C’est notre 2ème voyage et c’est bien agréable!

Nous travaillons en partenariat avec la Médiathèque du Creusot. Elle nous a fait la présentation des albums lors de notre fête de l’écriture qui avait lieu dans leurs locaux le 27 novembre 2008. Environ 50 personnes étaient présentes et ont vraiment apprécié ce moment. Il y avait des apprenants, des bénévoles, des partenaires, des usagers de la Médiathèque…

Certaines personnes se sont précipitées sur les albums pour les emprunter. Je me souviens notamment d’une dame qui a attrapé « l’arbre » et l’a serré contre elle tout l’après midi.

Dans les semaines qui ont suivi, la lecture a commencé petit à petit entre les bénévoles et les apprenants. Puis nous nous sommes retrouvés à la Médiathèque le 7 mars. Lors de cette séance nous avions invité une artiste plasticienne qui nous a proposé une approche des albums par l’image uniquement. Ce fut un moment très intéressant, enrichissant avec des perspectives de travail pour les bénévoles.

En attendant une autre séance, la lecture continue!

Isabelle Saint-Pé, chargée de mission LUTILEA Creusot Montceau

Durant deux semaines, la classe 9TE1 a vécu un pur bonheur à présenter les 10 albums devant plus de 10 classes. Des 2ème primaires, des 6ème , 7ème, 8ème et 9ème années. Nous avons même été invités par le délégué à la lecture de notre canton à présenter notre travail devant une quarantaine de futurs enseignants de la HEP (haute école pédagogique). La télévision régionale était également de la partie ! Quel succès grâce à … 1,2,3 Albums !

Pour conclure le projet « présentation-théâtre », je me suis mise dans la peau d’un journaliste et j’ai interrogé mes élèves, lisez plutôt…

Préférez-vous être sur scène ou en classe ?
Sur scène parce qu’il y a du théâtre à faire et des livres à présenter et en classe on bosse…
Si je comprends bien, le théâtre n’est pas du travail ?
Oui, c’est du travail mais ça ne me saoule pas…
Aimez-vous les applaudissements à la fin de votre prestation ?
Ouais, c’est balèze les applaudissements.
Merci Sam et bravo pour votre engagement.

Mademoiselle Melissa, quel livre avez-vous préféré ?
Lire la suite

 Samedi 28 février, après plusieurs problèmes de dernière minute (il a fallu remplacer un des présentateurs et changer de lieu), nous voici prêts à présenter les albums. Nous attendons fébrilement nos spectateurs dans une salle de l’auberge communale ; malgré une annonce dans la presse locale et un courrier envoyé à chaque membre de la bibliothèque, peu de personnes auront la curiosité de venir percer le mystère de notre invitation (peut-être pas assez explicite ?).


Néanmoins, les participants apprécient beaucoup la présentation, dans laquelle nous prenons nous-mêmes énormément de plaisir.
Après avoir partagé ses impressions et exprimé, déjà, ses préférences autour d’un apéritif préparé par le chef du Cavalier, l’auberge de St-George, chacun repart avec un premier album.

 Nous espérons, à l’occasion des visites de nos lecteurs à la bibliothèque, en motiver encore quelques uns à lire ces magnifiques albums et participer au vote du mois de mai.

Corinne, Christine et Eric.

La bibliothèque avait choisi la date du 14 février, fête des amoureux au sens large, dont les amoureux du livre, pour le lancement d’« 1,2,3 albums ».

L’accrochage des indices et de gros points d’interrogations sur des fils avec des pinces à linge avait bien fonctionné, et les lecteurs, piqués dans leur curiosité, sont venus nombreux. Une bonne cinquantaine de personnes (soit plus du double par rapport à l’édition précédente) composait un public réellement multigénérationnel : de 10 à plus de 80 ans !

Le silence qui régnait pendant la scénographie présentée par les bibliothécaires témoignait de leur intérêt. Les anciens ont eu plaisir à renouer avec la beauté des illustrations, et les plus jeunes ont pu goûter à la force des textes les accompagnant…

Beaucoup n’ont pas attendu le verre de l’amitié pour commencer à se plonger dans la lecture des albums ! Les cartes de lecteurs étaient distribuées et tamponnées pendant ce temps, dans un bel enthousiasme.

Le mercredi après-midi suivant, les plus jeunes lecteurs prenaient spontanément le relais pour faire la promotion du projet à ceux qui n’avaient pas assisté à la scénographie, ne tarissant pas d’éloges sur les albums ! De beaux moments de partage et d’émotions !

 Cécile et Catherine- Bibliothécaires

Nous avons fait la 1ère présentation à notre fête de l’écriture le 11 décembre. Une cinquantaine de personnes étaient présentes et composées essentiellement d’apprenants de Lutilea et des bénévoles et les intervenants des ateliers. La présentation s’est bien déroulée, et les albums ont commencé à circuler.

Nous avons refait une autre présentation le 10 février, à laquelle nous avions invité de nombreux partenaires mais malheureusement une seule structure était présente. Il est plus difficile de mobiliser des partenaires. Sur Pierre de Bresse, nous aurons 2 écoles qui ne participeront pas. Cet après-midi (17 février), nous allons faire une présentation à la bibliothèque de Pierre de Bresse pour les apprenants de Lutilea et ceux de l’école de Pierre. Des stagiaires de Louhans et le formateur se joignent à cette présentation.

