Une somme de souvenirs : lecture épicée

Une somme de souvenirs, vidéos commentaire »

L’été dernier, sitôt que j’ai eu commencé de lire à voix haute Une somme de souvenirs à ma mère nonagénaire, elle m’a dit : « Ne me montre pas les images tout de suite, c’est formidable, je vois chaque scène ».

Effectivement, l’auteur nous offre un récit imagé qui se suffit à lui-même sauf que pour certains publics non acquis à la lecture, le temps d’écoute semblera long. Pour maintenir l’attention, j’ai imaginé des rôles tenus par des personnes du public : un interviewer qui interpelle le narrateur et des lecteurs pour lire les souvenirs de Monsieur Wilson, tels que les clients les ont découverts à la braderie de la rue Little.

La chance a voulu qu’en tournant la scène aux ateliers Lelouch à Beaune avec deux apprentis, il y avait ce jour-là trois stagiaires, Benjamin, John et Floriane et que Zihan, élève de CM2 à Beaune était disponible. Dommage qu’on n’ait pas eu comme à Givry (71), une candidate de 9 ans pour jouer la petite fille de Mr Wilson car de profil il est impossible de me faire passer pour une enfant que je ne suis plus depuis si longtemps, encore qu’à se nourrir de littérature-jeunesse (mais pas que !) on reste jeune !
Véronique M Lombard

 

Planches de souvenirs

carnet des lectures, Une somme de souvenirs commentaire »

A la résidence mutualiste du Parc à Genlis (21), après la lecture épicée avec les bibliothécaires d’Une somme de souvenirs, nous avons proposé aux auditrices d’illustrer les souvenirs de Monsieur Wilson. J’avais préparé des visuels leur correspondant : désert, guerre, soirée tango, fête foraine, remise des diplômes.
Chaque dame a découpé les éléments et fait sur une feuille de couleur une composition visuelle dotée de commentaires personnels. L’ensemble a été affiché dans le hall de la résidence.

Charlène, animatrice

Une somme de souvenirs : carte d’identité

Une somme de souvenirs commentaire »

Titre : Une somme de souvenirs
Auteur : SCOTTO Thomas
Illustrateur : FARESIN Annaviola
Editeur : Notari © 2017

Rue Little, c’est vide-grenier. Les habitants et commerçants ont dressé leurs stands garnis de toutes sortes d’objets. Sur le sien, le vieux Mr Wilson n’a installé qu’une nappe à carreaux et une boîte en fer. Que va-t-il bien pouvoir vendre ? Des souvenirs d’avec son épouse qu’il fait apparaître, tels de fins mouchoirs peints. Les badauds, étonnés ou amusés, s’émeuvent et payent au prix fort ces images qui leur en évoquent d’autres. Arrive sa petite-fille qui ne connaît rien de sa mamie décédée il y a huit années …


WP Theme & Icons par N.Design Studio - Traduction : WordPress tuto -Modifié par mfv
Flux RSS des articles Flux RSS des commentaires Connexion
Get Adobe Flash player Plugin by wpburn.com wordpress themes