Bonne idée : l´arbre à bonheur

case à idées 2012-2013, La leçon de pêche commentaire »

Pour « La leçon de pêche », Dominique Grob au collège d’Aigle (Suisse) a proposé aux 6e un échange autour d’un « Arbre à bonheur » fait de citations sur le thème du bonheur.
Les élèves devaient :
– piocher une citation
– dire ce qu’ils avaient compris
– expliquer le rapport avec l’album.

Exemples :
Liloo :
Choix : « Soyez heureux, c’est là le vrai bonheur« .
Avis : Je trouve que cette citation est juste. Dans la vraie vie, être heureux, c’est le vrai bonheur. Moi, ce qui me rend heureuse, c’est de rester avec ma famille le plus longtemps possible.
Lien : Le pêcheur n’a pas besoin d’avoir des bateaux ou des usines, il veut juste être heureux de sa vie.

Jenny:
Choix : « L’envie ne conduit pas au bonheur« .
Avis : Je trouve qu’il faut travailler dur pour avoir ce dont on a envie et qu’il faut savoir vivre avec ce que l’on a. Pour moi, être heureux, c’est être bien dans sa peau. Il faut travailler et voir les choses que le monde nous réserve et si on travaille, on peut avoir ce qu’on veut. Mais il faut aussi savoir se reposer.
Lien : Le pêcheur a ce qu’il veut et il dit qu’il faut savoir se reposer plutôt que de penser aux envies.

Suggestion Livralire : pour un goûter poétique autour de cet album philosophique ou d’un autre : ce sont les élèves eux-mêmes qui cherchent, tapent et décorent un proverbe ou une maxime et constituent un arbre, des boites ou des enveloppes surprises à partager.

Qui donne leçon à l´autre ?

La leçon de pêche commentaire »

Après la lecture à trois voix de la leçon de pêche (narrateur, pêcheur, touriste), on demande aux jeunes de décrire le pêcheur et le touriste.

• le pêcheur se sent bien, il est libre, relax, détendu; sa vie pour lui, c’est le rêve, le bonheur, il pêche pour son plaisir, il est bien comme il est, il ne veut pas trop travailler, il veut profiter du soleil, de la mer, rester tranquille.
• le touriste fait la leçon au pêcheur pour lui expliquer comment devenir riche, il aime l’argent, le bling-bling, le pouvoir, diriger, avoir des biens.

Un élève intervient : C’est pas vraiment des biens ! Le touriste lui fait la leçon sur comment s’enrichir, mais le pêcheur ne s’y intéresse pas, il veut juste vivre sa vie normalement. Le touriste semble avoir une vie plus variée que le pêcheur qui se contente de son train-train, de sa routine.
La question est ensuite posée de savoir qui donne la leçon à l’autre. Les élèves sont unanimes : le touriste est complètement déboussolé à la fin, seul au milieu de la page. Il s’est fait mener en barque et mettre en boîte par le pêcheur, comme le suggère la page de couverture qui fait penser à une boîte de sardines.

La rencontre tourne en café-philo et on débat autour du bonheur et de ses ingrédients : les sorties, l’amusement, le soleil, la piscine, les écrans, du piquant dans la vie, la variété, le changement, le rire, l’amour, des amis, la joie, la musique, les souvenirs, la liberté, la détente, la famille, la folie, la culture, les souvenirs, l’imagination, le travail qu’on aime, un peu d’argent…

Un élève affirme : Le bonheur est dans notre coeur. Un autre : Le bonheur, c’est faire ce qu’on a envie, ce qui nous fait plaisir. L’argent ne fait pas le bonheur, dit Djibril. Mais il y contribue rudement ! rétorque Mathieu.
En clôture, les élèves partent à la recherche de proverbes sur le bonheur qui sont cachés dans la bibliothèque et dont chacun partagera la lecture et sa compréhension. On peut prolonger la lecture en faisant jouer la scène à une autre classe par un marin et un touriste volontaires.
Dominique Grob (Aigle)

Carte d´identité

La leçon de pêche commentaire »


Titre : La leçon de pêche
Auteur : Heinrich BÖLL
Illustrateur : Emile BRAVO
Editeur : p’tit Glénat © 2012

Un pêcheur somnole paisiblement dans sa barque. Il est content de sa pêche du matin : quatre homards et deux douzaines de maquereaux. Un touriste le prend en photo et l’interroge : pourquoi ne sort-il pas une 2e fois, une 3e fois, même une 4e fois ? Avec l’argent des prises, il pourrait s’offrir un canot à moteur. Il augmenterait sa pêche, achèterait un chalutier, un hangar frigorifique, une conserverie. Il ouvrirait un restaurant. Et puis quoi encore ?


WP Theme & Icons par N.Design Studio - Traduction : WordPress tuto -Modifié par mfv
Flux RSS des articles Flux RSS des commentaires Connexion
Get Adobe Flash player Plugin by wpburn.com wordpress themes