Au collège de Chagny (71),  les élèves de 6e de Madame Bourgoin  justifient leur coup de cœur pour le conte de Grimn : Jean de fer. Ce qui les a touchés : le mode narratif, les personnages, l’atmosphère ou l’enseignement. Ils disent : jeande fer interieure 250
– C’est féérique.
– La fin est surprenante, il y a une chute.
– C’est un conte dans lequel il y a des épreuves.
– Cela montre qu’il peut exister une vraie amitié entre des personnages différents.
– Ça me rappelle des histoires que je lisais quand j’étais petit.
– Je trouve que le petit prince est courageux et gentil.
– Cette histoire rappelle un conte qu’on a étudié et que j’ai bien aimé : La Belle et la Bête.
– Les deux personnages principaux ne sont pas communs.
– On a eu peur car il y a beaucoup de suspense.
– Il y a une morale : il ne faut pas se fier aux apparences.
– C’est un conte de fées différent des autres.