Je suis dans la présentation des albums et ça marche bien, même si c’est très prenant…
Des volontaires élèves présentent avec enthousiasme (avec un bémol pour les 3e, très « bof » cette année…) et des spectateurs qui écoutent religieusement, même les plus dissipés ! et une envie de partager les lectures toujours intenses ! Les professeurs qui partagent avec moi l’animation sont très agréablement surpris et se prennent au jeu !

Les 4e « Tuliquoi » ont tout présenté eux-mêmes à leur classe et c’était extraordinaire (mieux que nous adultes !). J’ai même oublié de photographier tellement j’étais fascinée.
Ils sont d’accord pour les présenter en mars aux CM2 de Pablo Neruda, avec qui nous avons établi un jumelage. Ils ont acheté les albums et attendent avec impatience de venir : on a préparé une rencontre en mars et une campagne électorale fin avril commune à 1 classe de 6e et les CM2 dans leur école (j’ai l’intention de leur donner une carte des lecteurs et de les faire voter).

Samedi 14, c’est une 1/2 journée portes ouvertes au collège (pour parents des futurs 6e et parents des élèves du collège). Avec une classe de 6e, nous faisons 2 présentations dans la matinée et j’ai plus d’acteurs volontaires que de places !

« Jeux étranges » marche très bien. Ils lisent à deux et jouent avec les mots. Par contre « Le manteau rouge » reste toujours dans le panier après la présentation, est-ce comme ça ailleurs ? A mon étonnement, « La lune perdue » marche bien aussi (une élève de 4e, assez « cactus » m’a dit qu’elle aussi volerait bien une lune, vue l’attention que lui portait sa mère en ce moment !). Comme ces petites choses susurrées sont précieuses… on n’aurait jamais ça autrement ! je pense que ça permet de dire des choses de façon distanciée mais de les dire quand même.
Maryse – Documentaliste

« Les amants papillons » sont très appréciés des filles car elles trouvent la fin très belle : les amoureux sont enfin libres de s’aimer au-delà de la mort.

Un groupe de 3 filles a pourtant été très déçu par la fin de l’album. Quand on leur a rappelé que c’était beau car les amoureux se retrouvaient en papillon. Elles ont trouvé qu’un papillon ça ne vit qu’un jour, alors ce n’est vraiment pas assez !

J’ai trouvé les illustrations magnifiques et l’histoire est belle, mais je pense que l’auteur ne s’est pas assez documenté. J’ai été très surprise car j’ai observé que Naoko portait un kimono de Geisha. On le reconnaît très bien grâce au col ouvert derrière qui sert à séduire les hommes. Elle a ausssi de la teinture sur le cou (marque de Geisha également). Elle va étudier l’art du thé à Kyoto (ville réputée pour la formation des Geishas) et tout ça ne colle pas avec le fait que son père veut la marier…
Je suis passionnée par le Japon.
J’ai adoré ce livre.
Morgane (Collège Saint-Dominique)

Bonjour,
Dans mon collège, 8 mai à Gueugnon, je suis en 6èc et on nous a présenté 123 albums. Je voulais vous dire que j’ai beaucoup aimé la sélection de livres que vous avez effectuée.
J’ai trouvé que les livres de Lenain Thierry et de Lacombe Benjamin étaient très très bien.
                                    merci
Yolène

Lundi 2 février, je dois présenter à 14 h 30 avec Martine Chavignon, professeur de français, Dominique Travers, documentaliste et Valérie Roullier, hôtesse d’accueil à la Résidence Louis Aragon, la sélection d’1,2,3 albums. C’est la 2ème année que nous proposons ce voyage lecture aux mamies de cette maison de retraite en y associant une classe de 4ème SEGPA.
Je viens à 14 h pour installer la salle et surprise, 3 dames sont déjà installées ! Elles attendent avec impatience et reparlent entre elles des livres de l’an passé.
Au total 11 mamies (+ Pépette le chien de l’une d’elles) ainsi que les élèves de 4ème SEGPA écouteront la scénographie.

A la fin, nous leur proposons d’associer les « indices » aux livres. Tout le monde a envie de répondre et certaines mamies jouent le jeu en « levant le doigt ». L’une d’elles est déjà en train de noter sur sa carte de lecteur dans quel ordre elle lira les livres.

Les 4  garçons de la classe veulent lire d’abord « Mohamed Ali ».
Avant de partir chacun dira son prénom et de quelle commune il vient (une seule élève habite St-Rémy).
Il est déjà l’heure de repartir au collège, prochain rendez-vous à la maison de retraite le lundi 23 mars pour parler des titres déjà lus et pour échanger ses impressions autour du livre « Jeux étranges« .

Sylvie Dupéroux. – Bibliothécaire

Après 1 mois de préparatifs,
13 classes de l’école secondaire
de la Chaux-de-Fonds (Suisse) embarqueront dans
le voyage-lecture 1,2,3 albums.

