudaine  envie de voler.
– Les deux arrière grand-pères d’Opapi, étaient Deux soldats, déclarés Ennemis
– Django a joué avec sa main atrophiée, Salif Keita avec sa tête maudite d’albinos (La voix d’or de l’Afrique). Etc.

Deux dames, installées depuis moins d’un an au foyer-logement, ne connaissaient pas ces titres reliés à ceux de cette année par le thème, le cadre, le héros. D’autres les avaient oubliés. L’offre de livres cousins a relancé le prêt.

Duo albumspt

En bibliothèque, des duos rapidement constitués, ficelés par un bolduc et estampillés d’une accroche, souvent rattachés à la section jeunesse pourraient migrer sur des tables de choix  à la section adulte.
A moins qu’ils ne soient mis dans une pochette surprise avec un roman, un documentaire ou un CD.

A la rentrée au collège et au lycée, on pourra préparer une petite caisse avec la mention  « Histoires vraies » ou  » Ils l’ont fait ! «  avec des romans et des albums comme La reine du Niagara ; Le pilote et le petit prince ;  La voix d’or de l’Afrique ; L’incroyable exploit d’Elinor ; Mohammed Ali, champion du monde.

La professeur de lettres qui lit chaque premier trimestre des albums grand large à ses élèves de 6e, pourra proposer systématiquement un album cousin en lecture individuelle.

 Et puis on peut tout simplement lire un album à deux seniors désœuvrés dans la salle à manger climatisée de l’Ehpad,  à des jeunes qui tournent en rond à la bibliothèque, à des adultes à l’accueil de jour.

A chacun d’inventer des vies pour les albums en dehors du cadre du voyage-lecture et de contredire  une bibliothécaire qui cherchait une excuse pour ne pas faire le projet : « Une fois  le voyage-lecture terminé, qu’est-ce-qu’on fera de tous ces albums ?  »

VML

Des patients, passeurs de lectures

cartes postales 2014-2015 commentaire »

A l’hôpital de jour de Decize (Nièvre), nous avons participé  à nouveau à 1, 2, 3 albums.  Beaucoup de plaisir à chacune des étapes :
1/ Plongée dans les lectures proposées : nous avons pu découvrir, apprécié ou non, puis débattre, en bref passer d’agréables moments ensemble, apprendre à exprimer son ressenti.
2/ Fabrication du matériel pour la scénographie : il a fallu apprendre à s’organiser et à travailler en groupe.
3/ Répétition de la scénographie : il faut passer au-dessus de certaines appréhensions, prendre confiance en soi. Quelle avancée !
4/ Présentation de la scénographie devant des personnes de connaissance puis  devant des personnes âgées à la maison de retraite : il faut se dépasser. Quel plaisir et quelle satisfaction face à la réussite.

Trois des patients-voyageurs le disent.
C’était bien. Les livres m’ont plu, cela me permet de dépasser mes problèmes. Quand les gens sont là, ça me motive. C’est avec plaisir que je recommencerai (Denise)

Au départ j’étais anxieux de présenter les livres devant les autres. J’ai beaucoup apprécié les livres et j’avais peur que ma prestation ne les mette pas en valeur. Au final, je trouve que ça s’est très bien passé et je suis assez fier de ce que j’ai fait. Je pense que je pourrais à nouveau travailler autour des livres l’an prochain, si cela est possible. (Christian)

J’ai apprécié cette présentation de lectures, ça a eu l’air de plaire aux personnes âgées malgré leur fatigue. Les livres que nous avons présentés m’ont beaucoup plu. Je suis assez fière de moi, je n’étais pas stressée.  Recommencer ? Pourquoi pas ? (Odile)

Maud Maumy et Marie-Hélène Berthot,  infirmières

1, 2, 3 albums : des possibilités langagières, culturelles et humaines infinies

cartes postales 2014-2015 commentaire »

