La lecture de Christine de Pizan n’est pas facile pour des 6e, même avec les lettrines utilisées pour la version épicée.  Des mots et des tournures de phrase leur échappent. Et pourtant, disent-ils, le portrait de la noble dame les saisit. C’est une femme courageuse. Elle est capable d’élever ses enfants seule, de ne pas se remarier comme le veut l’époque, de gagner sa vie, d’avoir une activité d’écriture réservée aux hommes, de défendre le droit des femmes.

Autour d’elle, les adultes invités ont proposé une galerie de femmes, vivantes pour la plupart, qu’ils trouvent remarquables. Elles se sont frayé un chemin dans la vie, ont surmonté des difficultés liées à leur milieu, leur époque ou la condition féminine, ont tenu leurs objectifs.

Deux actrices : Adèle Haenel et Muriel Robin.
Deux auteures : Colette.  Marguerite Yourcenar sur laquelle leur professeur de lettres avait rédigé un mémoire. Grâce à une citation d’elle, il avait obtenu un poste de coopérant à Madagascar.
Une ancienne ministre :  Simone Veil
Une grand reporter et écrivaine : Memmona Hintermman. (écouter sa rencontre à la prison des femmes de Rennes).
Une médecin–réanimateur à Paris, membre du conseil scientifique : Lila Bouadma
Une chorégraphe et danseuse de hip-hop : Bintou Dembéle 
Une chef d’orchestre : Nathalie Stutzmann

A côté de ces femmes célèbres ou connues du public via les médias, il y a toutes les femmes retraitées à qui Irène a rendu hommage et dont Emili, 6 ans, a dessiné un visage : « Je veux mettre à l’honneur toutes ces femmes de plus de 60 ans qui n’étant plus salariées du monde productif, sont invisibles. Et pourtant leurs rôles sont multiples. Parfois veuves ou accompagnantes d’un conjoint malade, elles contribuent à de nombreuses tâches. Elles aident leurs enfants qui, en couple et travaillant à deux, les sollicitent beaucoup. Garder leurs petits enfants, c’est du bonheur et de la fatigue surtout qu’elles ont aussi souvent leurs propres parents à seconder. Pour moi, ces femmes généreuses et courageuses sont admirables ».

P. S : Le principal du collège, après lecture de cet écho, présentera une femme remarquable de son choix au prochain atelier lecture.

VML