J’arrive toute excitée à 15h au Moulin du Vallon où le groupe Lutilea (plateforme de lutte contre l’illettrisme) m’a invitée à une présentation des albums par des binômes d’adulte : l’apprenant et son accompagnant-enseignant. Ce groupe ayant pris le projet tardivement en route, il n’y a pas eu de présentation collective. Les duos volontaires ont pris et lu un album de la sélection, charge à eux de le présenter aux autres.

Ma venue a l’air de surprendre. C’est que la fête est finie ! L’heure avait été avancée. On avait oublié de me prévenir. Devant mon immense déception, l’animatrice propose de « bisser » quelques présentations.

Nadia raconte « le Samourai en armure rouge ».

Catherine parle du « Manteau rouge » dont elle a fait un livret texte et dessins.


Aïcha, se présente : je suis algérienne-française, je ne le lis pas bien. J’ai observé les illustrations des « Amants papillons » et, sans connaître le texte, j’ai créé une histoire d’amour en 5 épisodes : la grande discussion ; la tradition ; la tristesse ; le départ ; les retrouvailles ; la demande en mariage.

Christian est tombé sur « l’Ogre« . Il raconte son étonnement devant la couverture qui présente un personnage tout noir, énorme, avec une tête de chou qui tient une large paire de ciseaux blancs. « Cette image m’a fait mauvaise impression. Pour moi un ogre a un visage humain, avec bouche tordue, un nez déformé, de gros yeux méchants, des oreilles en feuilles de chou , une chevelure ébouriffé et sale. Je pensais à l’histoire du Petit Poucet qui veut manger les enfants. C’est en lisant le livre que j’ai compris l’histoire. Cet ogre là n’est pas méchant ! Ce sont les enfants qui le sont ».

Devant une lune immense, on me raconte que Khiet N’Guyen a dansé avec ce cerceau lunaire orangé qu’il a réalisé lui-même après lecture de « la Lune perdue ».

Je suis émerveillée et confortée dans ma certitude : ni l’âge, ni le milieu social, ni la couleur de la peau, ni le niveau de connaissance ne séparent ceux qui partagent les mêmes histoires !

Dernière surprise : A côté du sac de la grande Catherine à la parole hésitante, je vois un livre emprunté à la bibliothèque. Elle l’adore et aimerait se l’offrir : « les aventures de la famille Mellops » de Tomi Ungerer. Je lui promets de lui envoyer mon exemplaire. Impossible de mettre la main dessus. C’est que mon petit fils en a fait son livre de chevet ! Cette complicité tacite entre un enfant de 6 ans et une dame dite « illettrée » vaut bien un livre neuf.

Véronique-Marie LOMBARD – Livralire

Bonjour,
Je viens d’apprendre avec un grand plaisir que mon livre « Le sens de l’amour » avait visiblement été bien apprécié par les lecteurs de 1,2,3 albums. Merci pour cette info si agréable !
Je suis fier et heureux car ce livre a été justement conçu en pensant à plein de gens différents et surtout pas uniquement pour des jeunes lecteurs. C’est donc un peu la preuve que ça marche…
Depuis longtemps je me bats pour que les albums ne restent pas collés aux mains des enfants. Pourquoi sont-ils si libres en B.D. et si cloisonnés en jeunesse ? Mystère !
C’est pourquoi la démarche de Livralire me plait tant.
Merci encore !
Michel Boucher
qui veut bien dialoguer avec des lecteurs par mail
: boucher.illustrateur@free.fr

Le 3è voyage-lecture intergénérationnel 1, 2, 3 albums a pris fin le 17 mai 2009.
3000 personnes de 10 à 96 ans ont voté pour leurs 3 albums préférés parmi les 10 titres proposés.

Les trois albums préférés par les votants, jeunes et adultes,  sont : 
 

 

 

On estime à 9000 le nombre de participants au projet ! Ces textes illustrés ont donc eu avec les 7 autres de la sélection 2009,  plus de lectures que de voix exprimées !
Puissent-ils continuer leur chemin et être ici ou là,  matière d’échange, objet d’admiration et d’émotion, et  occasion de liens.  

Nous donnons rendez-vous à tous pour 1, 2, 3 albums 4.

En  proposant le voyage dans les albums je pensais lecture, partage, découverte, surprise, lien,  mais je n’imaginais  pas que ce serait aussi une initiation à  citoyenneté ! Rare  expérience que de voter pour ses 3 titres préférés avec une carte de lecteurs poinçonnée au moins 5 fois (5 lectures), des bulletins de vote, un isoloir, une liste d’émargement, des pourcentages !