A Béthusy, voici venue la fin du voyage des élèves de classe d’accueil. Il y a bientôt un an, ils arrivaient en Suisse et faisaient leurs premiers pas en français. Aujourd’hui, ils ont découvert 10 albums, les ont lus, relus, compris, mal compris, pas compris, re-compris, critiqués, aimés, racontés, défendus en lançant presque Un Verre à ceux qui hésitaient dans leur vote ! Pour la plupart, il s’agissait d’une expérience nouvelle et positive.
Aux Etat-Unis, on ne fait pas les choses comme ça avec la littérature, a noté Stephan.
– Alex, Maria, Ricardo et Debora ont aimé faire du français sans faire d’exercices et surtout en dehors de la classe. Mais Alex regrette que lors de la présentation de l’album des seniors, ils n’aient pas assez préparé, alors « leur album n’était pas si intéressant ». (L’accueil de jour de Mont-Calme n’a pas permis cette année d’avoir à chaque rencontre les mêmes participants. Cet aspect devrait être amélioré lors du prochain voyage.)
Communiquer avec des personnes plus âgées, cela a permis des rencontres originales et très amusantes pour Maria, Ricardo et Debora qui ont « beaucoup rigolé et appris des seniors ».
– Elif dit que les albums sont bien et qu’elle les a aimés mais surtout que ce n’était pas ennuyeux grâce aux belles histoires dont sa préférée est l’histoire de La guitare de Django.
– Beatriz aussi a trouvé que c’était une bonne expérience, nouvelle surtout avec les personnes âgées avec de bons livres aux histoires très intéressantes.
– Partager les opinions sur les livres, connaître les différentes cultures font penser à Diogo que 1, 2, 3 albums est un bon événement pour apprendre et développer le français.
– Sergio et Helder continuent de clamer haut et fort qu’Un verre était le meilleur livre !
Trois mots ne suffisent donc pas pour résumer notre 3ème voyage-lecture… Les belles histoires, les rencontres qui amènent au rire, le partage d’un goûter, la découverte des cultures des autres, toutes ces choses nous sont précieuses. Nous souhaitons, cependant, chaque année, améliorer nos rencontres tout en gardant la place pour la spontanéité. Et nous espérons partir encore une fois l’an prochain à bord de 10 nouvelles histoires… 10? seulement?!
10 albums + 10 histoires d’élèves + au moins autant de seniors + quelques accompagnants toujours souriants = 10
Sophie, bibliothècaire trait d’union

Prochain voyage-lecture : 31 albums nominés, 10 retenus  

cartes postales 2014-2015 commentaire »

De juin 2014 à fin mai 2015, Véronique nous a repérés, nous les albums grand-large, dans les offices de la librairie chalonnaise La Mandragore ou dans les services de presse reçus quotidiennement dans sa boîte aux lettres. Au fur et à mesure de ses lectures, elle nous mettait de côté, nous regroupait, nous mettait dans des sacoches en tissu et organisait une circulation entre les lecteurs du comité. Nous avons été lus et relus, regardés et même écouté pour l’un d’entre nous.

Mercredi 24 juin 2015. Nous sommes 31 albums nominés pour la 10e saison d’1, 2, 3 albums. Presque 10 de plus que l’an passé. Chacun y croit. Mais les chances ne sont pas égales en réalité. Il y a le mal écrit, le compliqué, l’inégal, le déjà vu, l’enfantin… Après un premier tour de table, nous sommes encore une quinzaine !  Cinq d’entre nous sont choisis à l’unanimité : un conte, un recueil d’histoires, une histoire vraie, un album poétique, un auteur habitué (Dedieu).

livresherbePour les cinq autres, les membres du jury argumentent à tour de rôle. Nous tremblons. Qui va être écarté ?  Et pourquoi ? Vont-ils être audacieux et garder un texte sur le thème du travail ?  Une déambulation dans Paris ?  Un recueil d’expressions ?  Quel livre sera jugé drôle par les lecteurs qui  voudraient rire et pas seulement réfléchir ?  Et si le jury mettait un onzième titre ? A 16 heures, le sort en est jeté, et les perdants abandonnés sur l’herbe.  On sent des regrets chez certains membres du jury. Véronique les rassure en disant que chaque album choisi est plein de promesses et d’ouvertures.

choixjuin15Le lendemain matin, les éditeurs sont prévenus : ils manifestent bonheur et intérêt et garantissent un stock suffisant. Les albums seront intronisés officiellement début septembre, avec les visuels des couvertures et des résumés, sur le site  www.livralire.org (pack albums grand large 10). D’ici là, les voyageurs lecteurs de la saison qui vient de s’achever vont recevoir la liste (avec, inévitablement, des prix à la hausse !)

Enfants lecteurs et pâtissiers

cartes postales 2014-2015 commentaire »

Au collège de Saint Martin en Bresse (71), les élèves  de 6e, voyageurs enthousiastes, ont demandé à partager leur vécu avec les autres classes de même niveau. Ils ont organisé une rencontre ouverte aussi aux familles avec :
– la projection du reportage vidéo fait par un groupe d’élèves sur le projet : depuis la scénographie, jouée généreusement par deux bibliothécaires d’une autre commune, jusqu’au vote
– des projections des montages narratifs réalisés par d’autres groupes avec la technique de stop motion
– des lectures (qui auraient gagnées à être épicées)
– un buffet « magique » de gâteaux inspirés par chaque album (à déguster visuellement en cliquant sur les flèches)
VML


WP Theme & Icons par N.Design Studio - Traduction : WordPress tuto -Modifié par mfv
Flux RSS des articles Flux RSS des commentaires Connexion
Get Adobe Flash player Plugin by wpburn.com wordpress themes