Pour la première année, Livralire met à disposition des animateurs du voyage-lecture un kit de lectures épicées.

tjsdeboutvuegenerale72Définition :
Une lecture épicée d’un album est une lecture à voix haute, intégrale ou aménagée (partielle ou/et découpée) et dynamique (plusieurs voix possible).
C’est un tremplin pour la lecture individuelle intégrale.
Elle est faite avec le livre posé sur un pupitre, avec des illustrations isolées (type kasmihibai) ou sous forme de mise en scène (photo jointe de  » Toujours debout« ).

Création :
Les propositions ont été créés et jouées en atelier par des membres du comité de sélection des albums : Emmanuel Delorme, professeur de lettres, Véronique Guyon, documentaliste, et trois « filles » de Livralire : Catherine Rizet, Marie France Vidal et Véronique Marie Lombard.

Origine :
Lors des derniers voyages-lecture intergénérationnels, nous avons constaté :
– qu’il faut faciliter l’entrée dans les albums pour des publics en difficulté
– que la lecture à voix haute face à un petit groupe ne s’improvise pas
– qu’il est nécessaire d’associer dans la lecture à voix haute les adultes responsables des groupes ou même des voyageurs

Proposition d’utilisation :
Instituer dans son établissement ou dans sa classe un atelier régulier de lectures épicées.
Faire suivre la lecture d’un feedback personnel (par exemple, chacun dit un mot pour caractériser son ressenti), d’un échange sur une image, une question, le thème, d’un prolongement écrit ou oral spontané ou préparé.
Ainsi à Lutilea-Louhans (atelier de lutte contre l’illettrisme), chaque mardi sont partagés un à un les albums.
Dans son CDI, on peut instituer une lecture/ semaine à une coupure de midi ; à l’EHPAD, un album par semaine ou quinzaine à l’heure de son choix.
VML