Au centre pénitentiaire de Varennes, la bibliothécaire a utilisé une boite à chaussures en guise d’urne pour que des hommes privés de droits puissent s’exprimer !
Au collège de Givry, j’ai mesuré la déception d’élèves de 3e qui avaient oublié leurs cartes chez eux ou n’avaient pas fait de duplicata.  Deux ont tenté de passer pour un autre ! Ils penseront certainement à leur carte d’identité pour le brevet !

J’ai vu une classe de 6e qui votait à 95% et une 3e (9e en Suisse) qui ne votait qu’à 15%. La différence ne tient pas qu’à l’âge (une autre classe de grands a largement voté) mais à l’investissement des professeurs dans le projet.

J’ai vu un professeur d’anglais venir voter à la récré et parler de sa lecture familiale.
Dans un CM2 de Chalon, l’enseignante a profité de cette occasion pour évoquer les conditions de vote des citoyens et pour expliquer aux élèves le vocabulaire adapté : anonyme, droit citoyen, abstention, scrutateur, carte électorale, ….
Actuellement les résultats des votes arrivent ; mercredi soir, en ligne, les titres des 3 albums préférés des voyageurs

Cliquez sur la flèche en bas à gauche sur l’écran noir pour découvrir quelques étapes du projet et du vote aux collèges de Givry et de Saint-Dominique à Chalon (Réalisation : Fabien Cramillet et Pierre Bourdis):


 

Et chez vous ?
Véronique-Marie Lombard ( Livralire)

Voilà! le moment tant attendu du vote a eu lieu et chacun  –pour cette année – a voté dans le cadre de sa classe. 

 
Après avoir passé en revue une dernière fois les 10 albums et présenté sa carte de lecteur. Chacun a inscrit ses trois préférés sur un bulletin de vote qu’il a déposé dans une urne improvisée, simple boîte ou carton muni de la fente ad hoc.

 

 

   

On était impatients de connaître les résultats! Chez nous les résultats sont « Mohamed Ali », « les amants papillons » et « le samouraÏ ».

Un lecteur de la bibliothèque de St-George (Suisse), François Binner, a écrit ce commentaire après la lecture de ce très bel album qui a eu pas mal de succès chez nous :
« Dessins splendides, riches d’un graphisme et d’un sens de perspective saisissants, teintes subtiles et délicates, le tout au service d’une histoire simple et belle, pleine d’une nostalgie douce-amère, oui, j’ai aimé – pour ne pas dire adoré – Le manteau rouge. 1er prix à l’unanimité ! Merci à Philippe et Elodie. »

MC Von Allmen – Bibliothèque de St-George (Suisse)

Aujourd’hui, 13 classes du Collège des Cerisiers votent pour leurs albums préférés !  La classe 9MA2 gère les votations. Elle s’occupera également du dépouillement des résultats.

Depuis le mois de février et après une série de présentation aux classes, les élèves ont pu découvrir les albums en classe et à la bibliothèque. Par la suite certaines classes ont préparé des affiches, d’autres ont élaboré de petites séquences audio à retrouver sur le site des Cerisiers http://www.rpn.ch/csc/site_officiel_csc/spip/spip.php?article262

Une classe se prépare également à présenter la sélection d’albums à des personnes agées qui vivent dans un établissement médico-social.

(Suisse)

Depuis février  nous avons poussé les bacs à livres, déplacé les présentoirs afin d’accueillir à notre étage jeunesse, les élèves du collège de l’Ochette à Moudon.

Les 6-7-8-9 ème VSO et VSG ont assisté à la présentation, qui avec étonnement, qui avec suspicion ou appréhension, mais tous nous ont suivies et écoutées avec intérêt.
Nous avons eu à chaque fois beaucoup de plaisir à partager ces moments.
 
A tout bientôt pour le scrutin.
 
Diane et Véronique
Bibliothécaires à Moudon (Suisse)

 

 

17 hommes sandwich se sont promenés dans l’établissement pendant les récrés avec pour leur livre préféré : visuel de couverture, mots-clé et accroche !
Les 10 albums avaient été choisis.

 

 Au CDI le mardi et dans la cour le jeudi, des lecteurs lisaient les albums à voix haute.

 

 

 

Tout est prêt pour le vote qui, pour des raisons de service, aura  lieu lundi 11 mai.

Bonne nouvelle!

Pour ceux qui n’avaient pas pu se le procurer, « L’arbre » de Marc DANIAU est de nouveau disponible. Précipitez-vous chez vos libraires et donnez-lui une chance d’être élu….. Il reste 2 semaines avant le vote.