 

Le 3 Mars, nous irons présenter les albums au centre social de Cuiseaux qui, pour la 1ère année, est partant pour le voyage lecture.
Les bénévoles sont toujours très impliqués ainsi que les stagiaires et nous allons de châteaux en châteaux partager l’envie de lire.
 

  
Quelques photos concernant les différents lieux d’animation.

Josée FUSARO -Coordonnatrice Lutilea

Je suis dans la présentation des albums et ça marche bien, même si c’est très prenant…
Des volontaires élèves présentent avec enthousiasme (avec un bémol pour les 3e, très « bof » cette année…) et des spectateurs qui écoutent religieusement, même les plus dissipés ! et une envie de partager les lectures toujours intenses ! Les professeurs qui partagent avec moi l’animation sont très agréablement surpris et se prennent au jeu !

Les 4e « Tuliquoi » ont tout présenté eux-mêmes à leur classe et c’était extraordinaire (mieux que nous adultes !). J’ai même oublié de photographier tellement j’étais fascinée.
Ils sont d’accord pour les présenter en mars aux CM2 de Pablo Neruda, avec qui nous avons établi un jumelage. Ils ont acheté les albums et attendent avec impatience de venir : on a préparé une rencontre en mars et une campagne électorale fin avril commune à 1 classe de 6e et les CM2 dans leur école (j’ai l’intention de leur donner une carte des lecteurs et de les faire voter).

Samedi 14, c’est une 1/2 journée portes ouvertes au collège (pour parents des futurs 6e et parents des élèves du collège). Avec une classe de 6e, nous faisons 2 présentations dans la matinée et j’ai plus d’acteurs volontaires que de places !

« Jeux étranges » marche très bien. Ils lisent à deux et jouent avec les mots. Par contre « Le manteau rouge » reste toujours dans le panier après la présentation, est-ce comme ça ailleurs ? A mon étonnement, « La lune perdue » marche bien aussi (une élève de 4e, assez « cactus » m’a dit qu’elle aussi volerait bien une lune, vue l’attention que lui portait sa mère en ce moment !). Comme ces petites choses susurrées sont précieuses… on n’aurait jamais ça autrement ! je pense que ça permet de dire des choses de façon distanciée mais de les dire quand même.
Maryse – Documentaliste

« Les amants papillons » sont très appréciés des filles car elles trouvent la fin très belle : les amoureux sont enfin libres de s’aimer au-delà de la mort.

Un groupe de 3 filles a pourtant été très déçu par la fin de l’album. Quand on leur a rappelé que c’était beau car les amoureux se retrouvaient en papillon. Elles ont trouvé qu’un papillon ça ne vit qu’un jour, alors ce n’est vraiment pas assez !

J’ai trouvé les illustrations magnifiques et l’histoire est belle, mais je pense que l’auteur ne s’est pas assez documenté. J’ai été très surprise car j’ai observé que Naoko portait un kimono de Geisha. On le reconnaît très bien grâce au col ouvert derrière qui sert à séduire les hommes. Elle a ausssi de la teinture sur le cou (marque de Geisha également). Elle va étudier l’art du thé à Kyoto (ville réputée pour la formation des Geishas) et tout ça ne colle pas avec le fait que son père veut la marier…
Je suis passionnée par le Japon.
J’ai adoré ce livre.
Morgane (Collège Saint-Dominique)

Bonjour,
Dans mon collège, 8 mai à Gueugnon, je suis en 6èc et on nous a présenté 123 albums. Je voulais vous dire que j’ai beaucoup aimé la sélection de livres que vous avez effectuée.
J’ai trouvé que les livres de Lenain Thierry et de Lacombe Benjamin étaient très très bien.
                                    merci
Yolène

Lundi 2 février, je dois présenter à 14 h 30 avec Martine Chavignon, professeur de français, Dominique Travers, documentaliste et Valérie Roullier, hôtesse d’accueil à la Résidence Louis Aragon, la sélection d’1,2,3 albums. C’est la 2ème année que nous proposons ce voyage lecture aux mamies de cette maison de retraite en y associant une classe de 4ème SEGPA.
Je viens à 14 h pour installer la salle et surprise, 3 dames sont déjà installées ! Elles attendent avec impatience et reparlent entre elles des livres de l’an passé.
Au total 11 mamies (+ Pépette le chien de l’une d’elles) ainsi que les élèves de 4ème SEGPA écouteront la scénographie.

A la fin, nous leur proposons d’associer les « indices » aux livres. Tout le monde a envie de répondre et certaines mamies jouent le jeu en « levant le doigt ». L’une d’elles est déjà en train de noter sur sa carte de lecteur dans quel ordre elle lira les livres.

Les 4  garçons de la classe veulent lire d’abord « Mohamed Ali ».
Avant de partir chacun dira son prénom et de quelle commune il vient (une seule élève habite St-Rémy).
Il est déjà l’heure de repartir au collège, prochain rendez-vous à la maison de retraite le lundi 23 mars pour parler des titres déjà lus et pour échanger ses impressions autour du livre « Jeux étranges« .

Sylvie Dupéroux. – Bibliothécaire