La lecture épicée de Quelqu’un m’attend derrière la neige a remporté un vif succès dans notre Ehpad de Semur-en-Brionnais comme dans celui de Marcigny. La mise en scène est magnifique. C’est très vivant et agréable à écouter.

Le contenu a été apprécié à l’unanimité. Lorsque Freddy se rend compte qu’il manque un bras au migrant, le public chuchote : C’est le petit garçon qui a sauvé Gloria ! Ces trois personnes qui se sauvent à tour de rôle les émeuvent beaucoup.

Gloria a permis un échange des plus riches sur le thème des hirondelles. Les résidents prennent notre relais et animent la conversation. En fins observateurs de la nature qu’ils ont été, ils nous expliquent :

  • Que les hirondelles faisaient en général deux nids par an dans les écuries de cochons ou de vaches, sur les poutres dans les vieux bâtiments.
  • Que détruire un nid d’hirondelle est un sacrilège. Ces oiseaux sont de véritables baromètres, puisque leur arrivée et leur départ donnent une indication précieuse sur l’arrivée du printemps puis de l’hiver.
  • Qu’elles se réunissent sur les fils électriques avant de repartir, qu’elles poussent la sérénade avant de parcourir jusqu’à 10 000 km.

Des proverbes sont échangés : L’hirondelle ne fait pas le printemps. Quand l’hirondelle vole haut, il fera beau et quand elle vole bas, c’est signe d’orage !

Des blagues sont racontées : Toto est en classe et l’instituteur demande de citer des rapaces : Toto répond : « L’hirondelle Monsieur ! » « Pourquoi donc Toto ? » « Parce qu’elle passe et qu’elle rapace ». On rit, on chante aussi le titre de Georgette Plana : L’hirondelle du faubourg.

Un résident nous apprend qu’avant les hirondelles s’appelaient des « arondes ». Il se lève et va dans sa chambre. Il revient avec un tiroir en bois dont l’assemblage est à queue d’aronde, avec des tenons et mortaises dont la forme rappelle celle de la queue de l’hirondelle.

Murielle Daumur, Ehpad de Semur-en-Brionnais  (71)

A la suite de Gloria et de ses comparses, héroïnes de Quelqu’un m’attend derrière la neige, qui voient les hommes s’agiter en dessous d’elle, nous avons, avec les 6e, imaginé des hirondelles voyageant au-dessus des albums.

Chaque élève a :
– choisi un album de la sélection du voyage-lecture en cours
– colorié un profil « standard » d’hirondelle dans la tonalité correspondante
– raconté* ce que l’oiseau a vu, compris et ressenti.

Karine Pépin, Collège George Sand, Pont de Veyle (Ain)

*cliquer sur les photos pour lire le texte

La rencontre des élèves de la classe ULIS du collège avec Gloria, l’hirondelle héroïne de Quelqu’un m’attend derrière la neige, s’est prolongée par un atelier de fabrication d’oiseaux.

Julie Dequincey, leur enseignante, a :
– préparé des planches de silhouettes d’hirondelles* trouvées sur le net
– fourni à chaque élève un protocole de réalisation Je sors mon feutre noir, mon feutre orange, mes ciseaux … Je colorie …. Je découpe …. J’assemble
Et une fiche d’auto évaluation qu’ils ont remplie sérieusement.

Une heure après les hirondelles étaient prêtes à s’installer dans le coin lecture de leur classe.

* Si on tape hirondelle activité manuelle en ligne, on trouve plein d’idées notamment sur Pinterest.

Sylvie Merabti, professeur- documentaliste, collège Boris Vian à Talant (Côte d’Or) 

Après que la sélection du 15e voyage-lecture ait été annoncée, une professeure de lettres m’a dit : « Je connais déjà le très beau conte écrit par Timothée de Fombelle, Quelqu’un m’attend derrière la neige. Nous l’avons lu à deux voix à des élèves de 5e, juste avant Noël 2019. Je me réjouis du choix mais sachez que tous les jeunes n’ont pas compris l’histoire qui n’est pas si simple ».

Et moi de lui répondre : « C’est pour ça qu’on vous proposera une lecture épicée, qui aidera à la compréhension avec les trajectoires des deux protagonistes matériellement dissociées. Vous pourrez y associer des voyageurs comme dans la vidéo ci-dessous qui réunit trois générations ».

L’installation devant le groupe sera quelque peu différente de la celle de la vidéo (25 minutes). Les pupitres où visualiser le voyage de Gloria et celui de Freddy seront en vis-à-vis, à l’avant de la table qui symbolise la maison et, avec la guirlande, qui annonce un réveillon.
VML

Titre : Quelqu’un m’attend derrière la neige
Auteur : Timothée de FOMBELLE
Illustrateur : Thomas CAMPI
Editeur : Gallimard
Année : 2019

Gloria, l’hirondelle, a laissé ses congénères en Afrique. En remontant vers le Nord, elle aperçoit un canot de migrants en Méditerranée. La veille de Noël, arrivée dans les Hauts de France, elle est épuisée. Il lui faut trouver un abri. Freddy, chauffeur-routier, a quitté Gênes pour l’Angleterre. Il redoute le passage à Calais. Il se met à neiger. Sa livraison de glaces est annulée. Il n’a plus qu’à rentrer chez lui. Un réveillon tout seul, quelle angoisse, à moins que …