Les ados prendront facilement en main cet album coloré, de petit format, apparenté à une bande dessinée avec les dialogues dans des bulles. Le cadre scolaire et la thématique de la mode auront un effet miroir qui augmenteront l’attractivité. Par contre, la lecture sera difficile pour les seniors dont la vue a baissé : la typo majuscule est petite.

Et si alors les jeunes* jouaient l’histoire aux ainés et/ou à leurs camarades ?

La lecture épicée restitue l’histoire sous forme d’une saynète à épisodes. Mia, narratrice et héroïne malgré elle, est assise à droite face au public.
Les protagonistes successifs (collégiennes, mères, grands-mères, commerçants, résistants) s’installent sur la gauche derrière un pupitre. Quand il y a seulement trois lecteurs, le changement d’identité est indiqué par un décalage d’une place (en passant devant le pupitre).

*On aurait aimé tourner la vidéo avec des collégiennes ! La seule date possible étant un jour d’école, les lectrices sont les vieilles dames de Livralire, qui dans la vie portent des boucles d’oreille de toutes formes et toutes les couleurs ! Lors des lancements, des volontaires adultes se sont prêtées au jeu avec, parfois, encore plus de talent qu’elles !
VML

Message des créateurs de l’album : Quel bonheur !!! Merci beaucoup, de la part de toute l’équipe des éditions Møtus !

La boucle d’oreille rose  
Auteure : Séraphine MENU
Illustratrice : Sylvie SERPRIX

Motus, 2022, 16,50 €

En prêtant un jour d’automne une boucle d’oreille à une copine, Mia n’imagine pas qu’elle lance une mode chez les ados. L’hiver suivant, les mères et grands-mères adoptent le modèle, changeant si besoin de coiffure. Gare aux femmes qui s’y refusent !