Les élèves de la classe de 9 TE 01 de Patricia Ceresa ont officiellement largué les amarres jeudi 29 janvier en présentant, à un parterre d’enseignants, les 10 albums dans une mise en scène, des costumes et des décors de leur cru. D’autres présentations auront lieu dans un proche avenir.

Un apéro, confectionné par les élèves, a suivi cette première.
Ils ont également créé les cartes de lecteur, se chargeront de la mise en place du bureau de vote et du dépouillement lors du choix des trois meilleurs albums.

13 enseignants convaincus ont entraînés leurs classes dans ce périple.
Deux d’entre elles ont déjà assisté à cette présentation et commencé leur lecture.

Nous vous communiquerons images et nouvelles de nos voyageurs lors des prochaines escales.

      Au nom des voyageurs des montagnes neuchâteloises
   Christine Roquier, école secondaire La Chaux-de-Fonds

Présentation du spectacle : http://www.rpn.ch/escf_3centres/spip.php?rubrique175

Mardi ce fut un moment EXCEPTIONNEL, tout s’est bien déroulé. Nous avons fait une belle présentation, sans nous vanter, ce n’est pas dans nos habitudes. Marie-Anne, professeur d’arts, était là aussi. Avec Pauline, l’animatrice, nous avions demandé à des détenus qui jouent de la musique avec le professeur de musique de nous faire la musique. Et c’était TRES bien. Pendant l’espace de ce moment, les barreaux avaient disparu. Du coup nous avons retrouvé jeudi ces messieurs autour de 3 livres. Je suis heureuse de ce projet. Je vais donner les dates SUFFISAMMENT à l’avance comme me le répète le surveillant….. Pas de souci, je vais préparer cela ce week-end pour le directeur, les surveillants et nos lecteurs. De toute façon, les livres restent à la bibliothèque donc je vais proposer la lecture à tous ceux qui sont intéressés.
Pour l’anecdote, nous avions apporté un petit buffet, Pauline et moi, mardi et pendant ce temps-là un lecteur en a lu 4 et d’autres moins rapides au moins un… Je suis très heureuse d’avoir « osé » et vraiment pour toutes les autres qui n’osent pas : IL Y A TOUT A Y GAGNER !!!!!
Michèle, bibliothécaire au centre pénitenciaire.
(bientôt des photos et de la musique)

(Extraits d’un communiqué de presse)

Vous aimez lire et partager vos lectures, la bibliothèque de Tournus vous propose de participer activement à titre individuel à une manifestation culturelle dans laquelle elle s’est inscrite cette année : 1.2.3 albums initié par l’association chalonnaise Livralire.
De quoi s’agit il ?  L’album ou  livre d’images que l’on réservait autrefois aux tous jeunes est aujourd’hui un support qui dans le fond comme  dans la forme  s’adresse à tous les publics, traite de sujets universels dont peuvent s’emparer collectivement enfants, parents et grands-parents.  La sélection opérée par Livralire est disponible à la bibliothèque.
Nous vous invitons à venir la déguster  le 6 février 2009 à 18h30 à la Bibliothèque, cour du cloître, lors d’une animation de présentation. Et, si l’idée vous séduit vous pourrez à cette occasion vous emparer des ouvrages…
Au terme de la lecture des 10 albums et aux cotés d’autres inscrits dans l’aventure : Collège de Tournus, groupe de lecture de hôpital de Belnay… et de dizaines d’autres partenaires du département,  la bibliothèque et ses participants au voyage participeront à l’élection de leurs 3 albums préférés…
Florence – Bibliothécaire

J’ai commencé les présentations et je suis toujours surprise de la réaction des élèves. J’ai commencé avec les 4°. Cela fait donc 3 ans qu’ils participent à 1,2,3 albums. Je m’attendais donc à quelque râleries ou mépris. Je suis surprise de l’attention pendant la présentation, et de la concentration autour des titres ensuite. Des élèves de 6° et même de 3° me demandent régulièrement quand ils auront la présentation (elles sont étalées sur 3 semaines). Je ressens profondément cette complicité que l’on cherche autour de la lecture des albums aussi bien entre les élèves eux-mêmes qu’avec moi, les surveillantes et la CPE, et la prof d’Arts plastiques qui a elle-même poinçonné les titres des élèves et qui discutait avec chacun. Pour le moment tout est très positif.
Claude-France – Documentaliste –

Avec Pauline, l’animatrice, nous avons beaucoup travaillé la scénographie.
Nous avons demandé à des détenus qui jouent de la musique avec le professeur de musique de nous faire la musique. C’est une réussite et ils sont contents d’être acteurs et « responsables « . Il faut beaucoup de patience et d’attente, d’ouvertures de portes, mais bon, nous sommes ravies. Nous avançons. Mardi 27 janvier, ce sera le grand jour de la présentation. Nous faisons le maximum…
A bientôt.

Michèle, bibliothécaire au centre pénitencier