Poésies sur la belle vie

carnet des lectures 2015-2016, La Belle vie commentaire »

Exemples de poèmes créés, sur deux trames narratives différentes, par des voyageurs-lecteurs du collège d’Aigle (classe de 8e en Suisse=6e en France).

Un bonheur qui reste dans le coeur
Des ennuis qui se sont enfuis
Une vérité qui nous mène à la liberté
Des énergies qui nous sauvent la vie
Un ami qui nous nourrit
Je vous dis que c’est ça la belle vie
Daniel

Un hockeyeur qui veut devenir le meilleur
Des victoires qui rempliront nos armoires
Une famille toujours unie
Des amis avec qui on rit
Une idée qui s’est réalisée
Je vous dis que c’est ça la belle vie
Guillaume

La belle vie
C’est aller au bout, ne jamais abandonner
Respecter les droits, l’autorité
Travailler, se plaire dans un métier
Eviter la jalousie, garder ses amitiés
Jessica

La belle vie
C’est lire des mangas
Entouré de mes amis
Voyager avec mon papa
En Irak, mon beau pays
Ali

La belle vie, c’est quoi pour vous ?

carnet des lectures 2015-2016, La Belle vie commentaire »

Sagesse des anciens de Semur-en-Brionnais dont les définitions individuelles forment naturellement une belle liste. La belle vie, c’est :
– des choses simples
– rester chez soi
– pouvoir se déplacer seul
– une famille bien réunie
– voyager et vivre le plus longtemps possible
– voir de beaux paysages
– rester en bonne santé- vivre le plus longtemps à deux
– être heureux
Même s’il y des hauts et des bas, la belle vie, c’est de rester philosophe. On s’aperçoit que l’on a une belle vie quand on la perd.

Au collège de Pont-de-Vaux, efficace association lettres-arts plastiques.
Delphine Nauche, professeur de lettres, a posé la question suivante à ses élèves : quels sont les petits moments ou les choses insignifiantes qui vous rendent heureux au point de dire : « Ah ça, c’est la belle vie  » ! Parmi les réponses, parfois touchantes, données par les jeunes :
– La belle vie, c’est quand ma sœur n’est pas là
– La belle vie, ce serait d’avoir un père pour me consoler et pour me disputer quand je fais une bêtise.
Le professeur d’arts plastiques a pris le buste des élèves en photo de profil. Les silhouettes obscurcies sont mariées aux textes tapés par les jeunes. Les productions exposées sur les murs du collège remportent un vif succès,  les autres collégiens cherchant à reconnaître leurs camarades et s’interrogeant à leur tour sur les instants de bonheur.  La  même démarche a été proposée aux ainés de la MARPA.

pdv2pdv1

La belle vie jouée par trois octogénaires

cartes postales 2015-2016, La Belle vie commentaire »

Je n’aurais jamais pensé faire du théâtre à 85 ans, dit Madeleine. Je suis prête à recommencer, dit Jacqueline. On s’est bien amusées, dit Gigi ! Les trois amies du foyer-logement de Givry (71) ont préparé la lecture épicée de La belle vie : une répétition avec moi, deux seules. Elles ont cherché les accessoires et costumes : chemisier, cravate, perruque, tasses et plateau, etc.

Mardi de Pâques. Le salon est plein : les jeunes de  CM2 accompagnés de parents, beaucoup de résidents prévenus par un panneau et par le bouche à oreille, le personnel. Les actrices font une à une leur entrée : Jacqueline en soubrette  avec  les « nice cup of tea »  et une théière pleine, Madeleine, la petite fille en socquette et perruque rose, Gigi en homme à moustache et cravate.

Après la saynète, chacun est invité à remplir seul ou en groupe la grille (proposée par Livralire) des occasions de belle vie. Une équipe découpe les réponses et les répartit dans les bocaux correspondants. Puis une paire jeune-aîné lit en cascade les propositions écrites. Pour la séquence la vie est belle quand j’ai,  les aînés parlent d’avoir la famille autour d’eux, les enfants d’avoir quelque chose. Pour je mange : prédominance de sucreries et de chocolat. Pour j’entends : prégnance des oiseaux  et pour je vois, du soleil. Le pot plus riche est sans doute le dernier : la vie est belle quand je fais du tricot, un gâteau à partager, du poney, un bagage, des jeux,  une promenade dans les vignes, une bonne action…

Les jeunes ont chanté et partagé une poésie. Le personnel a apporté une frise gourmande. L’ambiance était joyeuse et chaleureuse. La vie est belle, dit  la directrice, cet après-midi où on est nombreux à partager un peu de sa vie, de son temps, de sa bonne humeur, tout ça à partir d’une histoire. Du coup, on se retrouve la semaine prochaine et c’est Madeleine qui présentera avec moi Demain  les rêves, aux résidents, à son arrière petite fille et ses camarades.

En inventant les lectures épicées comme voies d’approche des albums, je n’avais pas imaginé que des seniors s’en saisiraient, attirant par là leurs pairs et déclenchant des échanges à longue portée, puisque on en cause dans les couloirs et les appartements.

VML

The good life

carnet des lectures 2015-2016, La Belle vie commentaire »

Dans l’album La belle vie, il y a un homme en kilt, un cottage, du thé et une scène à Central Park. Ces clins d’œil aux pays anglo-saxons me donnent tout naturellement l’idée d’associer le professeur d’anglais du lycée à la lecture de l’album avec des élèves de CAP.

Sur une heure de cours d’anglais, nous avons :
image dico– fait la lecture théâtralisée de l’album telle que Livralire nous l’a proposée.
– distribué à chaque élève la grille des 5 occasions de déclarer que la vie est belle. Quand je mange… j’ai … je fais … je vois … j’entends …
– partagé les propositions.
demandé à chaque élève de traduire, avec l’aide du dictionnaire, une de ses propositions en anglais. Exemples : Life is beautiful when I feel free ; when my parents are together ; when I eat fresh and natural food; when I’m listening to music.
– fait dire à haute voix les phrases en anglais.

Nous en retiendrons que :
notre crainte de nous faire huer était vaine : cet album n’est pas « bébé ». L’écoute est attentive et les pétales (d’impression) majoritairement jaunes.
– les jeunes ont spontanément rempli le tableau.
l’échange fut un beau moment, emprunt même d’émotion quand un gros dur avoue : « Pour moi la vie est belle, quand ma mère me dit je t’aime ».
– leurs notions d’anglais sont très limitées, la traduction est un exercice difficile.
– il nous faudrait prolonger le débat sur les définitions du bonheur.

oumenelavie2On peut retrouver le trio enfant-adulte-lapin dans 2 albums antérieurs qui parlent aussi de la vie : Une vie exemplaire ( à trouver en bibliothèque car épuisé) et Où mène la vie ? (Hélium).
Cécile Bayer, CDI lycée Bachelard (75013)

Carte d’identité « La Belle vie »

La Belle vie commentaire »

belleviecidticTitre : La Belle vie
Auteur et Illustrateur : FLOC’H
Editeur : Seuil jeunesse © 2014

Un lord invite une fillette à entrer dans un album blanc et à le remplir avec un animal de compagnie, (un lapin), une maison de son choix (une cabane dans les arbres), puis à partir en voyage avec le moyen de transport de leur invention. Au retour, autour d’une tasse de thé, chacun décrit ce qu’est pour lui la belle vie.


WP Theme & Icons par N.Design Studio - Traduction : WordPress tuto -Modifié par mfv
Flux RSS des articles Flux RSS des commentaires Connexion
Get Adobe Flash player Plugin by wpburn.com wordpress themes